>
>
Test de DOOM : Unto The Evil (PC)

TEST de DOOM Unto the Evil: Un DLC qui ne vaut pas son prix ?

Par Camille Allard - publié le

DOOM Unto the Evil est le premier DLC des trois prévus pour le célèbre FPS qui nous avait convaincu à l'époque pour son son excellent solo. Le contenu téléchargeable se concentre lui sur le mode multijoueur, qui était la principale faiblesse du titre. Est-il suffisant pour rehausser l'intérêt ? C'est ce que nous allons voir tout de suite...

Commençons d'abord par l'essentiel : le contenu de ce DLC, qui se présente sous la forme de trois nouvelles maps avec un level-design particulièrement bien pensé.

Des maps qui fonctionnent bien

La première d'entre elle se nomme "Rituel" et marque particulièrement l'esprit par son design composé de neige, ce qui contraste fortement avec la lave à laquelle DOOM nous a habitués. Proposant bien plus que de simples tons froids, elle permet aussi de profiter d'une verticalité jouissive par la présence de nombreuses plate-formes et de zones de vide à donner le vertige à un alpiniste chevronné. On se retrouve ainsi souvent à rager devant notre écran après avoir "glissé" dans un trou. L'horreur.

La seconde map, sans doute la plus intéressante du lot, se nomme "Cataclysme". C'est la plus grande des trois et celle qui nous offre le plus de choses à découvrir le temps d'un match. Elle est divisée en trois zones, une qui est assez industrielle, une autre qui rappelle les Enfers et la dernière qui est une zone souterraine. La séparation se fait via des portails, et naviguer d'une zone à l'autre apporte son lot de surprises, comme la présence d'un joueur ennemi campant l'entrée et se préparant à vous faire manger les pissenlits part la racine (si toutefois les fleurs pouvaient pousser sur Mars)... Clairement, c'est la carte la plus fun à jouer car elle rappelle l'atmosphère du jeu solo.

Enfin, la dernière map se nomme "Offrande" et se présente à nous sous la forme d'un temple antique comme on a pu en voir des centaines dans divers FPS, de Serious Sam à Unreal Tournament.

Bon point à noter avant de passer à la suite : les développeurs ont eu l'intelligence de ne pas séparer la communauté et de permette aux joueurs possédant le DLC de pouvoir faire découvrir les nouvelles maps à leurs amis Steam, sans qu'ils n'aient besoin de débourser un centime.

Un démon, et les armes pour le tuer

Outre les nouvelles maps, on peut compter sur l'ajout d'un nouveau démon, le "Moissonneur", qui possède la capacité de lancer des éclairs un peu à la manière de l'Empereur Palpatine dans Star Wars. Le petit plus avec cet odieux monstre, c'est qu'il est possible de créer une explosion en remplissant une jauge qui augmente en tuant un max d'ennemis.

Pour pouvoir liquider la racaille démoniaque et vous assurer la suprématie, vous pourrez compter sur l'UAC EMG, un pistolet avec une très bonne cadence de tir. Malheureusement, il ne brille pas par son inventivité, et reste très fade par rapport au reste de l'arsenal du jeu de base. En fait, on a l'impression désagréable que le travail réalisé sur l'arme a été fait bien en amont, avant la sortie du jeu de base, et qu'il aurait clairement pu être présent lors de la sortie initiale. Rien ne justifie vraiment sa présence dans un DLC, si ce n'est pour faire un peu de remplissage.

Les amateurs de personnalisation pourront tout de même se réjouir de l'ajout de quelques skins d'armes et d'armures, même si une fois encore ça ne justifie en rien l'achat au prix fort (15 euros au lancement) de ce DLC.

Satisfaisant
6
Si l'on devait juger scolairement ce DLC de DOOM : Unto the Evil, ça donnerait "bien mais peut mieux faire". Le level design des maps est très bon et on prend plaisir à jouer, mais clairement on ressent un manque cruel de contenu sur le court terme. Si bien qu'on enchaîne quelques matchs avant de se dire "bon... et après ?". Car oui, ça reste ultra classique, et il n'y a même pas un nouveau mode de jeu qui montre le bout de son nez. Pire : rien ne touche au mode solo du jeu, qui a pourtant sauvé la mise et permis à DOOM de briller lors de sa sortie. Unto the Evil pourrait être comparé à ce morceau de scotch qu'on rajoute pour faire tenir un objet debout en attendant d'avoir mieux, en sachant pertinemment que ça ne suffira pas. 15 euros, c'est donc un peu cher pour ce faible contenu et on vous conseille clairement les soldes pour vous le procurer.
par
+ On aime
  • De nouvelles maps sympathiques.
  • Le nouveau démon bad-ass.
- On n'aime pas
  • Un prix venu des Enfers.
  • Pas de contenu solo.
  • Globalement un peu fade pour les skins et armes.
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur PC
Je l'ai 0
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo DOOM : Unto The Evil - 3 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)