TEST de ALIENATION : La chasse aux Aliens est ouverte sur PS4

Par Carole Quintaine - publié le

Après l'apocalyptique Dead Nation et l'excellent Resogun, le studio Housemarque nous propose de mélanger les deux titres avec brutalité pour nous offrir un nouveau jeu survolté : Alienation. Le shoot them all bourré d'action et de fun est en effet posé sur les mêmes bases et vous plongera en pleine invasion Extra-terrestre... Ultra nerveux et addictif voire jouissif le titre offre un moment de frénésie survitaminé ! Allez soldat, allons dézinguer de l'Alien !

Quand on connaît la ludothèque du studio finlandais, on sait plus ou moins à quoi s'attendre lorsqu'ils proposent un nouveau titre : en effet, Stardust, sorti en 1993 a prouvé leur excellence dans le domaine du shoot them all nerveux et de la destruction massive ! Il est donc logique de retrouver ces ingrédients dans Alienation. Ici, on retrouve la configuration de l'excellent Dead Nation avec une vue du dessus dans un paysage post-apocalyptique mais cette fois-ci, ce ne sont pas des zombies qu'il faudra pulvériser, mais des milliers d'Aliens... Cela dit, pas de problème vous pouvez nettoyer le champs de bataille jusqu'à 4 joueurs en multi ce qui va se révéler bien pratique vu le rythme des parties...

"Men in Exosquelette" 

Dès le début du jeu, les choses sont claires nettes et précises : vous pouvez joue en mode normal ce qui vous permet de réapparaître lorsque vous y restez, ou en mode Hardcore qui de son côté est beaucoup plus punitif puisque si vous mourez... vous perdez. Une fois ce choix existentiel fait, vous allez vous retrouver devant un autre choix de taille : votre classe de personnage. En effet, vous pourrez choisir entre 3 types d'exosquelettes : Le Biospécialiste qui pourra fabriquer des nanomachines pour attaquer ses ennemis ou encore soigner ses alliés, le Tank, qui comme son nom le laisse supposer est le plus résistant et le plus puissant des soldats et enfin le Saboteur, qui va vous permettre de vous téléporter sur de courtes distances en diffusant de la lumière autour de vous. Pour avoir joué avec les trois types de perso, je peux vous assurer que les sensations ne sont pas du tout les mêmes selon votre choix. Au passage, je conseillerais le Tank si vous voulez vous donner plus de chances d'en réchapper...

En dehors du fait que vous pouvez choisir la couleur de leur armure, chacun de ces héros aura bien sûr des capacités spécifiques et des armes que vous pourrez améliorer au fur et à mesure de votre progression. Evidemment d'autres compétences propres à chacun d'eux seront également disponibles une fois que vous les aurez débloquées grâce à des points que vous récolterez sur les champs de bataille. Ces dernières se découpent en deux types : 12 compétences actives (rechargeables pour certaines avec des "orbes de recharge") et 12 compétences passives. A titre de comparaison, ces arbres de compétences offrent une densité qui donnent du sel au gameplay et rendent l'expérience un poil plus stratégique que celle de Dead Nation même si cette dernière m'a semblée moins répétitive en termes de missions.

Mais petit retour au rayon de l'équipement. Vous pourrez récupérer pas mal de petits joujoux sur le terrain et ces derniers seront bien sûr améliorables. Pour se faire, il va falloir ramasser divers éléments, notamment des orbes de soin, de recharge, du métal ou encore des implants xénotechnologiques que vous trouverez dans des caisses de butin ou sur les cadavres de vos ennemis. Concernant les implants, ce sont en réalité des cellules qui sont indispensables pour confectionner vos améliorations. Un bon conseil en termes d'upgrade : pensez à recycler les butins qui ne vous sont pas utiles : ainsi vous récupérerez des ressources permettant de rééditer les statistiques de vos armes ce qui aura pour effet de les améliorer de manière significative.

Vous l'aurez compris, les possibilités sont nombreuses dans ce nouveau titre. Tirez dans tous les sens, lancez une grenade sur un véhicule pour le faire exploser (ou tirez dessus, ça marche aussi bien que dans Dead Nation) et récoltez des bonus... Vous allez kiffer ! Mais trêve de parlote, partons maintenant, c'est à vous de sauver la Terre !

Exterminer du xéno !

