>
>
Test de Fire Emblem Heroes (Android, iPhone, iPod Touch, iPad)

TEST de Fire Emblem Heroes : L'argent est définitivement le nerf de cette guerre

Par Rudy Jean-François - publié le

Avant-hier, c'était la Saint-Valentin. Couples de tous horizons ont pu profiter de ce jour "saint" pour multiplier les démonstrations d'amour à grands renforts de bouquets commandés sur internet, de chocolats Lindt en promotion à l'hypermarché du coin ou encore de repas brûlés. Moi, tel Joaquin Phoenix dans le film Her, j'ai passé la Saint-Valentin avec mon ordinateur à rédiger cette critique pour vous sur Fire Emblem Heroes, nouveau free-to-play mobile de la firme de Kyoto. Autant le dire de suite, on se rapproche malheureusement plus du mauvais rencard sur "Chat Roulette" que de la rencontre magique sur Tinder. Explications.

Fire Emblem est LA série de Tactical-RPG du moment, un genre pourtant peu accessible par tout un chacun. Cependant, Nintendo et Intelligent Systems auront réussi à rendre le tout attractif en y apposant une surcouche "animée" et un système de gestion des relations amoureuses qui s'accordent étonnamment bien à la formule de base et fait aujourd'hui le succès de cette saga. Le dernier Nintendo Direct spécialement dédié à la licence Fire Emblem prouve l'ampleur de l'engouement autour de cette série. Fire Emblem Heroes est le premier titre de la licence à être disponible sur mobile et a la lourde tâche d'adapter le genre à un format court et, surtout, Free-to-Play.

Les artworks sont simplement splendides.

"L'amour au premier regard"

Dès qu'on lance le titre et que la cinématique se joue pour la première fois, aucun doute n'est permis. On reconnaît instantanément le character design de nos personnages favoris et on jubile devant le fait de pouvoir goûter aux joies de Fire Emblem sur nos téléphones portables. C'est un peu comme si on rencontrait enfin cette fille sur laquelle on craquait depuis plusieurs mois. On se dit qu'elle serait tellement parfaite à nos côtés et que rien ne nous séparera jamais, tout comme la saga Fire Emblem semble parfaite pour nos téléphones mobiles.

On passera sous silence le scénario qui n'est qu'un prétexte pour retrouver héros connus et méconnus de la série. Ainsi Chrom, Roy et Marth croiseront le fer sur votre mobile aux côtés de personnages moins connus tels que Wrys de Fire Emblem : Shadow Dragon and the Blade of Light ou Matthew de Fire Emblem : The Blazing Blade. Ajoutez à ce casting des personnages inédits incarnés par Anna, Alfonse et Sharena et vous obtenez là l'épisode de Fire Emblem avec le casting le plus étoffé de la série.

De plus, afin de satisfaire les fans invétérés de la saga, chaque unité possède une fiche de personnage unique avec plusieurs artworks d'excellente qualité réalisés spécialement pour ce titre mobile. D'une pression sur le portrait du personnage il est également possible d'entendre quelques lignes de dialogues enregistrées par leur doubleur d'origine. Inutile, donc indispensable. Au premier contact, on ne peut que tomber sous le charme de ce Fire Emblem Heroes qui sait comment s'adresser à ses fans.

Bien qu'adaptée à l'écran des smartphones, la carte reste trop réduite.

"Alors, que fais-tu dans la vie ?"

Le titre propose quatre modes de jeux principaux : le mode Scénario dans lequel vous enchaînez des combats entrecoupés de dialogues inintéressants, le mode Arène qui vous permet d'affronter d'autres joueurs de manière asynchrone, le mode Entraînement où vous enchaînez des combats sans dialogue et enfin le mode "cartes spéciales" vous permettant de vous battre pour récupérer une unité gratuitement chaque jour.

