>
>
TEST du Casque micro Corsair HS50 : Une bonne entrée de gamme

TEST du Casque micro Corsair HS50 : Une bonne entrée de gamme

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le

La palette de casques à l'essai sur Gameblog s'étoffe de plus en plus et nous serons bientôt en mesure de vous proposer un dossier complet et mis à jour régulièrement de l'offre matérielle dans ce domaine. En attendant, nous vous proposons de découvrir le petit dernier qui est passé sur nos oreilles, le HS50, premier casque de la gamme Corsair à débouler sur Gameblog.


À lire aussi : CES 2018, Corsair présente sa nouvelle gamme et attaque Logitech sur la recharge sans fil


Corsair est un poids lourd du gaming qui s'est imposé au fur et à mesure, et ce depuis 1994 sur de nombreux domaines. Composants PC, ou machines complètes, claviers, souris et tapis de souris, la marque sera sans doute encore présente sur Gameblog en 2018 pour d'autres essais. Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui, c'est un casque parmi la large gamme filaire et sans fil proposée.

L'entrée de gamme de Corsair

Positionné sur le secteur du gaming, Corsair propose du matériel souvent reconnu comme qualitatif, mais avec des prix en conséquence. Le HS50 veut casser en partie cette image, pour proposer une porte d'entrée à ceux qui ne veulent pas mettre plus que le prix d'un jeu dans un matériel audio. Mettons donc de suite les choses au clair. Pour environ 60€ (+/- 5€ selon les sites), vous vous dirigez vers un casque fermé et filaire au rendu stéréo. C'est simple, c'est clair, mais reste à savoir si cela est efficace.

Le packaging est calibré en conséquence. La boîte est légère, le plastique préformé pour protéger l'arceau est très fin et pour résumer il fait cheap d'aspect. Pas de housse de transport, pas d'autocollants et de choses superflues. Un casque, l'adaptateur en Y pour le brancher sur du mini jack PC (la sortie audio et l'entrée micro), le micro et puis c'est tout. En même temps, tout ce qu'on lui demande, c'est de remplir son office de casque micro, pas de nous enfumer avec des fioritures.

Il ne faudra cependant pas de suite tout jeter à la poubelle pour conserver la carte de garantie, ainsi que le bouchon de l'orifice de branchement du micro. Ce dernier est amovible, afin de pouvoir utiliser le casque simplement pour écouter de la musique.

Le sur-piquage de couleur bleue (sur ce modèle) est d'un très bel effet.

Rustique juste ce qu'il faut

Pour autant, le casque lui même n'est pas cheap. Les coussinets sont effectivement en simili cuir et ont un rendu assez plastique. La sensation n'est pas forcément appréciée par tous et si vous aimez plutôt le rendu tissu, passez votre chemin. En particulier si vous avez tendance à transpirer lorsque les températures ambiantes sont plus élevées.

L'arceau métallique réglable garantit à la fois une bonne solidité et une adaptation parfaite à votre morphologie. La symétrie est assurée par des repères chiffrés, pour qu'ils soit réglé une bonne fois pour toutes. La partie basse de l'arceau repose agréablement sur le crâne avec un amortissement agréable qui répartit efficacement les 319 grammes du casque. Selon le modèle que vous choisissez, un sur-piquage coloré rehausse son style. Le HS50 est disponible en trois coloris (vert Microsoft, bleu Sony, ou noir plus neutre pour le PC ou la Switch).

Une légère rotation des écouteurs permet de les adapter parfaitement à vos oreilles, mais pas de les laisser reposer sur vos épaules lorsque vous ne les utilisez pas (en mode nomade par exemple). Ils ne tournent pas à 90°. Enfin, si vous deviez avoir un souci technique, il faut noter que les vis de démontage sont apparentes, ce qui laisse augurer d'un démontage facile pour effectuer une réparation hors garantie par exemple.

Le câble de connexion est épais (gage qualitatif, minimisant ainsi les pertes) et pourvu d'un petit rappel en scratch pour en diminuer la longueur. Avec presque 2 mètres, il est assez long pour n'importe quelle session de gaming, mais serait encombrant au bout d'un smartphone pour écouter de la musique en ballade. Le scratch efface cet inconvénient en permettant de l'enrouler pour qu'il pèse moins.

Derrière l'oreille gauche se trouvent les commandes de niveau sonore (molette) et de mise en muet du micro. Cet interrupteur peut être en position haute ou basse pour couper l'émission du micro à diminution de bruit ambiant. La différence entre la position haute et basse pourrait être plus conséquente pour savoir avec certitude si on peut converser ou non. Oui, j'aime chipoter.

Il est clair que le HS50 ne propose pas de nobles matériaux et des options à foison, mais ses prestations sont toute à fait correctes et il dégage une impression générale de robustesse.

La commande de volume est facilement accessible sur le casque. Le silence micro pourrait avoir une course plus longue pour mieux sentir sa position (on/off).

