>
>
eSport : Après la Belgique, l'équipe de France d'eFoot s'offre les Pays-Bas

eSport : Après la Belgique, l'équipe de France d'eFoot s'offre les Pays-Bas

Par Alix Dulac - publié le
Image

Samedi soir, l'équipe de France d'eFoot avait droit au deuxième match officiel de son histoire, face aux Pays-Bas. Les Bleus l'ont emporté sur le score de 3-2, lors d'une affiche disputée sur deux modes de jeu différents.

Cette fois, il n'y a pas eu de score net et large comme cela l'avait été au printemps dernier la confrontation contre la Belgique (3-0). Opposée aux Pays-Bas samedi soir, soit la veille de l'affiche réelle disputée par les champions du monde de Didier Deschamps au Stade de France dimanche soir (2-1) contre les Oranje, l'équipe de France d'eFoot a remporté son deuxième match virtuel officiel de rang et sur une marge beaucoup plus serrée cette fois (3-2, 3-2), face à un adversaire qui comptait deux Mondialistes de l'eWorld Cup à Londres en août dernier : Dani Hagebeuk, joueur de l'Ajax Amsterdam et YimmieHD, représentant du Feyenoord Rotterdam.

 

 

Pourquoi deux scores ? Tout simplement parce que cette rencontre - jouée bien évidemment sur FIFA 18 - qui bénéficiait d'une retransmission française (assurée par le duo formé par Quentin Mengual et le YouTuber Arsène Froon) mais aussi anglaise avec les Britanniques Richard Buckley et Brandon Smith, se disputait sur deux modes de jeu bien distincts : le mode 85, qui était celui utilisé lors du match contre les Belges et le mode FUT, le mode standard et international de la scène esportive FIFA. 

 

 

"Maestro" (Losc eSports), "Rocky" (PSG eSports), puis le duo "DaXe"-"Rocky" se sont chargés d'assurer la victoire dans le mode 85. Les Bleus ont eu encore plus chaud dans le mode FUT : après deux défaites de rang, "Maestro" et "Herozia" (qui a récemment annoncé son départ de la structure Millenium) ont égalisé, avant de remporter le double (5-4). A noter que les Bleus, victorieux au siège de la Fédération française de Football et encore soutenu par leur public, étaient privés de leur sélectionneur, Fabio "Neo" Devide, présent à Madrid pour soutenir la Team Vitality à Madrid, lors des LCS EU sur League of Legends. C'est donc son adjoint, Brian Savary, qui a coaché les joueurs tricolores. Avec succès.

La rédaction vous recommande