>
>
Test de Bloodborne : The Old Hunters (PS4)

TEST de Bloodborne The Old Hunters : D'autres raisons de craindre l'ancien sang ?

Par Yann Bernard - publié le

Tel un linceul posé sur le passé de Yharnam, il subsistait encore certaines zones d'ombres dans cet univers, une fois notre chasseur parvenu à ses fins. De quoi donner envie de s'y replonger, quitte à tomber dans le pire des cauchemars ?

Si vous ne connaissez pas Bloodborne, un petit coup d'oeil à notre test s'impose, de même qu'un premier périple à travers Yharnam. Cette extension s'adresse en effet aux chasseurs aguerris, sans parler des éléments de l'histoire évoqués ici bas, susceptibles de gâcher le plaisir de la découverte. Vous voilà prévenus : s'aventurer d'emblée dans The Old Hunters est impensable, et d'ailleurs impossible. Son accès demande d'avoir atteint un certain stade de la campagne, une raison supplémentaire de s'attaquer au New Game Plus (voire encore "Plus" si affinités). Idem pour le niveau, puisqu'un rang 65 est théoriquement recommandé, sachant qu'un surcroît d'expérience et de réserves de sang ne s'avèrent pas de trop pour se risquer dans ce véritable cauchemar. Il serait dommage de dévoiler sa teneur scénaristique, cependant elle ne laisse guère de doute quant à la préexistence de ce chapitre, sur le papier du moins. Bloodborne en aurait-t-il été amputé pour des raisons de délais ou des motivations plus mercantiles ? Une chose est sûre : cette partie annexe s'intègre ainsi de manière cohérente au récit, et à son monde.

De quoi se faire du mauvais sang...

Les racines de la sinistrose

Comme son nom l'indique, The Old Hunters s'intéresse au (triste) destin des chasseurs qui ont tenté d'éradiquer l'épidémie. C'est donc sur les cendres encore fumantes de leurs batailles et parmi les cadavres toujours tremblants que se déroule cette quête. La déliquescence transpire littéralement de ces contrées, plus fascinantes que jamais. Et si leur envergure peut sembler restreinte, l'architecture des lieux n'en demeure pas moins torturée, à l'image de l'esprit de ceux qui y ont perdu l'âme. Bloodborne persiste dans sa narration elliptique, le décor et les objets en disant parfois davantage sur les événements que la poignée de personnages croisés au fil de l'épopée, y compris les Boss. Ces bribes d'informations lèvent le voile sur certains mystères d'importance, quand elles ne leurs donnent pas du sens, ce qui suppose d'avoir vécu l'épopée principale et de faire preuve d'un peu de persévérance pour les rassembler. De la ténacité, il en faut aussi pour vaincre les nouveaux ennemis, dont l'allure effrayante n'a rien d'une simple tactique d'esbroufe.

Il faut savoir se montrer encore plus démoniaque qu'auparavant.

Assassins dérangés, et dérangeants

Plutôt que de s'appuyer sur une augmentation bête et méchante de statistiques, ceux-ci disposent de patterns sensiblement plus nombreux, et surtout plus vicieux, en particulier du côté des Hunters. Des monstres massifs font également partie de ce bestiaire étendu, toutefois ils se montrent étonnamment rapides, car la plupart d'entre eux partagent la même stratégie : maintenir une oppression constante en nous privant de la moindre zone de confort. Habituellement dans Bloodborne, il suffisait d'assimiler les différentes techniques d'un adversaire pour déterminer la bonne méthode - et la bonne distance - afin de l'occire sans prendre trop de risques. Mais ce dynamisme accru en terme de déplacement et de variété d'attaques rend l'exercice plus délicat, surtout que nos agresseurs tendent à nous poursuivre sans relâche. C'est par là que se traduit essentiellement la difficulté rehaussée de The Old Hunters, quoique les chasseurs surentraînés percevront moins cet écart. De toute façon, on a heureusement droit à des armes flambant neuves pour y faire face !

Gare au Gatling Gun, dont le stock de balles se vide aussi vite que la barre de vie des ennemis.

La Ligue des Chasseurs Extraordinaires

Enfin pas toutes, certaines s'apparentent à un mélange de deux ustensiles déjà présents, ou de deux de leurs formes, avec des caractéristiques modifiées. D'autres se distinguent par leur nature vraiment extrême, à l'image de la Bloodletter ou du Gatling Gun, qui laisse deviner que l'équipe d'Hidetaka Miyazaki a voulu libérer toute la férocité de Bloodborne, non sans humour (noir). Et ce, sans déséquilibrer le système de combat, car leur usage exige une maîtrise du timing proportionnelle à leur efficacité (sans compter leur coût en endurance ou en munitions). Dans un registre plus classieux, le Bowaxe, qui se mue tantôt en lame, tantôt en arc, symbolise à lui seul la philosophie de The Old Hunters. Elle consiste à offrir un armement adéquat, quel que soit son positionnement ou l'approche visée. Même constat pour le surplus de magies et de runes, qui renforcent encore cette polyvalence, naturellement bien utile pour les parties en coopération. D'autant que l'on peut désormais appeler un ou deux NPC en renfort, à défaut d'un éventuel valeureux chasseur de la Ligue, un mode additionnel qui ne nécessite pas ce DLC. Décidément, Bloodborne récompense avec générosité ceux qui s'y consacrent corps et âme.

Indispensable Gameblog
Très bon
8
Notes de la Rédac (2)
On croyait en avoir en avoir fini avec Yharnam, mais Yharnam n'en avait pas terminé avec nous. Et ça tombe bien puisque The Old Hunters permet d'exhumer d'obscurs secrets de cet univers tout en comblant méticuleusement les rares failles du gameplay, nouveaux ustensiles à l'appui. Ce contenu additionnel ne se résume donc pas à une simple quête annexe, mais s'impose comme une partie intégrante de Bloodborne. Il aurait d'ailleurs dû être présent dès le départ, même si le regard apporté par ce sinistre chapitre nécessitait sans doute un certain recul. Voilà en tout cas une excellente raison de prolonger le cauchemar...
par
+ On aime
  • La facette encore plus glauque de ce monde.
  • L'insertion réussie au sein du récit et de l'aventure.
  • Le surcroît d'ignominie des ennemis.
  • L'exacerbation du côté viscéral des combats .
  • La polyvalence accrue de l'arsenal.
  • L'appui complémentaire des NPC.
- On n'aime pas
  • Encore des petites chutes de frame rate.
  • L'espace relativement restreint à explorer.
  • Certaines armes se limitent à des variations.
  • Les NPC parfois trop forts et pas toujours très futés.
Donnez votre note
5 notes
9
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
0
6
0
7
1
8
2
9
2
10
Ma collection sur PS4
Je l'ai 7
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Bloodborne : The Old Hunters - 12 images (cliquez pour zoomer)

De quoi se faire du mauvais sang... Il faut savoir se montrer encore plus démoniaque qu'auparavant. Gare au Gatling Gun, dont le stock de balles se vide aussi vite que la barre de vie des ennemis.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
22 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (22)