TEST de For Honor : A-t-il la flamme bien Moyenâgeuse ?

Par Camille Allard - publié le

For Honor, la nouvelle licence de chez Ubisoft vient de sortir, et du coup comme promis, notre Test lui emboîte le pas. Un jeu qui nous permet de nous étriper joyeusement entre Vikings, Chevaliers et Samouraïs, le tout évidemment dans un environnement fictif mais aussi et il faut l'avouer assez jouissif. Est-ce pour autant suffisant pour en faire un bon jeu ? C'est ce que nous allons voir. Verdict !

For Honor est un jeu d'action multijoueur qui nous permet d'incarner 3 types de guerriers parmi les plus fameux de l'Histoire de l'Humanité : Les chevaliers, les vikings et les samouraïs. Si le titre est essentiellement multijoueur et que cette partie représente l'intérêt principal, il est important de noter aussi la présence d'une campagne solo. Attention, il ne faut pas s'attendre à une histoire grandiose fait de moult rebondissements. Il faut plutôt voir dans cette aventure un bon moyen de cerner le background du jeu et surtout de maîtriser chacun des personnages disponibles à travers 3 campagne différentes sur fond de guerre millénaire.

La maîtrise est la clef du succès

En effet dans For Honor, il est nécessaire de maîtriser son personnage, car il s'agit d'un titre punitif et intransigeant qui ne laisse pas de place à l'erreur, un peu comme un Dark Souls. Composé de 12 personnages soit 4 par camp, chacun avec ses caractéristiques propres et son rôle à jouer sur le champ de bataille. Dans le camp des chevaliers, la sentinelle est par exemple un personnage très polyvalent alors que l'émissaire, sorte de brute épaisse, est idéal pour mener de belles contre- attaques et des étourdissements à l'aide de sa grande hallebarde. Ainsi, plutôt que de sans cesse jouer l'une ou l'autre des classes, il est plus avantageux de bien maîtriser un personnage avant d'en jouer un autre. Rien de plus jouissif que de bien comprendre toutes les aspérités que propose un de ces guerriers pour en faire une vraie machine à tuer plutôt que de ruminer sur notre défaite en changeant de rôle à chaque match.

 " Quelle est ta couleur préférée ? - Bleu ! Non... rouge ! AAAARGHHH !!!" 

Pour bien maîtriser un personnage et se sentir pleinement concerné, rien de mieux qu'un bon système de customisation. Et ça tombe bien puisque For Honor propose un outil large et complet permettant aussi bien de changer des éléments d'armures que la couleur de sa cape. Evidemment si vous changez votre casque cela aura une influence sur les statistiques mais notons tout de même qu'il est aussi possible, comme dans un MMORPG d'appliquer le skin d'un objet à un autre tout en conservant ses caractéristiques. Un moyen de performer mais toujours avec classe.

Pour débloquer des composantes d'armure, plusieurs moyens s'offrent à nous :

  • Débloquer en farmant et en remportant des récompenses à la fin de chaque match
  • En démantelant des objets pour en récupérer des ressources puis en "craftant"
  • En récupérant des objets en échange d'acier, la monnaie du jeu

Car oui à la fin de chaque match on récupère une monnaie in game du nom "d'acier" qui permet de débloquer des personnages, des aptitudes et à peu près tout ce qu'il y a en jeu y compris les peintures de guerre, ajoutant des couleurs et symboles uniques à vos armures.

Il est l'or, l'or de se réveiller

Si tout est déblocable en augmentant de niveaux et avec des loots aléatoires à la fin de chaque match, il existe tout de même une boutique en ligne qui peut faire froncer des sourcils. Si le jeu n'est clairement pas un Pay-to-win, il propose tout de même d'acheter de l'acier contre des euros et donc de pouvoir pour une trentaine d'euros débloquer toutes les aptitudes de chacun des personnages et plus encore. Si le principe est de plus en plus courant il permet quoiqu'on en dise de privilégier les joueurs ayants la bourse bien remplie. Bref, proposer des micro-transactions pour un jeu que l'on paye plein pot, ça peut faire grogner. Même si l'intérêt du jeu ne se situe clairement pas là. Puisqu'on en est à parler des défauts, citons également le système de matchmaking et globalement de serveur complètement aux fraises. Sur PC et consoles, il est extrêmement difficile (pour le moment en tout cas) de trouver une partie et il est du coup courant d'attendre plusieurs minutes pour en trouver une. D'autant que parfois même en étant en plein combat, le serveur peut subitement crasher et nous obliger à retourner au menu principal... Un patch devrait régler le souci. Rappelons que c'était déjà le cas sur Rainbow Six Siege mais ça fait quand même tache pour un lancement, surtout après de nombreuses bêtas à plusieurs millions de joueurs.

Un bras coupé ? Une égratignure !

Fort (honor) heureusement, le jeu possède suffisamment de qualités pour ne pas lui en tenir rigueur, à commencer par le système de combat qui est le clef de voûte du tire. Le fonctionnement est simple, l'attaque et la parade fonctionnent de pair. 3 positionnements de combat sont ainsi possibles : droite, gauche, haut. Un indicateur de forme géométrique indique alors le positionnement de l'ennemi permettant ainsi de savoir quelle direction il prend pour frapper, vous aidant ainsi à anticiper la parade mais aussi ses propres attaques. Bref, tout est question de timing, et c'est pour cette raison que le jeu est très punitif. Aucune marge d'erreur n'est acceptée, et 1 seconde de plus ou de moins peut faire la différence dans un duel. D'autant que chacune des maps possède de nombreux pièges et obstacles comme du feu ou des crevasses, ou tout simplement un bord de falaise.

