Test : Dark (PC)

Noir c'est noir...
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Séquence retrogaming sur Gameblog. Souvenez-vous, en 2002, alors que Sam Fisher se lançait dans le thriller furtif, un autre jeu abordait cette idée de gameplay mais dans un univers fantastique, avec un vampire caché dans l'ombre. Il s'agissait de Dark, un titre intéressant qui... Pardon ? Sorti le 5 juillet 2013 ? Vous êtes sûr ?  

Lorsque Eric Bane se réveille dans un bar gothique minable avec de nouveaux pouvoirs et de nouveaux amis aux dents pointues, il est bien forcé d'admettre que sa vie a basculé dans un univers Vampire_cliché de mauvais goût. Malheureusement, sa transformation n'est pas achevée et il doit trouver du sang de vampire_cliché millésimé pour ne pas finir en goule. Lancé à la poursuite d'un vampire_cliché sadique dans un musée saturé de gardes par sa nouvelle amie la patronne de club, Eric se rend vite compte qu'il lui faudra consommer un plus grand cru. On l'envoie donc chez un autre vampire_cliché, mais là j'ai arrêté parce qu'il ne faut pas déconner...

Heureusement, je suis bien caché derrière cette vitre transparente.

Simulateur de Ragequit

Dark privilégie la furtivité : Eric n'est pas immortel, loin de là, et s'il est repéré par les nombreux gardes qui peuplent chaque lieu à traverser, il sera très vite exécuté. Au mieux, il peut massacrer pas mal de monde à découvert, mais il gagne moins d'expérience et se développera donc moins facilement. Malgré l'IA d'huître des ennemis, tous myopes de naissance, Dark est un jeu difficile et laborieux. Car la qualité est remplacée par la quantité. Il y a de fortes chances que vous finissiez repéré en dépit de vos efforts et de votre patience. Oh, vous pouvez essayer de vous servir de vos pouvoirs pour vous en sortir, mais l'interface est tellement mauvaise (un seul pouvoir sélectionné à la fois, pas de raccourcis pour en lancer automatiquement) qu'ils sont inutiles en temps de stress. Le mieux est de ne faire aucune faute, et on avance parfois. Sauf qu'on ne peut pas sauvegarder quand on veut, et les checkpoints se montrent aussi rares qu'un forum sans trolls. On implore, on se met à genoux pour un checkpoint, mais non, t'as perdu, retourne donc une demi-heure en arrière. Nonnnnn !!

Dites bonjour à l'Ange des Chiottes du nightclub.

Une mascarade de vampire

Si au moins Dark était agréable à prendre en main, intéressant, beau... Pour cacher le fait qu'ils ne savent pas dessiner une texture, les devs ont tenté de donner un look cell shading/comics à leur jeu. Hélas, la seule chose qui fasse penser à de la bande dessinée dans cette réalisation, c'est l'animation, qui propose autant d'étapes qu'un voyage pour Mars. Toute la direction artistique est d'une tristesse à mourir et d'un mauve à vomir. Je savais qu'être un vampire_cliché était une sorte de malédiction (quoique les locaux ont l'air de trouver ça coooool), mais à ce point c'est carrément de l'acharnement.  

Je ne sais vraiment pas trop à qui recommander Dark. Après tout il est à peu près jouable. Il pourrait y avoir, enfoui dans cet intolérable game design, de quoi faire vibrer les fans d'infiltration, s'ils sont masochistes en plus. Mais non, autant passer son chemin. Vous n'avez rien vu...

Test : Dark (PC)
Mauvais
Notes de la Rédac (0)
Prise en main foireuse, IA moisie, point de contrôle à se flinguer, réalisation antédiluvienne, artistiquement douloureux... Si de nombreux médias ont tenté de nous faire croire que la vie de vampire pouvait être excitante, Dark nous en rappelle toute l'horreur à travers un gameplay mort-vivant.
par Erwan Lafleuriel
+ On aime
  • Le moment où t'arrêtes de jouer
- On n'aime pas
  • Les sauvegardes
  • L'IA
  • La réalisation
  • La direction artistique
  • Les bugs visuels
Vos notes
Ce jeu n'a pas encore été noté
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo

Heureusement, je suis bien caché derrière cette vitre transparente. Dites bonjour à l'Ange des Chiottes du nightclub. Si vous passez trop près, les guides du musée se déclenchent. Mais c'est une des parties les plus intéressantes du jeu ! Une vision spéciale permet de voir les ennemis où qu'ils soient. Il faut bouffer des victimes pour récupérer des points qui servent à utiliser les pouvoirs. Oui, dansons. Non je ne referai pas cette salle à la con, plus jamais. Ne faites pas attention à moi, je ne fais que traîner un de vos potes hors de vue pour... Euh... Pourquoi, déjà ?
Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 398,70 €
Console Sony Playstation 4 + Watch Dogs …
Neuf : 438,82 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,99 €
Watch Dogs Edition Spéciale Fnac PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Console Microsoft Xbox One + TITANFALL
Neuf : 499,00 €
Console Nintendo 3DS blanche + Super Mar…
Neuf : 160,90 €
FIFA 14 Coupe du Monde Brésil PS3
PlayStation 3
Neuf : 58,90 €
Console Microsoft Xbox One + FIFA 14
Neuf : 499,95 €
Mario Kart 8 Edition Collector Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 69,00 €
Professeur Layton Vs Phoenix Wright : Ac…
Nintendo 3DS
Neuf : 34,89 €
Console Wii U Premium Zelda Wind Waker P…
Neuf : 289,60 €
FIFA 14 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,20 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go Bleu …
Neuf : 259,60 €
Console Wii U Premium Nintendo Land Pack…
Neuf : 249,00 €
Console PS Vita WiFi Sony Sport Course M…
Neuf : 179,86 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (17)