>
>
TEST du Casque Micro Corsair HS70 : Sobriété et Liberté

TEST du Casque Micro Corsair HS70 : Sobriété et Liberté

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le

Arrivé maintenant depuis quelques temps et testé pendant plusieurs heures de jeu, le casque Corsair HS70 est la version sans fil du HS50 et du HS60. Dans une gamme de prix évidemment supérieure, il combine une certaine sobriété avec la liberté de mouvement du sans fil.


À lire aussi : TEST du Casque micro Corsair HS50, une bonne entrée de gamme


Le sur-piquage donne une belle impression de qualité.

Sobre et de blanc vêtu

La version essayée ici était blanche et il faut dire que cette couleur apporte une certaine élégance au casque, qui possède une silhouette moins audacieuse que la gamme VOID, nettement plus futuriste. Une manière astucieuse de répondre aux goûts de tous dans la gamme du constructeur californien. Le HS70 est également proposé en coloris "crème" et noir "carbon", ce dernier étant encore plus sobre puisque uni.

La qualité de fabrication est bonne, l'arceau métallique est solide, le coussinet de maintien de tête est correct et le sur-piquage lui donne un aspect qualitatif surfait, mais réussi. Les mousses d'oreilles sont garnies d'un revêtement simili-cuir au touché doux. Il est assez chaud aux oreilles si vous le portez dans une ambiance qui dépasse les 25C°. A noter que les coussinets sont amovibles au besoin pour un éventuel nettoyage ou remplacement.

Un léger renflement rigide sur la partie basse des oreilles peut générer un certain inconfort et même des douleurs sur le pavillon. Il faut veiller à placer correctement le casque sur les oreilles en réglant l'arceau de façon à éviter cet écueil.

Le casque ne pivote pas à 90° pour reposer sur les épaules. Il n'a pas vocation à être utilisé en nomade, puisqu'il faut obligatoirement le coupler avec sa clef USB afin d'établir la connexion au PC ou à la PS4. Le câble USB inclus dans la boîte ne sert malheureusement pas à autre chose qu'à le recharger. Cette opération terminée, vous en aurez pour environ une quinzaine d'heures d'écoute, ce qui correspond aux spécifications constructeur.

Le petit renflement qui peut provoquer des douleurs est ici bien visible. Il faut régler le casque avec précision.

Une qualité d'écoute homogène

Côté son, on bénéficie d'une connexion 2,4Ghz qui assure une liaison efficace à toute distance raisonnable de la TV ou du moniteur (plus de 10m). Elle est effectivement de qualité sans son parasite ni souffle. Le couplage est rapide et le casque automatiquement reconnu par le PC ou la console. A noter qu'il ne sera possible de bénéficier du 7.1 qu'en téléchargeant le logiciel propriétaire Corsair (Corsair iCUE) qui sert également à modifier les divers réglages d'égalisation et de configuration du casque (les conditions de mise en veille par exemple).

La restitution sonore est étonnamment homogène et équilibrée. A tel point qu'on peut la qualifier de plate. Sur PC, il est évidemment possible d'adapter les réglages à ses goûts, mais si vous êtes un joueur console, il faudra peut-être tenter une écoute d'essai avant d'acheter. Les basses se chevauchent un peu et les aigus vrillent très légèrement. C'est largement suffisant pour la plupart des jeux, mais les mélomanes risquent d'être un peu déçus.

Toutes les fonctions sonores sont commandées sur la partie gauche du casque avec une molette de volume et le bouton d'activation/désactivation du micro. L'amplification intégrée est de puissance largement suffisante. L'oreille droite n'accueille quant à elle que le bouton "marche- arrêt". Un signal sonore vient avertir l'utilisateur que la batterie donne des signes de fatigue. Sur PC, une commande vocale peut se charger de le faire de façon plus claire.

Le côté "vrillant" des aigus d'écoute se retrouve avec le micro monté sur une gaine métallique, laquelle est à la fois efficace et robuste. Il faudra veiller à ne pas placer le micro trop près de la bouche et même le désaxer légèrement pour ne pas exposer vos co-équipiers à des sons trop dynamiques et à des "pop" sur l'attaque des mots.

Vous êtes cependant toujours très clairement compréhensibles, mais ne prévoyez pas d'enregistrer des podcasts avec le HS70. Ces prestations qui peuvent paraître moyennes sont à mettre en perspective avec un prix de vente de 110€ qui reste tout à fait correct pour un casque sans fil d'entrée de gamme.

 

EN RÉSUMÉ :

Le HS70 se place en casque sobre avec un design classique. Il n'est pas exempt de défaut ergonomique avec une position d'écoute qui doit être parfaitement ajustée pour ne pas être douloureuse. Mais une fois que le bon réglage est trouvé, il est confortable et la liberté du sans-fil est très appréciable. Il a parfois été nécessaire de retirer la clef USB et de la remettre pour que la PS4 prenne en compte le passage au casque. En dehors de ce très léger souci, la qualité de liaison est irréprochable. Son profil sonore restitue correctement la stéréo sur console, mais ne donnera son plein potentiel que sur PC. Son prix reste très correct pour un casque sans-fil.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • Taille à l'oreille : 6,6x5,5cm profondeur 1,5cm
  • Compatibilité : Windows, PS4
  • Rendu Sonore : 7.1 Surround sur PC uniquement
  • Transducteurs : 2x50mm
  • Réponse en Fréquence : 10Hz - 100Khz
  • Impédance : 32 Ohms
  • Sensibilité : 111dB
  • Atténuation Micro : Oui, unidirectionnel
  • Poids : 260g nu
  • Autonomie : 16 heures
  • Connectique : Sans fil 2,4 Ghz / Clef USB 2.0
  • Prix constaté : 110€ (juin 2018)
 

 

Page du constructeur : Casque HS70
Logiciel indispensable : iCUE

Galerie photo - 16 images (cliquez pour zoomer)

Le sur-piquage donne une belle impression de qualité. Le petit renflement qui peut provoquer des douleurs est ici bien visible. Il faut régler le casque avec précision. Toutes les commandes se trouvent sous l'oreille gauche. La clef USb, indispensable pour connecter le casque au PC ou à la PS4.

La rédaction vous recommande