>
>
Test de Farming Simulator 15 (PS4)

Test de Farming Simulator 15 : Tracteur Studio

Par Gianni Molinaro - publié le

Chaque année, sur PC, la série de GIANTS Software récolte le succès. Sur consoles, il reste toute une terre à conquérir. Car ce ne sont pas les versions PS3 et Xbox 360 de l'édition 2013, carrément mauvaises, qui auront réussi à faire germer l'amour de l'agriculture chez les trifouilleurs de manettes. Désormais ensemencées avec l'adaptation d'un jeu paru en novembre sur ordi, PlayStation 4 et Xbox One vont-elles produire un fruit savoureux ou impropre à la consommation ?

Vous vouliez de l'évasion ? Vous pouvez vous retrouver à la tête d'une exploitation agricole virtuelle. Cool. Mais attendez, cela n'a rien d'aisé. Avant de devenir le meilleur fermier du monde, il faut d'abord vous familiariser avec les différents secteurs d'activité. Apprendre à labourer les terres, semer, pulvériser, récolter, cultiver, presser la paille, ensiler, nourrir les vaches ou couper n'importe quel arbre (?!) à la tronçonneuse (nouveauté de cette année)... Tout ceci passe par un didacticiel indispensable - quand bien même l'une des deux maps proposées, la scandinave Bjornholm, vous offre quelques indices pour débuter, contrairement à Westbridge Hills. De quoi connaître l'essentiel des manoeuvres, assez simples à réaliser. Mais aussi se battre contre le bug de la bulle d'indice imposante qui refuse de s'éclipser et revient masquer la moitié de l'écran inlassablement, et avoir la sensation de jouer à un jeu réalisé au milieu des années 1990.

You're gonna hear me terroir ♫

Car en dehors des dizaines de véhicules licenciés, et, il faut le reconnaître, pas trop mal modélisés, le reste a toute d'une agression visuelle. Entre les textures abominables, les éléments d'un beau gabarit qui poppent de façon grossière et une tendance au vide intersidéral niveau vie, on ne peut pas dire qu'on nous donne l'envie. Alors on essaye de se dire que derrière cette austérité, le fond a été bien aménagé. Avant d'éclater de rire parce que les réactions des tracteurs, porteurs et autres moissonneuses, souvent problématiques à conduire, révèlent assez rapidement le mauvaise tenue du moteur physique. Combien de monstres d'acier peuvent décoller ou basculer pour rien ? Une fois remis de ces émotions, on peut se concentrer sur le mode Carrière. Chacune des cartes vous place avec un matériel de base, vous permet de passer un temps certain dans les champs de patates, betteraves, blé ou encore colza et de faire un peu d'élevage de poules, vaches ou moutons. Avec toujours l'objectif de récupérer plein de sousous, récupérer des équipements flambants neufs et de vous étendre. Jusqu'à conquérir chaque parcelle fertilisable - on en trouve une quarantaine à Bjornholm.

Ni fait ni à ferme

Autant le dire, il va falloir être très motivé. Peu importe la difficulté choisie et le rythme d'apparition de certaines missions ponctuelles, le côté laborieux des opérations et de l'évolution de votre compte en banque va vite devenir insupportable. Je ne parle pas forcément des multiples bugs, mais du côté simplement chiant et sans surprises de l'ensemble. Même en accélérant le temps. Même en embauchant de nouveaux ouvriers - qui n'ont tout simplement aucun cerveau, il faut généralement tout préparer avant de les convoquer sur les champs, les laisser piloter avant s'occuper du reste. La répétitivité et le manque de profondeur sont assommants. Tout juste pourra-t-on dire que le multijoueur jusqu'à 6 mettra un peu de sel. Mais se réunir en ligne ne changera rien au fait que la gestion est au niveau de la réalisation et de la jouabilité générale : insipide.

Dieu sait que la vie de fermier virtuel peut être amusante. Farmville ou encore Harvest Moon l'ont prouvé. Mais Farming Simulator n'est pas de cette trempe. Parce que manque d'idées, de finition, de profondeur. De budget, peut-être ? Toujours est-il que cette simulation, sur consoles, là où la communauté ne pourra pas modder, accuse bien trop de défauts pour être prise pour un divertissement solide.

Insuffisant
4
Difficile de recommander un jeu qui ne fait pas d'effort particulier pour mettre le joueur dans de bonnes conditions. Farming Simulator 15 devrait dépayser les citadins ou enflammer les passionnés du monde agricole. Mais ce qu'il propose en termes de réalisation, de maniabilité, d'intelligence artificielle et de routines de gameplay, pas au niveau, ne pourra le rendre sympathique que vis-à-vis des morts de faim du genre, s'ils existent.
par
+ On aime
  • L'idée de devenir agriculteur virtuel.
  • L'idée de pouvoir embaucher 5 autre joueurs pour faire vivre votre petite ferme.
  • Les licences pour les engins et outils.
- On n'aime pas
  • Ça fait mal aux yeux.
  • Une redondance éprouvante.
  • Des ouvriers à l'I.A. pathétique.
  • La physique risible et la conduite pénible.
  • Perclus de bugs.
Donnez votre note
16 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
2
6
4
7
4
8
2
9
4
10
Ma collection sur PS4
Je l'ai 5
J'y joue 3
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Farming Simulator 15 - 16 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)