LittleBigPlanet sur PlayStation 3, le test de Gariel

Publiez votre test
Signaler
Gariel
10
Gariel PS3

Little Big Planet ou …la Gloire du Casse-Bonbon.

 Adorateurs des soirées Mario Kart, Bomberman et autres jeux où le verbe « Rigoler » prend tout son sens, ruez vous TOUT DE SUITE sur ce titre. Plus d’un an après sa sortie, le jeu est plus riche que jamais.
 Un design adorable et très séduisant. Une ambiance prononcée et unique en son genre. Un moteur physique incroyable et respirant le génie. L’emballage de Little Big Planet a tout pour attirer n’importe quel public. Je voulais ce jeu depuis longtemps, je lisais les critiques avec envie, je m’imaginais des tas de choses. Et j’ai quand même été surpris !

 Pourtant, le premier essai m’a fait déchanter. Le jeu n’a qu’un très vague intérêt lorsqu’on y joue seul et lorsque la console n’est pas connectée au réseau. Les niveaux sont sympas, bien faits mais le challenge est inexistant, si ce n’est dans la difficulté de certains passages. Passé la découverte du Sacboy, qui amuse quelques minutes lorsqu’on le secoue dans tous les sens, l’ennui vient vite saisir le joueur.

 On essaie alors le jeu à deux et …Ah ! C’est rigolo de faire la course, d’attraper les chevilles de l’autre personnage pour s’accrocher et de terminer les niveaux hors ligne ensemble. Bon, on n’y revient pas forcément mais l’intérêt a été furtivement relancé.
  Allez, 15€ et un adaptateur manette PS2 plus tard, tentons l’expérience à trois.  Et là, c’est parti. On découvre vite qu’il est possible de se mettre des baffes en agitant brutalement l’une des mains du personnage. Pratique pour éjecter ses rivaux dans le précipice quand ceux-ci arrivent sur la même plateforme.
 On se marre aussi quand l’un des trois est arrivé le premier pour saisir la boule qui amène à l’étage supérieur. Et tant qu’il n’a pas lâché ce ballon, il peut narguer les deux autres en gigotant dans tous les sens. S’il se sauve assez vite, les deux vont disparaître de l’écran et n’ont que 5 secondes pour réapparaitre. Jouissif ! Mmh, oui ? Vous voulez revenir à la prochaine trappe ? Vous ne préférez pas profiter de ma danse sur un rythme de « Saturnay Night Fever » ? Yeaah !

Quelques baffes dans la vraie vie plus tard, vous suivez l’un des deux autres à la trace. Lui s’élance dans le vide pour retomber sur la plateforme. Mais il ne comptait pas sur votre sens du sacrifice ! En appuyant sur R1, vous l’attrapez aux hanches tel un Sebastien Chabal des grands soirs, et vous tombez tous deux dans le gouffre de la mort. Epique !

Ce sont quelques exemples et il y en a tellement d’autres. Mais nous sommes toujours dans les niveaux proposés par les créateurs. Et même si l’on a passé un bon moment, ce n’est rien à côté des mondes communautaires…
 Et là, on voit qu’il y a des génies. Des joueurs qui ont eu la patience de créer des niveaux de dingue. La manip’ est la suivante : vous entrez dans le module communautaire, vous appuyez sur « Cherche » et vous sélectionnez les niveaux les  mieux notés.
 Pour les joueurs expérimentés, vous trouverez dans le stage Bioshock une reproduction extrêmement fidèle de la première heure du jeu. C’est juste incroyable… D’autres clins d’oeils sont également plutôt sympas à jouer : Star Wars, Soul Reaver ou Metal Gear pour ne citer qu’eux.
 Mais encore une fois, le principal intérêt réside dans les pures créations.

 Block Race 2 : génialissime. Lost In The Pacific 3, complètement bluffant. A Way Of Life (je crois), surréaliste… Et on dispose des tonnes de courses, de Kart, de motos sur des pistes complètement dingues. Et grâce au moteur physique hallucinant et quelque fois à certains bugs, il est possible d’assister à des scènes anthologiques : on se retrouve à courir devant son propre Kart ou on s’accroche désespérément à son train.

 Cet article souligne donc quelques évènements d’une expérience très récente. Sachez que la durée de vie est infinie. Des niveaux géniaux à découvrir, il y en a des dizaines de pages. Et oui ! Depuis le temps qu’il est sorti !
 Et de par sa simplicité de gameplay et par ses qualités UNIQUES, il rassemble tout le monde : petits, grands, vieux, HardcoreGamers ou UltraCasuals. Little Big Planet est donc LE jeu incontournable à avoir sur PS3.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de LittleBigPlanet

tous les tests