Test : StarDrive

Stratégie spatiale à la clé de 12
Par Erwan Lafleuriel - publié le

J'ai bien cru que je n'écrirais pas ce test de Stardrive, un 4X très orienté sur la customisation des vaisseaux. D'une part parce que c'est le genre de jeu à avoir autant de grosses qualités que de terribles défauts, ça ne rend pas le jugement très facile. Ensuite parce que... Eh bien, je ne suis pas un grand fan du montage de navires interstellaires pièce par pièce. Mais je vais faire un effort.

Si vous avez lu mes impressions précédentes, vous connaissez déjà un peu Stardrive, vous y jouez l'une des races disponibles qui en vérité n'imposent que les design de ses véhicules, car tous ses autres traits raciaux/sociaux/culturels peuvent être modifiés. Stardrive propose toute une série de ces « perks » qui permettent de façonner sa race à sa guise. Les choix par défaut servent donc à vous donner une idée de la manière dont l'IA jouera vos adversaires lorsque vous les rencontrerez. Ce qui se passe assez tôt, car l'espace de jeu n'est pas infini, loin de là. L'expansion hors de votre système de départ se fera difficilement, lentement, et les planètes candidates à la colonisation sont peu nombreuses. Il faut être rapide pour sécuriser les plus proches, et les plus intéressantes, en premier. Vos voisins ne vous feront pas de cadeau, et ils n'hésiteront pas non plus à empiéter sur votre territoire si vous leur en laissez l'occasion.

Les Pollops sont les plus pacifiques, mais il faut être sacrément balèze pour annexer un autre Empire amicalement.

Colonie sélective

En temps réel (un tour équivalent à quelques secondes), Stardrive est donc assez stressant. Il faut réagir assez vite à qui est près de vous, et aux ressources immédiates. La carte fournie est d'ailleurs totalement aléatoire : soit vous avez de la chance en début de partie, soit non. Dénicher une planète à fort taux de population à proximité est une sacrée aubaine. Les terres fertiles sont tout aussi importantes pour nourrir toutes les autres moins chanceuses. Quant à celles qui se montrent riches en ressource, elles s'avéreront bien pratiques quand les conflits s'enliseront et qu'il sera l'heure de produire flottes & armées en masse. N'allez pas croire que vous pouvez vous passer de force militaire. Si vous êtes pacifiste, il vous faudra toujours compter sur une force de dissuasion pour empêcher les voisins de vous envahir. Certains sont très agressifs et les options de diplomatie prennent la peur en compte !

Comme vous le voyez, je suis assez "missiles" sur cette partie. D'autres technologies sont disponibles (railgun, laser, canon...)

L'art de la thésaurisation

Ce qui est vraiment intéressant dans Stardrive, c'est que chaque décision a un impact important sur l'état de votre empire galactique. L'arbre technologique à étudier est très large, et chaque avancée apporte de vrais gros bonus, pas juste des micro-pets de mouche de pourcentage inutiles. L'argent est aussi difficile à manipuler. Une forte économie est bonne pour la production rapide si les ressources suivent (ce qui veut dire que la recherche en pâtit probablement). Mais le trésor peut financer des espions pour voler de la technologie (très efficace) ou harceler discrètement les adversaires. Tout cela se fait souvent au détriment de la force militaire, car les vaisseaux ont un coût de maintenance. Si vous rêvez d'être riche, il y a des chances que votre budget d'armement n'impressionne pas grand monde.

Une planète avec une population max de 18,2, c'est le Graal.

Les mains dans le cambouis

Le mieux est surement d'équilibrer tout cela en fonction de ses objectifs. En mode bac à sable, il faudra conquérir tout le monde, soit en exterminant l'opposition, soit en la dominant tellement qu'elle se rangera sous votre coupe. L'autre mode est une course à la relique extra-terrestre où la recherche est encore plus importante. Au final, vous aurez bien du mal à éviter des conflits. Et comme votre flotte est très limitée, vous aurez intérêt à bien connaitre les faiblesses de vos ennemis, et à customiser vos vaisseaux pour leur infliger le plus de dégâts possible.

