TEST de Severed : Un dernier jeu d'exception pour la PS Vita

Par Rudy Jean-François - publié le

Après les excellents Tales From Space : Mutant Blobs Attack sorti en 2012 et Guacamelee! en 2013, le développeur canadien DrinkBox Studio revient sur le devant de la scène avec une exclusivité PS Vita. Vous avez bien lu. Ce n'est pas une erreur de lecture ni une erreur de la part du rédacteur. Ce n'est pas un poisson d'avril en retard non plus. Nous sommes bien en 2016 et un studio de développement a décidé de sortir un jeu exclusif à une console abandonnée par son propre constructeur. Ce titre s'appelle Severed.

Vous incarnez Sasha, une jeune femme ayant perdu sa famille lors d'un événement tragique. Le jeu se jouant à la première personne, vous ne savez pas à quoi Sasha ressemble jusqu'à ce que vous vous teniez face à un miroir. La surprise et l'effroi se lisent dans les yeux de la jeune femme amputée de son bras gauche. De ce membre qui n'est plus coule le sang qui recouvre son corps et ses vêtements. Derrière elle se tient un monstre effrayant à la cage thoracique apparente. Il vous présente une épée, votre arme, le seul compagnon de voyage auquel vous pourrez vous fier.

Est-ce réellement un cadeau?

Quand beauté rime avec simplicité

S'il ne fallait un seul terme pour définir l'univers de Severed, ce serait "minimaliste". Pas ce minimalisme que l'on pourrait assimiler à de la paresse ou à un manque, mais un minimalisme suffisant. Sasha évolue dans un univers qui semble déserté par les humains. Les monstres y sont rois et ces derniers n'ont pas de temps à perdre en bavardage avec notre héroïne. Ils l'attaqueront sans aucune pitié. Quand elle ne croise pas le fer avec ces ennemis, Sasha croise la route d'êtres aussi intrigants que fascinants. De curieux bruitages accentuent chacune de leurs rares lignes de dialogue. Le titre parle peu, chaque phrase qu'il nous adresse n'en prend que plus de sens et on se laisse happer par cette pièce morbide qui se joue sous nos yeux. Pièce qui s'apprécie d'autant plus grâce aux musiques qui lui donnent vie. Tantôt discrètes, tantôt assourdissantes, les groupes Yamantaka // Sonic Titan et Pantayo ont réalisé un excellent travail pour donner naissance à cet univers dérangeant mais totalement trippant.

Démembrez vos adversaires pour améliorer vos compétences.

First Person Exploration

Le titre se joue intégralement à la première personne. C'est un "Metroidvania" dans lequel on évolue comme dans un Dungeon-RPG. Chaque pas nous fait découvrir une nouvelle pièce, un nouveau lieu dévasté, et complète un peu plus la carte de ce monde chaotique. Certaines pièces sont bloquées et demanderont à Sasha de revenir avec un équipement plus puissant - ou avec le sort adéquat - pour continuer à avancer. On peut s'attarder à chaque recoin de la carte pour tenter de découvrir des secrets et récupérer des morceaux de coeurs ou de cerveaux indispensables pour augmenter vos barres de vie et de magie. À noter que contrairement à notre cher Link, il ne suffit pas de lever les mains au ciel pour que votre vie augmente. Sasha doit manger le coeur ou le cerveau recomposé pour bénéficier de leurs effets. Rien n'est facile dans Severed.

Frottez, griffez, attaquez à la manière d'un Fruit Ninja.

Faire corps avec Sasha

Lorsqu'un ennemi s'approche, Sasha brandit son épée et c'est à cet instant que le jeu nous dévoile tous ses atouts. À la manière d'un Fruit Ninja, il faut frotter l'écran de la PS Vita pour asséner des coups d'épée et abattre vos ennemis. Plusieurs types d'ennemis existent, chacun avec leurs propres mécaniques et leurs faiblesses. Le fait est que Sasha n'ayant qu'un bras, il faudra également contrer les attaques de votre adversaire avec votre épée pour éviter de voir votre barre de vie disparaître tout comme le membre de notre héroïne. Au début, on se prend à apprendre par coeur les patterns de chaque ennemi qui se dresse devant nous, enchaînant les combats avec une facilité déconcertante. On fait également attention à ne pas les tuer trop vite, pour augmenter une jauge qui nous permettra de les démembrer et d'utiliser les ressources récoltées pour améliorer son personnage.

Puis, sans crier gare, on se retrouve à se battre contre deux ennemis à la fois, et trois, puis quatre ! Là, le doute n'est plus permis. Chaque glissement de doigt sur l'écran tactile compte. Sasha ne peut faire face qu'à un ennemi à la fois, il faut donc régulièrement se retourner pour empêcher vos adversaires de vous attaquer. Une jauge se remplit au fil du combat, en bas de l'écran, pour vous indiquer quand un ennemi risque de porter un coup sur vous. Il faut bien calculer ses attaques, réfléchir à quels ennemis éliminer en premier pour pouvoir sortir victorieux de ces embuscades, sachant qu'achever trop tôt un monstre vous empêchera de récupérer les ressources nécessaires à votre personnage. Une minute d'inattention, une attaque contrée, et c'est la fin.

Soyez toujours sur vos gardes!

Pardon mais c'est trop bon

Severed peut être très violent avec le joueur. On n'atteint pas le niveau d'un Dark Souls, mais sachez que c'est un titre exigeant qui vous mettra régulièrement à rude épreuve sans se justifier. Il est exigeant mentalement, mais aussi physiquement ! Chaque combat implique de frapper son écran avec toujours plus de force et de vitesse pour terrasser ses assaillants d'une main, alors que l'on tient de l'autre la console. Cela peut être embêtant et pourrait contraindre certains à jouer à de courtes sessions, ce qui serait dommage car le titre ne s'apprécie que lorsque l'on s'y plonge longuement. Il faut y voir une métaphore : tout comme la souffrance qu'endure Sasha, le joueur doit également souffrir pour sortir de ce cauchemar et enfin se reposer le coeur (et le bras) léger.

Indispensable Gameblog
Fantastique
9

Severed est un titre enchanteur, une rencontre étonnante entre un Metroidvania et un Dungeon-RPG. Derrière son aspect minimaliste se cache un titre d'une générosité rare. De plus, la bande originale du titre renforce notre immersion s'adaptant merveilleusement à chaque situation.

Bref, Severed est une exclusivité PS Vita. Severed est imparfait et parle peu, il est touchant, parfois violent et épuisant, mais il est enivrant. Severed ne laisse pas indifférent, Severed est excitant, Severed est excellent. La Vita a trouvé son maître, rien n'y sera jamais aussi bon que Severed.

par
+ On aime
  • Musique enivrante.
  • Histoire émouvante.
  • L'utilisation de l'écran tactile de la Vita.
  • Une exclusivité PS Vita !
- On n'aime pas
  • Injuste à certains moments.
  • Physiquement éprouvant.
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur PSV
Je l'ai 0
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 1
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Severed - 18 images (cliquez pour zoomer)

Est-ce réellement un cadeau? Démembrez vos adversaires pour améliorer vos compétences. Frottez, griffez, attaquez à la manière d'un Fruit Ninja. Soyez toujours sur vos gardes!

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,70 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
15 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (15)