Vous l'aurez compris, le combat sera votre activité principale dans ce Fire Emblem Heroes. Avant de vous lancer dans le champ de bataille, vous devrez sélectionner une équipe de quatre héros au maximum sur des grilles de 6x8 cases. Cela est peu, très peu, surtout quand on est habitué aux Fire Emblem sur consoles qui permettaient de contrôler une dizaine d'unités sur des cartes gigantesques. Certes, les cartes sont parfaitement adaptées à l'écran de nos téléphones portables mais il est dommage d'avoir sacrifié l'aspect épique et grandiose des affrontements pour se retrouver devant une version miniature de Fire Emblem.

L'évolution des héros, un vrai casse-tête.

"Ha... je ne suis plus sûr de vouloir un dessert."

Une fois en combat, on retrouve la trinité des armes emblématiques de la série représentée ici par des couleurs. Les unités rouges, représentant les épéistes, sont plus fortes que les unités vertes, les porteurs de hache, qui ont l'ascendant sur les unités bleues, les lanciers, qui ont à leur tour l'avantage sur les rouges. Classique, mais on ne peut plus efficace.

En revanche, de nombreuses mécaniques propres aux Fire Emblem sont aux abonnés absents sur cet épisode mobile. Ainsi, il n'y a plus de niveau d'amitié entre unités, il n'est plus possible d'effectuer des attaques avec deux unités en même temps, les armes n'ont plus de jauge de durabilité et, sacrilège pour la série, le perma-death n'est plus. Et ce, peu importe le mode de difficulté dans lequel vous jouez ! A noter que l'on ne peut même pas sélectionner la position de ces unités avant le début d'un combat alors que certaines cartes éparpilleront volontairement vos unités, laissant votre chevalier pégase sans défense face à un Takumi boosté aux stéroïdes.

Je parlais plus tôt de version miniature de Fire Emblem, on se désole de voir que cette miniaturisation a été appliquée à la taille des cartes mais également aux mécaniques de jeu de ce Fire Emblem Heroes. Certes, les derniers niveaux de difficulté donnent du fil à retordre à certains moments, mais la plupart du temps on enchaîne les combats comme on enchaîne les swipes sur Tinder. Les cartes se répètent inlassablement et les équipes minuscules à former limitent grandement les possibilités de personnalisation.

Adieu la profondeur de gameplay de Fire Emblem.

"En plus c'est moi qui doit payer l'addition ?!?"

Free-to-Play oblige, c'est l'acquisition de nouveaux héros qui vous fera sûrement dépenser la totalité de votre PEL dans une application pour mobile. L'acquisition d'un nouveau héros se fait par l'intermédiaire d'Orbes. Pour l'instant, des Orbes bonus sont offertes chaque jour comme cadeau de lancement et il est possible d'obtenir quelques Orbes en terminant les quêtes du scénario. Cependant, la quantité d'Orbes disponibles "gratuitement" est finie et il sera bientôt obligatoire de les acheter avec de l'argent réel.

Cela n'aurait pas été problématique si le hasard ne venait pas s'en mêler. Voyez-vous, Fire Emblem Heroes est un Gacha Game, un jeu dans lequel la puissance des unités est définie par leur rareté indiquée par des étoiles. Ainsi, à niveau équivalent, une unité de trois étoiles aura de meilleures statistiques qu'une unité n'ayant qu'une seule étoile, sachant qu'une unité peut obtenir jusqu'à cinq étoiles. Il est donc très important de former une équipe composée d'unités ayant un maximum d'étoiles pour pouvoir s'attaquer au contenu le plus compliqué du jeu et au mode arène, le mode de joueur contre joueur asynchrone.

