>
>
Test de NES Classic Mini (NES)

TEST de la NES Classic Mini : Gadget ou perle rétro ? Notre verdict

Par Yann Bernard - publié le

Alors que l'on n'attendait plus de nouvelle console Nintendo pour la fin de l'année, le firme du plombier moustachu a sorti de sa casquette une version miniature de la NES, accompagnée de sa fameuse manette et embarquant la bagatelle de 30 jeux. S'agit-il d'un simple gadget destiné aux nostalgiques, ou d'une machine à voyager dans le temps plus ambitieuse ? Notre verdict, point par point.


Gameblog n'a pas pour habitude de tester et noter des consoles de jeu, mais nous avons décidé de faire exception ici en considérant que la NES Mini représente en quelque sorte une compilation de jeux non évolutive sous forme de hardware.


La notice papier n'est guère informative.

Contenu de la boîte

Avant de s'intéresser à son contenu, attardons nous sur le packaging qui s'inspire évidemment beaucoup de celui de la NES, lorsqu'elle est arrivée sur les étals français voilà trente ans. D'autant que la présence du visuel de Super Mario Bros. - l'un des trente jeux préinstallés - fait fortement référence aux packs de l'époque. Un souvenir magique que l'on a l'impression de revivre en sortant la machine et sa manette de la boîte, celle-ci comportant également deux câbles, un HDMI et un USB. Car dans le sillage des dernières versions de la 3DS, point d'alimentation fournie, il faut donc la brancher sur un appareil disposant d'un port USB ou utiliser un adaptateur secteur. Certes de nombreux téléviseurs modernes en sont dotés, et on peut récupérer les alimentations USB issues d'autres appareils, mais il est dommage que Nintendo n'en ait pas inclus systématiquement un exemplaire. Doit-on y voir une démarche écologique, ou une économie de bout de chandelle ? En tout cas, cette absence constitue un brutal retour aux réalités du présent.

Voilà ce que l'on appelle une cure d'amaigrissement !

Design

Le design reprend trait pour trait celui de la NES, idem pour les matériaux de qualité, notamment le plastique granuleux de la coque. Difficile de la différencier a priori de son aïeule, si ce n'est bien entendu qu'elle tient presque dans la paume de la main. En regardant de plus près, on remarque la disparition du port d'extension en dessous et la connectique contemporaine, néanmoins l'illusion reste saisissante. Le détail a été poussé jusqu'à l'équiper d'un interrupteur qui s'enfonce de la même manière que le modèle originel, dorénavant sans souci de démarrage en raison des connecteurs capricieux. En effet il n'y a plus de trappe d'insertion des cartouches, son emplacement n'ayant plus qu'un rôle esthétique, puisque les jeux sont tous intégrés d'emblée. Rien de décoratif du côté de la manette par contre, elle se montre identique à celui de la NES, mis à part sa prise héritée de la Wii, et surtout son cordon, considérablement raccourci...

Pas besoin de préciser où se trouve la manette de la version Mini...

Ergonomie

La prise en main procure exactement les mêmes sensations que celle d'antan, qu'il s'agisse des boutons en gomme Start et Select ou de la croix de direction ultra précise. Et si la manette conserve sa taille au millimètre près, le cordon a hélas été miniaturisé. Il ne s'étend plus que sur 76 centimètres, soit trois fois moins ! D'aucuns diront qu'au temps des tubes cathodique, il fallait davantage de recul, cependant les écrans sont souvent bien plus grands aujourd'hui. Or même en comptant la longueur du câble HDMI (d'un mètre et demi), on se retrouve encore très près du téléviseur, et certainement trop pour la configuration de nos salons. Sans parler du risque d'installer la console au milieu de ces fils, a fortiori si l'on y ajoute une seconde manette assortie (proposée séparément) ou compatible, comme la Wii Classique Pro. Heureusement, des accessoiristes tiers ont prévu des rallonges et des manettes sans-fil, mais quel dommage que Nintendo n'ait pas vu plus loin ! Là encore, il y a de quoi se demander si ce choix s'explique par une préoccupation de design, de fait plus compact, ou de réduction du coût pour ne pas dépasser la barre des 60 Euros.

Trois appuis suffisent à sauvegarder, plus d'excuses donc.

Interface

La distance réduite est d'autant plus problématique qu'il faut appuyer sur le bouton Reset pour faire appel à l'interface. Sur ce plan, rien à redire en revanche, elle s'avère à la fois rapide et intuitive. Tout d'abord, l'habillage en gros pixels tout à fait dans le ton contraste harmonieusement avec les jaquettes en haute définition des jeux. De plus, ce menu permet de sauvegarder à tout moment, un point crucial pour les titres dénués de système intégré ou qui s'appuient sur les antédiluviens mots de passe. En prime les quatre slots alloués à chacun des jeux sont vérouillables afin de ne pas les effacer par erreur, des fonctions habituelles sur les émulateurs, bien pratiques au demeurant. Pareil pour les options d'extinction automatique, de démonstration et de prévention des brûlures d'écran que les possesseurs de dalles plasma apprécieront indubitablement.

Le bien nommé mode "Pixel Perfect" ou "Définition Originale" avec l'interface en français.