Il faut donc non seulement anticiper les attaques de l'adversaire mais aussi faire attention à son jeu de jambes pour ne pas tomber dans le vide. Pour complexifier la chose, il est possible de briser la garde de l'adversaire, et généralement au bord d'un précipice cela se solde par une mort certaine pour l'un ou l'autre des belligérants. Pour espérer prendre le dessus, il ne faut pas hésiter à effectuer des combos qui peuvent s'avérer tout aussi mortels. Comme dans un jeu de combat pur, il est parfois très difficile d'enchaîner les coups si votre adversaire est hyper-réactif et autant le dire tout de suite, s'énerver ne fera qu'empirer les choses... Cerise sur le gâteau, à la fin d'un duel on peut réaliser une fatality, histoire de montrer qui est vraiment le patron, comme dans un Mortal Kombat !

Si le jeu est aussi jouable sur PC que sur console, la manette aura un net avantage sur la vitesse de rotation des postures de combats grâce au stick analogique, le reste reposant sur les goûts et les couleurs de chacun.

Du beau contenu, mais un peu léger

S'il n'y a strictement rien à redire au niveau des personnages, qui sont nombreux et complémentaires, on peut toutefois rechigner sur le nombre de maps et de modes de jeux. Il existe 4 modes de jeux,  dont deux strictement identiques.

Dominion qui est un mode conquête de capture de zone, Match à mort divisé en escarmouche (mêlées par équipe) et Elimination (last man standing) , Rixe et Duel qui sont identiques en tous points à la différence que l'un se joue comme son nom l'indique en 1 vs 1 et l'autre en 2 vs 2. Bref rien de bien innovant d'autant que le problème principal qui se pose se situe au niveau du nombre de maps. S'il existe plusieurs variantes (été, hiver, pluvieux, etc), elles n'en restent pas moins peu nombreuses et on attend avec impatience un peu plus de diversité. Bonne nouvelle, le jeu proposera du contenu gratuit tout au long de sa vie (maps, héros). À l'image de Battlefield 1, il est possible de s'imposer des "contrats" sous forme de haut-faits comme terminer un match sans mourir par exemple, contre des récompenses cela va de soi. Il existe aussi un mode Evénements dont on ne sait pour l'instant pas grand chose mais qui doit faire partie du système de combat de factions.

Dans chaque mode de jeu on peut retrouver sur les maps des powers-ups (comme dans Star Wars Battlefront) permettant d'avoir un bel avantage sur le terrain comme un regain de santé, un boost de défense ou d'attaque. Si ça ne change pas drastiquement le cours du match, ça peut vous sauver de situations désastreuses. 

"Ils durent manger un ménestrel, mais l'allégresse ne les quitta point"

Quand on commence le jeu, après un bref tutoriel on doit choisir sa faction entre Chevaliers, Samouraïs et Vikings. Cela fait partie des mécaniques de la guerre des factions permettant d'attaquer ou de défendre des territoires à l'aide de ressources que l'on récupère au combat. Le mode événements devrait donc englober tous ces aspects. Pour l'instant même si une certaine répétitivité peut survenir après une dizaines d'heures de jeu, on ressent une agréable sensation d'allégresse après chaque partie.

Visuellement, sur PC comme sur console c'est un petit enchantement technique et artistique même si c'est très inégal au niveau des textures en fonction des endroits. Enfin mention spéciale aux animations irréprochables, brutales et badass à souhait. L'écran de chargement multijoueur avec la charge juste avant le début d'un match est épique et on n'en attendait pas moins de For Honor. Une consécration au niveau des animations on vous dit.  La musique si elle est plutôt discrète en jeu, est vraiment sympathique... dans le menu principal comme pour à peu près tout le reste des effets sonores. 

Bon
7
Notes de la Rédac (2)
Belles prise de risque, For Honor est un nouveau genre en soi et propose des mécaniques de jeu techniques à faire rougir la concurrence. Si le titre n'est pas exempt de défauts (micro-transaction, contenu un peu léger...) il a le mérite de proposer quelque chose de neuf, dans un milieu vidéo-ludique surchargé par la guerre moderne et futuriste. Fort d'une direction artistique et d'une technique quasi-irréprochable, le jeu a toutes les cartes en mains pour s'offrir un brillant avenir, d'autant que la véritable concurrence est un peu inexistante dans ce domaine. 12 personnages pour 12 manières différentes de jouer, c'est ce qui fait le point fort de For Honor et qui lui permettra de tenir sur la durée, d'autant que d'autres contenus (maps, héros...) sont prévus via des mises à jour gratuites.
par
+ On aime
  • Un très bon concept
  • Une direction artistique d'enfer
  • Beaucoup de personnages
  • Techniquement réussi
  • Du combat grisant
- On n'aime pas
  • Répétitif sur le moyen / long terme
  • Pas assez de maps et de modes de jeux
  • Un magasin en ligne avec micro-transactions et toutes ses horreurs
  • Un matchmaking aux fraises
  • Déconnections en tout genre lors du multi
Donnez votre note
12 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
1
5
1
6
0
7
7
8
3
9
0
10
Ma collection sur PC
Je l'ai 15
J'y joue 11
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo For Honor - 12 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 329,99 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Mario Kart 8 Deluxe Nintendo Switch
donnée non spécifiée
Neuf : 33,89 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Manette P…
Neuf : 249,90 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
donnée non spécifiée
Neuf : 43,89 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 899,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To
Neuf : 299,99 €
Injustice 2 PS4
PlayStation 4
Neuf : 51,77 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 589,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 386,89 €
Pack Fnac Console Microsoft Xbox One S 5…
Neuf : 279,99 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 179,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 239,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 273,28 €
41 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (41)