Un rendu satisfaisant, un micro efficace

Le rendu sonore est tout à fait étonnant pour un casque dans cette gamme de prix. La tessiture est très homogène, les basses ne sont pas trop prégnantes comme c'est trop souvent le cas dans cette catégorie, qui confond grosses basses et bonne qualité. Les hauts parleurs de 50mm font parfaitement leur office et à des niveaux sonores satisfaisants. En jeu, vous pourrez régler le niveau de sortie au maximum et adapter ensuite la puissance grâce à la molette sur le casque. Vous serez ainsi assurés d'avoir un niveau sonore adapté à la phase de jeu correspondante (combats effrénés ou enquêtes tranquilles et contemplatives). A noter que même au niveau maximum, il n'y a pas eu de saturation des HP.

En écoute musicale, le niveau est également tout à fait satisfaisant, surtout si l'utilisation prévue est celle d'un branchement Smartphone sur des trajets quotidiens et pas une écoute très haute qualité au calme à la maison. L'isolation en système fermé est bonne, la taille d'accueil du pavillon auriculaire est très correcte pour que vous n'ayez jamais d'appui désagréable et gênant si vous le portez longtemps.

Les discussions sont faciles grâce au micro à diminution de bruit ambiant amovible et la voix est claire. De toute manière, peu de casques sont vraiment rédhibitoires sur ce plan. A noter que le casque est certifié Discord. Un argument marketing totalement fallacieux, puisque votre casque fonctionnera évidement tout aussi bien sur Skype, Teamspeak, ou le chat Xbox / PS4. Tout au plus savez vous que les gens de Discord ont apprécié le casque selon leurs critères.

Le HS50 est un casque qui est tout à fait en phase avec son prix. Le rapport qualité prix est même satisfaisant si vous cherchez quelque chose de simple et versatile. Sans doute moins précis qu'un casque aux effets 3D très utiles dans les FPS où vous avez besoin de spatialisation, sa stéréo reste toutefois efficace. En attendant de vouloir mettre des sommes plus conséquentes dans un périphérique haut de gamme, c'est un investissement parfaitement licite.

N'oubliez pas de consulter notre galerie afin de pouvoir examiner le HS50 sous toutes les coutures et en détails. Si vous avez eu l'occasion de l'essayer partagez également votre expérience dans les commentaires. 

 

EN RÉSUMÉ :

Corsair fait ici une proposition de casque gaming au rapport qualité/prix très honnête. Reste à savoir sur quelle durée les matériaux pourront résister aux affres du temps et surtout aux températures plus élevées en ambiances estivales. Juste assez raffiné pour ne pas être ringard, suffisamment rustique pour paraître solide, il est taillé pour être moyen sur les exigences du plus grand nombre. C'est donc un bon premier investissement pour un casque gaming et également une bonne solution versatile et nomade, si vous ne voulez pas avoir peur de casser un matériel plus haut de gamme tout en n'écoutant pas un son de mauvaise qualité.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • Taille à l'oreille : 6,6x5cm
  • Compatibilité : Windows, Xbox One, PS4, Switch, iOS, Android
  • Rendu Sonore : Stéréo
  • Transducteurs : 2x50mm
  • Réponse en Fréquence : 20Hz - 20Khz
  • Impédance : 32 Ohms @ 1Khz
  • Sensibilité : 111dB
  • Atténuation Micro : Oui
  • Poids : 319g nu
  • Connectique : Mini jack 4 points (3,5mm-1,9m), séparateur/adaptateur jack 3 points
  • Prix constaté : 60€ (janvier 2018)
 

 

Page du constructeur : Casque HS50
Manuel : HS50

Galerie photo - 21 images (cliquez pour zoomer)

Le sur-piquage de couleur bleue (sur ce modèle) est d'un très bel effet. La commande de volume est facilement accessible sur le casque. Le silence micro pourrait avoir une course plus longue pour mieux sentir sa position (on/off). L'angle latéral est très limité, mais suffisant lorsque vous le portez. En revanche impossible de la poser sur les épaules à plat. Le tissu d'isolation des hauts parleurs est très fin. Le micro côté enregistrement. Le micro côté "atténuation". Un adaptateur est livré pour les branchements sur un PC. Le micro se place sur le casque à l'aide d'un mini jack. Les accessoires sont cachés dans un petit logement du support plastique. Le logement d'accueil du micro dispose d'un capuchon que vous pourrez perdre rapidement. La structure alvéolée qui entoure le logo Corsair donne un assez joli résultat sur le plan esthétique. L'armature en métal est graduée, le format s'adapte à la plupart des morphologies. La connexion s'effectue de façon classique et sera compatible avec un grand nombre d'appareils. Les vis sont visibles et facilement accessibles, un point positif pour d'éventuelles réparations. Les coutures des coussinets en simili cuir sont solides et résistent bien aux tensions. Le packaging fait cheap et léger en comparaison de la concurrence, mais il remplit son office. De petits plastiques se trouvent sur les parties brillantes du casque pour en garantir l'éclat au déballage.

La rédaction vous recommande