Affichage

L'affichage s'effectue en 720p, toutefois si l'interface s'étale sur la totalité de l'écran, le format d'origine engendre forcément d'imposantes bandes noires latérales durant les phases de jeu. Un mode 4/3 sert ainsi à élargir quelque peu la fenêtre, sans trop l'écraser. Les puristes préféreront malgré tout le mode natif, voire le filtre avec des lignes, qui reproduit à merveille le rendu des anciens postes de télévision, en particulier leur flou. Question réactivité, on a constaté une légère latence au départ, mais elle résultait du recours au surbalayage pour jouer en plein écran et des systèmes de traitement automatiques du téléviseur. Une fois ceux-ci désactivés, l'input lag a disparu, ou devenu si infime qu'il en est quasiment imperceptible.

Voyez-vous cette barre verte qui déborde à droite ?

Qualité d'émulation

En dépit de discrets artefacts graphiques sur les extrémités lorsque le décor défile dans certains jeux (Super Mario Bros. 3 par exemple), on se croirait vraiment devant une bonne vieille NES, en tellement plus net, mais toujours avec ses célèbres clignotements de sprites. L'illustration d'un travail d'émulation encore plus développé que sur console virtuelle et de la puissance surprenante de la NES Classic Mini, supérieure à la 3DS. Même bilan au niveau sonore, avec des chiptunes d'une pureté cristalline et fidèles aux bruitages originaux, si bien que l'on imagine mal comment mieux (re)découvrir ces titres mythiques, hormis via la collection NES Classics lancée jadis sur GBA.

La NES Classic Mini propose une sélection non-évolutive de 30 jeux

Ludothèque

A moins d'une manipulation tenue pour le moment secrète, il est théoriquement impossible d'ajouter des jeux, on doit donc se contenter des trente jeux inclus. Un florilège savamment sélectionné au regard des oeuvres mythiques qu'il rassemble, de l'incontournable trilogie Super Mario Bros. au duo de Zelda en passant par Balloon Fight, Metroid, Kid Icarus ou encore Punch-Out !! Une diversité et un bon goût que partage le catalogue en provenance des éditeurs tiers, entre Pac-Man, Bubble Bobble, Final Fantasy, Ninja Gaiden, Mega Man II et les deux premiers Castlevania. Tout juste s'étonne-t-on de la présence de l'anecdotique StarTropics et de Tecmo Bowl, sans doute expliquée par une liste calquée sur la version américaine, contrairement à la Japonaise, bien distincte...

Au Japon, c'est encore plus mignon.

La Famicom Classic Mini

C'est une coutume, nos amis nippons ont droit à un leur propre modèle, logique étant donné le look initial de la Famicom. D'ailleurs le principe de rangement des manettes dans le boîtier a nécessité leur rétrécissement à la même échelle, d'où une petitesse potentiellement handicapante, comme l'a remarqué Julien sur place lors de son passage à Shibuya. En parallèle, la liste des jeux est sensiblement différente, avec les bagarreurs Downtown Nekketsu Monogatari, Yie Ar Kung-Fu, le plus posé Mario Open Golf et un certain Final Fantasy III à la place du premier entre autres exclusivités plus ou moins folkloriques. Pas de quoi faire une crise de jalousie, pourtant on se doute que ceux qui passeront par le Japon pourraient s'y intéresser, à plus forte raison dans le cadre de la collectionnite...

Très bon
8
La NES Classic Mini semblait simplement vouée à se poser sous le sapin, ou sur les étagères des nostalgiques, d'autant qu'elle présente de regrettables lacunes du côté des accessoires. Mais en plus de son look irrésistible, cette déclinaison miniaturisée émule avec une étonnante efficacité les jeux d'antan. Et au vu de la liste sélectionnée, cette véritable petite machine à voyager dans le temps offre à la fois un merveilleux retour en enfance pour les anciens gamers, et une formidable manière de découvrir ces chefs-d'oeuvres pour les plus jeunes.
par
+ On aime
  • Le design mythique, version mini.
  • La qualité de fabrication.
  • L'interface rapide et intuitive.
  • Le système de sauvegarde très pratique.
  • La fidélité de l'émulation.
  • La pléthore d'oeuvres cultes.
- On n'aime pas
  • Pas d'alimentation incluse.
  • Le cordon trop court de la manette.
  • Impossible de rajouter des jeux.
  • Quelques choix discutables parmi les titres.
Donnez votre note
3 notes
9
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
0
6
0
7
1
8
2
9
0
10
Ma collection sur NES
Je l'ai 6
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 5
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo NES Classic Mini - 16 images (cliquez pour zoomer)

La notice papier n'est guère informative. Voilà ce que l'on appelle une cure d'amaigrissement ! Pas besoin de préciser où se trouve la manette de la version Mini... Trois appuis suffisent à sauvegarder, plus d'excuses donc. Le bien nommé mode "Pixel Perfect" ou "Définition Originale" avec l'interface en français. Voyez-vous cette barre verte qui déborde à droite ? La NES Classic Mini propose une sélection non-évolutive de 30 jeux Au Japon, c'est encore plus mignon. Mais où sont R.O.B. et le Zapper ?

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
63 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (63)