Il est effectivement possible de faire gagner des étoiles à un héros en utilisant des plumes. Cependant, le nombre de plumes nécessaire pour faire évoluer une unité est simplement IN-DE-CENT. Pour faire passer une unité de quatre à cinq étoiles, il faut 20.000 plumes alors qu'en moyenne on en récupère entre 1000 et 2000 par semaine. Il faut donc au minimum plus d'un mois pour pouvoir faire évoluer UNE SEULE unité de quatre à cinq étoiles. N'oubliez pas qu'une équipe est composée de quatre unités, et que les unités récupérées gratuitement ont au maximum deux étoiles. Ainsi, pour faire passer quatre unités obtenues gratuitement de deux à cinq étoiles, il vous faudra 88.000 plumes, soit 44 semaines ou 11 mois de jeu pour y arriver. Et encore, c'est en partant du principe que vous obteniez des scores passables en mode arène.

Le premier palier ne permet même pas d'invoquer une unité.

Perma-death dans ton porte-monnaie

Finalement, vous vous résignez et décidez de dépenser quelques euros pour tenter votre chance avec l'invocation d'un personnage. Mais vous allez vite déchanter car le premier palier à 1,99 euro ne permet même pas d'invoquer de héros. En effet, 1,99 euro ne vous octroie que trois Orbes et le minimum nécessaire pour invoquer est de cinq Orbes. Il faut donc dépenser au minimum 3,98 euros pour invoquer UNE SEULE unité qui a une maigre chance d'être une unité de cinq étoiles.

La blague ne s'arrête pas là ! Même si vous obteniez l'unité convoitée à 5 étoiles, l'évolution des héros dans Fire Emblem Heroes est totalement aléatoire, habituel pour la série me direz-vous. Mais dans ce Fire Emblem, vous achetez vos unités avec votre argent, et il est frustrant d'obtenir une unité convoitée, de Takumi de cinq étoiles avec un maximum de défense mais aucune compétence en attaque. Un Takumi inutile... donc dispensable et rendant votre achat caduque.

Android
iPhone
iPad
Satisfaisant
6
Au premier abord, Fire Emblem Heroes a tout pour plaire avec son interface soignée, une quantité impressionnante de personnages emblématiques à obtenir et un fan-service de qualité qui fera plaisir aux fans de la série. En revanche, dès que l'on pousse un peu le titre dans ses retranchements, on se retrouve derrière une version allégée en contenu et en intérêt d'une série pourtant riche et généreuse en mécaniques de jeu et en personnalisation. Enfin, le système d'invocation payante et d'évolution des personnages mal calibré aura vite fait d'achever le joueur lambda et leur porte-monnaie. Un beau musée de la saga Fire Emblem au potentiel gâché. A réserver aux amoureux inconditionnels de la série, et encore...
par
+ On aime
  • Un musée avec une quantité incroyable de héros issus de la série Fire Emblem
  • Les artworks, magnifiques
  • Les doublages en japonais de qualité
- On n'aime pas
  • Une version miniature aussi bien en taille qu'en contenu
  • Où sont les mécaniques qui font le sel de la série ?
  • Seulement 4 unités dans une équipe
  • Plus de perma-death
  • Les invocations, trop chers
  • L'évolution des personnages, mal calibrée
  • Pay-to-win
Donnez votre note
3 notes
5
0
1
0
2
1
3
1
4
0
5
0
6
1
7
0
8
0
9
0
10
Ma collection sur
Android
Je l'ai 13
J'y joue 3
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Fire Emblem Heroes - 5 images (cliquez pour zoomer)

Les artworks sont simplement splendides. Bien qu'adaptée à l'écran des smartphones, la carte reste trop réduite. L'évolution des héros, un vrai casse-tête. Adieu la profondeur de gameplay de Fire Emblem. Le premier palier ne permet même pas d'invoquer une unité.

Top ventes

FIFA 18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Pack Console Microsoft Xbox One X 1 To N…
Neuf : 499,00 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 329,89 €
Super Mario Odyssey Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 44,99 €
Console Nintendo Switch Rouge + Code de …
Neuf : 389,99 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,89 €
FIFA 18 Xbox One
Xbox One
Neuf : 59,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 398,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
The Legend of Zelda : Breath of the Wild…
Nintendo Switch
Neuf : 54,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 280,00 €
FIFA 18 Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 51,99 €
19 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (19)