1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    TEST du clavier Corsair K100 RGB : Le meilleur clavier pleine taille du marché ?

TEST du clavier Corsair K100 RGB : Le meilleur clavier pleine taille du marché ?

Par Nerces - publié le
×

Clavier connu et reconnu, l'excellent K95 RGB appartient aujourd'hui au passé. Corsair vient de mettre sur le marché son successeur, le K100 RGB. Au programme, une conception toujours aussi robuste et design, mais aussi quelques fonctionnalités et, hélas, un tarif qui s'envole encore un peu plus. Sans doute trop cher pour de nombreux joueurs, le K100 RGB parvient-il, au moins, à justifier cette tarification ?

Spécialiste des composants et autres périphériques gaming, Corsair s'est d'abord fait un nom en étant l'un des premiers à proposer des modules RAM de haute qualité, garantis à vie. Par la suite, il a étendu ses activités et touche aujourd'hui aussi bien le secteur des articles gaming que celui du streaming : il vend des boîtiers et des alimentations, mais aussi du matériel de capture, des microphones ou des fonds verts... et, bien sûr, des claviers comme le K100 RGB qui nous intéresse aujourd'hui. Un modèle qui fait honneur à la marque, mais aussi à sa réputation d'excellence.

Plein les yeux

Sans pour autant partir dans un design agressif comme le monde du gaming pouvait en proposer il y a encore quelques années, Corsair fait très fort côté conception. Le K100 RGB est une petite merveille d'élégance, d'esthétique et de design. Le produit est conçu autour d'un châssis en aluminium anodisé noir du plus bel effet et dont les qualités sont encore soulignées par la finition brossée : les doigts marquent sans excès et l'ensemble a une classe folle... pour un clavier s'entend. Notons par ailleurs que Corsair continue à privilégier la conception frameless : il s'agit de ne pas avoir de structure autour des touches. Le design paraît plus aéré, plus léger que sur un modèle classique.

Cette ouverture doit permettre de compenser l'aspect massif d'un clavier qui mesure tout de même 47 centimètres de long sur presque 17 de large. Il s'agit d'un modèle doté de 111 touches et, forcément, cela prend de la place sur le bureau. Pour ne rien arranger côté encombrement, il est encore possible d'ajouter le repose-poignets. Conséquence directe, le produit n'est pas un poids plume et il représente - sans le repose-poignets - près 1310 grammes. Puisque nous en sommes à parler des mensurations de la bête, évoquons aussi son « épaisseur », autrement la hauteur du clavier, touches comprises : 38 millimètres, on est cette fois dans la moyenne basse.

Structure frameless oblige, les touches donnent un peu l'impression de flotter dans les airs et cet effet peut être accentué par le rétroéclairage qui fonctionne très bien, gère chaque touche individuellement pour des effets variés et plutôt réussis... alors que nous ne sommes pas vraiment fans du RVB. La preuve que quand c'est bien fait. Bien plus intéressant à nos yeux, les touches sont conçues en pastique PBT garant d'une excellente longévité. Corsair livre un ensemble de dix touches au contact « granuleux » pour les amateurs. Ces dernières ont une meilleure accroche, mais - conçues en ABS - est seront aussi bien moins endurantes.

Corsair est l'un des rares constructeurs à proposer un port USB pass through. Un accessoire bien pratique rendu possible par l'utilisation d'un imposant câble de connexion qui sert pour l'USB donc, mais aussi pour le RVB et que l'on imagine également lié à la réactivité du K100 RGB sur laquelle nous reviendrons. Enfin, impossible de ne pas au moins évoquer - au moment de parler conception - la présence de six touches macros sur la gauche du clavier, de sept touches multimédia dédiées et de deux molettes : une de plus en plus fréquente, horizontale, dans le coin supérieur droit et une autre, plus originale, ronde, dans le coin supérieur gauche./p>

Contacteurs Corsair OPX ou Cherry MX Speed : le choix des armes

Nous ne l'avons pas évoqué précédemment, mais il est bon de savoir que deux versions du K100 RGB sont en réalité commercialisées. Alors que le K95 RGB était équipé, au choix, de contacteurs Cherry MX Brown ou Cherry MX Speed Silver, Corsair a choisi de revoir sa copie. Le K100 RGB peut ainsi être acheté avec ces mêmes Cherry MX Speed Silver, mais aussi avec des contacteurs maison, les Corsair OPX, présentés comme des hybrides Optical-Mechanical. Pour être tout à fait honnête, nous avons été conquis par ces switchs dont la réactivité n'a jamais été prise en défaut et qui offre une sensibilité tout à fait conforme à l'idée que nous nous faisons d'un clavier gaming.

