TEST. DeadCore (PC, Mac)

Ça donne le vertige
Par Mathieu Ghorbani - publié le

Après plusieurs mois d'affinage, les petits français de 5-Bits Games nous présentent Deadcore, un titre étonnant qui mélange les codes du FPS avec ceux du puzzle game et de la plateforme. Après plusieurs apparitions prometteuses, nous allons enfin savoir de quoi il retourne, souris en main. Mais restons vigilants : ce n'est pas parce qu'on s'envoie en l'air qu'on prend forcément son pied.

DeadCore est un jeu particulièrement atypique. Évidemment, de loin, son apparence de FPS pour gros bourrins en manque de frags et de N00bs à insulter peut laisser penser le contraire. Mais Deadcore, c'est beaucoup plus fin que ça. Nul besoin de chercher son intérêt du côté du scénario ou de la mise en scène. Non, les développeurs n'ont pas cherché à perdre leur temps avec ce genre de fantaisies dilatoires. Nous voilà donc directement parachutés au pied d'une immense tour farcie de pièges vicieux, et qu'il faudra gravir en sautant de plateformes en plateformes pour en atteindre le sommet. Bon dis comme ça, je vous l'accorde, ça ne parait pas très sexy. Mais croyez-moi, le gameplay de Deadcore et son level-design son suffisamment séduisants pour rendre le titre réellement addictif.

Bientôt arrivé à Columbia...!

Bungee !

Au niveau des contrôles, rien à signaler : on se dirige comme dans n'importe quel FPS. Mais pour parvenir à franchir les obstacles et grimper le plus haut possible, notre personnage a la possibilité d'effectuer de larges sauts, que l'on peut facilement doser une fois dans les airs. On a également la possibilité de déclencher des doubles-jumps qu'il faudra arriver à doser de façon pertinente, sous peine d'imiter Felix Baumgartner au Red Bull Stratos (mais sans parachute). Chaque niveau est donc une succession de parcours de haute voltige, avec des cubes plus ou moins bien placés, des propulseurs, ou encore des systèmes à activer et désactiver au bon moment grâce à notre blaster énergétique. Ce dernier ne se sert d'ailleurs pratiquement qu'à interagir avec notre environnement. Pas d'aliens à désintégrer ni de bases à dynamiter : ici, les ennemis sont principalement des tourelles qui tenteront de nous déstabiliser, ou des droïdes qui feront leur possible pour nous pousser à la faute (ou par-dessus bord, mais ça revient au même).

Les gros ventilateurs ont une fâcheuse tendance à nous aspirer comme un vulgaire mouton de poussière.

Dead Dual Core

L'univers dépeint dans Deadcore a fait l'objet d'un soin tout particulier. Le rendu visuel est d'un niveau tout à fait remarquable, avec des environnements de fond artistiquement intéressants et qui contribuent au climat anxiogène qui se dégage du jeu. On en vient presque à regretter qu'un bout d'histoire n'ait pas été échafaudé pour profiter de cet univers singulier. Techniquement, c'est propre, c'est beau et si les détails ne fourmillent pas, votre config de gamer sera bien utile pour jouer en full HD avec tous détails à fonds sans perdre en fluidité. Le framerate sera plus délicat à conserver intact sur une machine moins musclée, mais ça restera jouable pour peu que vous n'ayez pas la main trop lourde sur les détails. Un mot sur la bande-son : elle est particulièrement classe et bien dans le ton. Dommage qu'elle ne soit pas davantage mise en avant pendant le jeu.

Les murs-laser rouges font partie des rares obstacles à nous tuer instantanément.

La tour infernale

Le gameplay de Deadcore est donc particulièrement efficace, bien équilibré et grisant. On se retrouve à enchaîner les parties avec plaisir et on essaye de terminer les niveaux toujours plus vite, en essayant d'améliorer son parcours à chaque passage. Cette approche tout en vitesse et en optimisation, c'est un peu dans l'ADN du titre qui joue clairement la carte du "speedrun". Malgré cela, et c'est inévitable, certains passages paraissent moins bien pensés et il m'est arrivé de m'arracher les cheveux à certains endroits, sans trop savoir si le niveau de difficulté était soudainement trop élevé ou si mes échecs étaient à imputer à une maniabilité parfois étrange. Je vous rassure, la plupart du temps, elle est quasiment irréprochable même si parfois, on a du mal à appréhender la largeur de notre personnage sur certaines plateformes délicates à passer (et en général, ça se paye cash).

Les bumpers se désactivent au vol avec le blaster de notre personnage.

Attention à l'atterrissage

Bien entendu, on finit par faire le tour du concept assez vite, d'autant plus que pour être honnête, le jeu n'offre pas une variété étourdissante. C'est un peu la faiblesse d'un genre aussi particulier. Margé tout, la durée de vie du titre est relativement correcte puisqu'au-delà d'une campagne principale assez vite pliée, le jeu possède une durée de vie intrinsèque bien plus conséquente, surtout si vous cédez aux sirènes du défi et du speedrun. À l'arrivée, comptez au moins sur une bonne dizaine d'heures, mais seulement si vous jouez le jeu.

Bon
7
A mi-chemin entre FPS et jeu de plateformes, le titre de 5-Bits Games parvient sans mal à se hisser au-dessus de la masse des jeux indépendants qui sortent actuellement par camions entiers. Au-delà de son univers visuel étonnant et artistiquement réussi, Deadcore renferme des trésors de level design et des mécaniques de jeu finement ciselées. Gameplay tout en vitesse et en anticipation, réflexion, courbe de difficulté progressive, le titre ne manque pas de qualités. Il faudra néanmoins accepter l'idée que le concept puisse tourner en rond au bout d'un moment et que le jeu puise une grande partie de sa durée de vie dans le challenge et le défi du chrono, ce qui ne plaira pas à tout le monde. Mais globalement et vu son petit prix, vous pouvez vous laisser tenter sans risquer de tomber de haut.
par
+ On aime
  • Un gameplay grisant.
  • Des niveaux très travaillés et bien pensés.
  • Artistiquement remarquable.
  • La musique envoûtante.
- On n'aime pas
  • Quelques soucis de maniabilité ou de hitbox.
  • Ça finit toujours par se ressembler un peu.
  • Il faut se laisser tenter par le côté "speedrun" du titre pour en profiter pleinement.
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur
PC
Je l'ai 0
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo DeadCore - 5 images (cliquez pour zoomer)

Bientôt arrivé à Columbia...! Les gros ventilateurs ont une fâcheuse tendance à nous aspirer comme un vulgaire mouton de poussière. Les murs-laser rouges font partie des rares obstacles à nous tuer instantanément. Les bumpers se désactivent au vol avec le blaster de notre personnage.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 338,28 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)