Et c'est parti pour de la destruction massive de Xénos ! Ces derniers vous donneront du fil à retordre je vous préviens... En effet, ils semblent encore plus nombreux et bien plus résistants que les zombies de Dead Nation. De plus, le bestiaire est assez bien garnis et offre une charmante palette de bébés Aliens : le Dragon, sorte de chien araignée, l'Incubatrice, des matrices extra-terrestres générant des ennemis (un des premières missions vous demandera d'en détruire un certain nombre en résistant aux envahisseurs, l'angoisse...), l'Insecte, qui lâche de l'acide lorsqu'il est pulvérisé, la matrice à Insectes qui libérera ces derniers à votre approche, le mutant, le petit frère de Tyran, le Soldat, un extra-terrestres super balèze utilisant des armes très puissantes et enfin l'Epandeur un Insecte amélioré... Bref, ils sont horribles, nombreux et très énervés !

En dehors de leur extermination qui vous permettra évidemment d'accumuler des points d'expérience et d'augmenter le niveau de votre soldat, vous devrez aussi compléter de nombreuses missions au cours de votre aventure. Celles-ci sont assez classiques (explorer un secteur, détruire des Incubatrices, scanner des lieux précis...) et vous pourrez choisir leur niveau de difficulté (Recrue, Professionnel ou Vétéran) avant de les lancer.

Cependant, malgré leur simplicité, elles demanderont de la ténacité surtout si vous jouez seul (ce que je déconseille fortement surtout si vous jouez en Professionnel ou pire Vétéran) car comme je le soulignais plus haut, les Aliens sont nombreux et plutôt résistants ! Il n'a pas été rare que je me retrouve avec une cinquantaine de Xénos courant en bande derrière moi comme une bande de cafards... Ici, une petite grenade à commandes déclenchée au bon moment ou encore une voiture mitraillée par vos soins qui explosera tuant ainsi une grande partie de ce moulon de l'enfer, pourra vous sauver. A vous de voir.

C'est votre guerre !

Passons donc sur notre écran de bataille. Sur celui-ci, une Autocarte (que vous pouvez agrandir avec la croix directionnelle ou faire défiler via le pavé tactile) vous indiquera votre objectif ainsi que divers événements et défis que vous pourrez réaliser pour obtenir des bonus supplémentaires.

Mais certaines informations sont plus importantes encore notamment les "balises de réapparition" qui, une fois activées vont vous permettre de respawn à côté d'elles histoire de ne pas se retaper toute la map et les vagues d'ennemis que vous venez de traverser. Notez par ailleurs que si vous les détruisez votre bonus de mission sera boosté.

Les Xenofleurs sont des plantes mutantes que vous trouverez ça et là sur votre chemin et elles vous offriront quant à elles des améliorations temporaires d'expérience ou encore des bonus de vitesse ou de dégâts au corps à corps. Derniers conseils avant que vous ne vous jetiez à corps perdu dans le massacre d'Aliens : pensez à garder votre multiplicateur au max car celui-ci augmentera votre montant d'expérience. Et l'expérience, ça sert dans les jeux vidéo. Dans la vie aussi cela dit. De plus, si vous souhaitez faire une petite pause ou passer dans le menu du titre pour souffler, prudence : le jeu ne s'arrêtera pas...

Pour finir, Alienation offre un tableau très flatteur en termes de rendu. En effet, les détails subtils et les jeux d'ombres et de lumière sont assez réussis. C'est agréable de se promener sur les maps à l'esthétique soignée surtout quand le sol se couvre de sang Alien... Avec une ambiance incroyable et ses musiques survoltées, impossible de ne pas s'amuser. Petit bémol à certains passages : la lisibilité un tantinet complexe mais qui pour ma part, n'aura pas gâché l'expérience de jeu.

 

Bon
7
Je le disais, le rythme d'Alienation est intense et si vous avez apprécié Dead Nation, vous allez adorer ce titre survolté et fun à souhait ! Certes, le jeu ne révolutionne pas le genre et il n'est pas exempt de défauts (répétitif, manque de lisibilité à certains moments) mais il apporte un peu plus de subtilité que son prédécesseur en termes de gameplay. Les trois classes de personnages et leurs arbres de compétences, le bestiaire bien garni et la réalisation au poil font du titre de Housemarque, un jeu intéressant et addictif !
par
+ On aime
  • Fun à souhait
  • Rythme frénétique
  • Addictif
  • Arbres de compétences intéressants
- On n'aime pas
  • Manque de visibilité parfois
  • Missions un peu répétitives
Donnez votre note
3 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
1
6
0
7
1
8
0
9
1
10
Ma collection sur PS4
Je l'ai 2
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Alienation - 3 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)