>
>
Le Bayern Munich se lance lui aussi dans l'eSport... avec son équipe de basket !

Le Bayern Munich se lance lui aussi dans l'eSport... avec son équipe de basket !

Par Alix Dulac - publié le

Un nouveau grand club sportif professionnel a annoncé son arrivée ce vendredi dans l'eSport : le Bayern Munich. Mais le géant allemand ne le fait pas via son équipe de foot, mais avec sa division basket, qui recrutera huit joueurs pour la représenter sur le jeu NBA 2K.


À voir aussi : NBA 2K18 : La France a son champion en eSport


Et hop ! Encore un... après le PSG, qui s'est désormais engagé sur DOTA 2, Manchester City, l'AS Monaco, l'Olympique Lyonnais, l'Ajax ou encore le FC Barcelone (et la liste est désormais bien conséquente), un nouveau géant du football européen a annoncé son arrivée dans l'eSport.

Enfin... pas vraiment comme les autres d'ailleurs. Car le Bayern Munich, puisqu'il s'agit de lui, n'est pas, comme Paris et le Barça d'ailleurs, seulement une équipe de foot mais un club omnisports. Et c'est via sa section basket que le géant allemand va intégrer la discipline.

 

Evidemment, vu le choix des armes, il était logique que le Bayern se positionne sur NBA 2K. Alors que le championnat officiel lancé conjointement par la NBA et 2K Games, la NBA 2K League débutera le 1er mai, la section basket du club munichois va donc disposer de son pendant esportif. Baptisée "The Bayern Ballers Gaming", elle sera constituée de huit joueurs que le club va désormais s'atteler à recruter, pour une mise en action cet été, au mois d'août. 

Un tournoi de qualification fin mai, avant une mise en route en août

Après une première phase de recrutement ouverte aux joueurs germanophones (Allemagne, Suisse, Autriche), via ce site dédié jusqu'au 10 mai, une pré-sélection de 40 joueurs sera effectuée. Ces derniers seront ensuite invités à prendre part à un tournoi de qualification fin mai, le Audi Dome eCup, où les candidats devront convaincre un jury d'experts. C'est à l'issue de cet événement que la division eSport du Bayern Munich sera définitivement constitué.

 

Le choix de l'équipe allemande, à savoir se lancer sur une simulation de basket, est audacieux : son intérêt pour l'eSport étant fréquemment évoqué ces deux dernières années, on attendait plus le club du Français Franck Ribéry sur un jeu comme FIFA.

Ou pourquoi pas dans l'arène de League of Legends, avec le rachat d'une équipe. Mais ce choix démontre aussi indirectement l'intérêt de plus en plus grandissant des clubs sportifs professionnels à des licences différentes de FIFA. Et tout le potentiel, aussi, d'un jeu comme NBA dans le microcosme de la discipline.

La rédaction vous recommande