Assassin's Creed : Unity sur PS4, le test de Mr.B

Publiez votre test
Signaler
Mr.B
6
Mr.B PS4

Test - "Assassin's Creed : Unity" / PS4

Cela fera bientôt trois mois qu'"Assassin's Creed : Unity" a vu le jour sur next-gen (13/11/2014), après une campagne publicitaire bien garnie sginée "Ubisoft", il est temps de voir ce que le bébé a dans le ventre et pour cause les opinions divergent les unes des autres, certains crient au scandale, à l'arnaque, d'autres sont plutôt satisfaits, en gros des tests, y'en a pour tout les goûts.

Sur ce, bonne lecture :

Dans un premier temps, intéressons nous au côté technique, visuel qu'"Assassin's Creed : Unity" nous propose, nous sommes sur next-gen ("Playstation 4" pour ma part) les nouvelles consoles sont dotées de nouveaux composants qui leurs permettent de nous proposer un rendu visuel assez agréable pour la rétine. Dans ce nouvel opus la patte graphique signée "Anvil Next" (moteur utilisé depuis "Assassin's Creed III") m'a impressioné, c'est beau, les visages des protagonistes sont assez bien dessinés, ils ont du caractère, et ça se voit, (j'précise les visages des protagonistes car ce n'est pas le cas de tout le monde bien évidemment), l'environnement extérieur m'a fait le même effet, c'est joli, mais bon sans plus, j'en attendais un peu plus de la part d'"Ubisoft", les intérieurs par contre sont designés à l'atome près (Les lustres, la vaiselle, le mobilier), c'est agréable, on sens bien qu'il y'a du travail derrière, et ça fait plaisir, de ce côté là rien à dire. Le côté technique maintenant ... Autant être franc, les bugs dans "Assassin's Creed" on est habitués, donc pas de quoi crier au scandale, (comme si c'était nouveau), pour ma part, vu la taille de la map annoncée, j'savais que certains bugs feraient leurs apparitions, et c'est bien le cas. Bugs de colisions, bugs au niveau des PNJ, de très rare bugs graphiques. Vous l'aurez compris rien de bien gênant, ça peut énerver de temps en temps (surtout dans les moments cruciaux, lorsque l'on est au bord de la désynchronisation) mais on passe outre, le journal des développeurs nous annonçait pourtant une belle qualité, enfin, l'utopie "Assassin's Creed" sans bug peut encore perdurer en toute quiétude.

Il est temps de s'intéresser au coeur d'"Assassin's Creed : Unity" ... Le scénario. Ne vous inquiétez pas, je ne fait pas partie de ces énergumènes qui parle de scénario pourris sans donner de raisons, pourtant ce n'est pas ce qui manque. Bon, pour faire court, ça sent pas bon, pour ma part quand j'ai vu les mutliples annonces, pubs faites sur "Assassin's Creed : Unity" j'me suis dit "Ah sayez, tout ce que j'ai pu voir sur "Assassin's Creed Initiates" (qui est en maintenance), la méta-histoire (nous y reviendrons) des précédents opus, tout ça va enfin être exploité et dans PARIS en plus" en gros l'euphorie totale. Autant vous dire clairement, j'ai été déçu, et pas qu'un peu, "Ubisoft" avait tout les matériaux en sa possession pour nous proposer un scénario digne de ce nom (Exemple : Venue d'Eseosa et de Connor en pleine révolution française, "Gavin Banks" / "William Miles" / "Galina Voronina" etc ...) A la place : "Arno Victor Dorian" - "Assassins" - "Vengeance" - "Fin", bon d'accord, j'éxagère un peu, mais grosomodo ça se résume à ça, et c'est très moche. Passons maintenant à la méta-histoire, "Méta-quoi ?", "METAHISTOIRE", "Mais t'est où" ? STOP, il y'a une métahistoire, mais sauce next-gen, si vous avez un minimum d'intérêt pour les failles temporels (belle idée, mais qui aurait pu être encore meilleur si "Ubisoft" ne l'avait pas annoncé avant la sortie du jeu) vous remarquerez qu'au fur et à mesure vous débloquerez des "Dossier d'Asassins" stockés dans votre base de données (toujours aussi complète et agréable à lire, merci qui ? Merci "Shaun Hastings"). Ces dossiers vous permettent de lire (et oui y'a un temps pour tout) les différentes péripéties d'"Abstergo Entertainement" en compagnie de protagoniste comme "Violet DaCosta / Mélanie Lemay / Alvaro Gramatica etc ..." On est tous d'accord (je l'espère) pour dire que ça ne compense pas vraiment la méta-histoire des précédents opus, mais bon, ça rassure quand même, en espérant qu'"Ubisoft" n'abandonne pas totalement la méta-histoire à l'avenir. J'vais pas trop m'étaler sur les activités optionelles, quelques exemples peut-être ? (Achats de propriétés pour remplir le coffre, assassinats, escortes, vols etc ...), elles sont intéressantes car elles vous permettent de rencontrer les grandes figures de la Révolution Française, mais à la longue, c'est un peu redondant et lourd. Oh, une dernière chose, y'a toujours pas de musique d'ambiance.

C'est tout nouveau, c'est tout frais, ça vient de sortir, la coopération ! Eh oui, elle est là, visible pour la première fois à l'E3 2014 avec ces attaques parfaitement coordonées, des alliées efficaces, une mise en scène millimétré, bref l'euphorie (encore ?). Bon, revenons dans la réalité voulez-vous ? J'ai testé quelques parties en coopération avec des joueurs Allemands qui fonçaient partout, qui tuaient tout le monde, bref' j'ai bien ris. Puis j'ai essayé de faire une partie avec un de mes amis (irl), au tout début tout allait bien ... Puis est arrivée "Théroigne de Méricourt", pour faire court elle était à couvert pendant que nous planifions notre plan pour tuer les gardes, et je ne sais pas ce qu'il s'est passé, celle-ci à crié "Allez, à l'attaque !", elle a foncé dans le tas pour rien, on était obligé de la protéger, enfin bref, voilà quoi, des fumigènes partout, des cris, la fanfare totale. Pour clore cette parenthèse dédiée à la coopération permettez moi de citer "Ubisoft" : "Toute détection doit être vu comme un échec pour le joueur" ... Est-ce que ça vaut pour l'IA ? J'en doute.

Voilà, voilà, pour conclure, j'considère "Assassin's Creed : Unity" comme une ébauche pour les prochains opus qui apparaîtront sur next-gen (Assassin's Creed : Victory je t'attends au tournant), si c'est pas le côté technique qui fait vraiment défaut, c'est le scénario et vice-versa pour les précédents opus, c'est dommage, y'a du potentiel, mais on voit bien que c'est bâclé (en particulier vers les dernières séquences). "Ubisoft" avait tout en main pour réussir, mais bon, j'suis toujours optimiste sur ce qu'il peuvent nous réserver dans les années à venir. On s'voit dans quelques mois, d'ici-là, portez-vous bien, merci d'avoir pris le temps de lire mon premier test.

Mr.B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Assassin's Creed : Unity

tous les tests