C'est là qu'il faut aller prendre les plans de chaque catégorie de navire disponible, pour apprendre à poser armure, stockage de munitions, moteurs, armes, cockpit, boucliers... Les modules d'énergie doivent être connectés aux autres pour que tout fonctionne. Il vaut mieux placer les éléments fragiles ou explosifs vers l'intérieur, car les dommages sont localisés. On parle optimisation, spécialisation... Et personnellement, ça me gonfle fort. Je comprends qu'on s'y accroche, mais je reste de marbre. D'autant plus que l'interface de construction et de gestion des vaisseaux n'est clairement pas au point. Ça ne donne pas envie de se prendre la tête.

Je ne vais pas non plus dire du mal de Stardrive pour cela, car comme indiqué plus haut, on peut admettre que la customisation est réellement importante pour l'impact de votre flotte contre un ennemi bien étudié. En revanche, Stardrive a bel et bien encore du chemin à faire sur de nombreux points : l'interface générale, l'IA parfois étrange de quelques races, la trop grande disparité des débuts de parties, les didacticiels, l'intérêt des reliques à trouver, l'optimisation du moteur graphique en fin de jeu (il ralentit), le manque de feedback sur un tas d'actions, le nombre d'événements spéciaux, etc. Et puis, un mode multi, ça ne ferait pas de mal, non ? Bon, ça fait pas mal de trucs à améliorer tout de même...

Stardrive est dispo dans Steam pour 30 euros. C'est un peu cher en l'état.

Test : StarDrive
Satisfaisant
Notes de la Rédac (0)
Stardrive a une approche sans concession de la stratégie 4x assez intéressante. Relativement simple dans ses mécanismes de gestion, il demande tout de même d'être pris en main avec précaution, car chaque élément à un gros impact sur votre partie. À l'opposé, la customisation fouillée des vaisseaux devra être étudiée avec minutie pour être efficace au cas par cas, quand l'économie interdit des flottes trop massives et inutiles. Une bonne base, mais il reste beaucoup de progrès à faire sur de nombreux points (IA, interface, optimisation...)
par Erwan Lafleuriel
+ On aime
  • Impact des choix de gestion
  • Customisation des vaisseaux
- On n'aime pas
  • Interface sommaire
  • IA déficiente
  • Le hasard de la galaxie
  • Ca finit par ramer sévère
Vos notes
Ce jeu n'a pas encore été noté
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo

Les Pollops sont les plus pacifiques, mais il faut être sacrément balèze pour annexer un autre Empire amicalement. Comme vous le voyez, je suis assez "missiles" sur cette partie. D'autres technologies sont disponibles (railgun, laser, canon...) Une planète avec une population max de 18,2, c'est le Graal. Pour le combat au sol, très franchement, je bourrine. Invasion en masse ! N’espérez pas des petits empires bien propres et rester chacun chez soi. Dans Stardrive, tout le monde gratte où il peut. La planète neutre Revoran est au coeur du mode conquête. Toutes les batailles se déroulent en temps réel sur la carte. Tu m'étonnes que ça finit par ramer. Le jeu propose des vaisseaux clés en main selon la technologie débloquée, mais pas pour les plus gros bâtiments. Ouch.
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 398,70 €
Console Sony Playstation 4 + Watch Dogs …
Neuf : 438,82 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,99 €
Watch Dogs Edition Spéciale Fnac PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Console Microsoft Xbox One + TITANFALL
Neuf : 499,00 €
Console Nintendo 3DS blanche + Super Mar…
Neuf : 160,90 €
FIFA 14 Coupe du Monde Brésil PS3
PlayStation 3
Neuf : 59,35 €
Console Wii U Premium Zelda Wind Waker P…
Neuf : 275,11 €
Console Microsoft Xbox One + FIFA 14
Neuf : 499,95 €
Mario Kart 8 Edition Collector Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 69,00 €
Professeur Layton Vs Phoenix Wright : Ac…
Nintendo 3DS
Neuf : 34,89 €
FIFA 14 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,20 €
Console Wii U Premium Nintendo Land Pack…
Neuf : 249,00 €
Manette Sony Dual Shock 4 PS4
Neuf : 53,90 €
Console PS Vita WiFi Sony Sport Course M…
Neuf : 179,86 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (0)