Les qualités de ces contacteurs OPX résident par exemple dans une distance d'activation de seulement 1 millimètre sur une course totale de 3,2 mm. Corsair est par ailleurs très confiance dans l'endurance de sa solution puisqu'il évoque 150 millions de pression avant de risquer la peine quand les concurrents parlent plutôt de la moitié. Une réactivité des switchs qui va de paire avec la technologie AXON que Corsair a développée pour offrir un traitement optimal des données. L'idée est ici de pousser le taux d'interrogation (polling rate) encore plus loin : le constructeur évoque 4 MHz quand les concurrents sont plutôt à 1 MHz. Attention toutefois, pour assurer une compatibilité maximale, le polling rate est par défaut à 1 MHz, il faut modifier ce réglage pour en profiter.

Nos sessions de jeu se sont remarquablement bien passées. Le K100 RGB est effectivement un modèle d'excellente facture qui n'engendre aucune fatigue, n'est à l'origine d'aucune frustration... autre que celle de notre propre médiocrité. Notons par ailleurs que la saisie et un usage plus « bureautique » ne sont évidemment pas négligés. La qualité de frappe, l'activation immédiate des switchs et le confort du repose-poignets sont tout indiqués pour de longues sessions de travail. Soulignons également que les six touches macros et les deux molettes apportent des fonctionnalités nouvelles bien pratiques... surtout que l'on peut les paramétrer à l'envi depuis le logiciel Corsair iCUE.

Ce dernier n'a pas bougé depuis les derniers tests Corsair que nous avons effectué. Ce n'est donc pas le meilleur pour ce qui est d'organiser ses fonctions, mais le bilan est plus qu'acceptable... surtout quand on pense à la richesse fonctionnelle du produit. Nous le disions, mais des accessoires comme la roulette horizontale et la molette ronde peuvent être paramétrer pour à peu près n'importe quoi depuis le volume sonore jusqu'au niveau de zoom dans un logiciel de retouche. Mieux, Corsair a intégré 8 Mo de mémoire afin de stocker tous les réglages effectués : au total, on peut ainsi créer 200 profils et 20 « couches » de rétroéclairage directement au K110 RGB.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

PEUT-ETRE LE MEILLEUR CLAVIER PLEINE LARGEUR SUR LE MARCHÉ !

Difficile d'être complètement conquis par le K100 RGB à cause de la tarification officielle de Corsair. Il n'est pas évident de recommander un clavier quand on sait que pour en faire l'acquisition, il faudra se délester de 245 euros environ... surtout quand on repense à la sortie du K95, son prédécesseur, facturé « seulement » 199 euros par Corsair.
Reste que le K100 RGB justifie chaque euro dépensé et que son fabricant n'est vraiment pas loin de la perfection. La conception est en tout point remarquable et la qualité des finitions ne souffre aucune critique alors que le design est très réussi... pour qui aime les modèles « pleine largeur ». D'innombrables fonctionnalités sont là pour facilité des joueurs et les deux molettes constituent une excellente idée alors que le logiciel permet de multiples paramétrages dont on gardera la trace grâce aux 8 Mo de mémoire intégré.
On profite aussi d'un excellent repose-poignet, très confortable et Corsair est de ceux qui pensent au port USB pass through. Soulignons tout de même que si les contacteurs Corsair OPX sont remarquables, ils souffrent de la conception du châssis : leur activation provoque une certaine résonnance qui peut être gênante pour certains utilisateurs... Moins que les 245 euros dépensés cependant. Un produit exceptionnel pour des portefeuilles qui le sont presque autant !

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Conception, design et finitions exemplaires
  • Châssis en aluminium brossé très agréable
  • Touches en plastique PBT, robustes
  • Switchs Corsair OPX remarquables
  • Version Cherry MX Speed disponible
  • Réactivité de la technologie AXON
  • Éclairage efficace, touche par touche
  • Deux molettes pour des fonctionnalités étendues
  • 8 Mo de mémoire pour gérer 200 profils / macros
  • Port USB pass-through toujours pratique
  • Une molette bien pratique
  • Logiciel complet et très simple d'accès
 
  • Tarif justifié, mais malgré très élevé
  • Câble USB (double) imposant et pas très souple
  • Nuisances sonores (résonnance) importantes
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 245 euros environ
  • Poids : 1310 g
  • Dimensions : 470 x 166 x 38 mm
  • Connexion : filaire, USB 2.0 (1,8 m)
  • Disposition : AZERTY, 111 touches
  • Commandes spéciales : 7 touches multimédias, 2 molettes
  • Anti-ghosting : Oui, complet
  • Contacteurs : Corsair OPX RGB Optical-Mechanial
  • Rétroéclairage : RVB touche par touche
  • Garantie : 2 ans
  • Où acheter ? : Corsair
   
         

Galerie photo - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)