The Last of Us sur PlayStation 3, le test de Juju_37700

Publiez votre test
Signaler
Juju_37700
7
Juju_37700 PS3

Firefly

A ne pas lire si vous faites ou comptez faire The Last of Us!!

 

Que feriez vous si vous aviez le destin "supposé" de tout êtres vivants sur cette planète? Allez-vous faire le bon ou le mauvais choix? C'est précisément ce que Joel devra faire à l'issue de son aventure et de la votre avec cette toute nouvelle production signée Naughty Dog pour la console de Sony.

Tout commence par une explosion et vous qui tentez de sauver votre peau car votre voisin à d'étrange comportement vis à vis de vous et de ses semblables. Il n'y a pas 36 solutions : vous dégainez le premier ou vous y passez. C'est sous cette étrange situation que votre fille découvre avec stupéfaction votre geste pour sauver votre vie. Pas un instant à perdre, vous l'attrapez et vous vous enfuyez avec votre frère aussi loin que possible. Dans la voiture en route pour un endroit plus en sécurité pour vous, votre enfant et votre frère, vous assistez à des scènes de paniques, ou encore à des affrontements contre des gens qui semblent être animé d'un étrange mal qui les rends fou. C'est alors que surgis l'accident de voiture qui aurait put être fatal. Dans votre malheur, votre fille n'est que légèrement blessé mais elle ne peut pas marcher sans votre aide. Sans réfléchir, vous la prenez dans vos bras et votre frère assure vos arrières. La panique est toujours la, les gens affolé vous empêche d'avancer correctement. Vous trouvez refuge dans un bar et votre frère vous dit de partir devant. Mais une fois débarrassé de vos assaillants, l'armée vous arrêtes car vous allez pénétrer dans une zone de quarantaine. Vous suppliez de vous laisser la vie sauve et par la même occasion de sauvez votre enfant... Mais le destin s'acharne et une balle perdue vient toucher mortellement votre fille. Vous tentez de la sauvez, mais sans espoir elle meurt dans vos bras.

C'est 20 ans plus tard qui nous retrouvons Joel, vieillit et fatigué. 20 longues années après l'épidémie et la perte de sa fille. Il garde sur lui l'unique souvenir d'elle : une montre cassée. Il vit désormais de petits trafic en tout genre, trafic d'armes ou encore de tickets de ration pour la nourriture. Car maintenant rien n'est plus comme avant. Tout est rationné et vous devez vous débrouiller pour survivre dans ce monde sans pitié. C'est la loi du plus fort. Tess est votre compagne de survie. Avec elle vous organisez et planifiez ce dont vous avez besoin. Aujourd'hui, vous devez récupérer votre livraison d'armes qui est retenu par les "Lucioles". Les Lucioles sont un groupe armée qui lutte contre l'inaction du gouvernement pour trouver une solution au problème. C'est à ce moment la que vous faites la rencontre de Marlene, la chef du groupe armée. Votre mission est de protéger et d'emmener à bon port Ellie, jeune fille adolescente, qui incarnerait la solution à cette épidémie. Nul autre choix que d'accepter cette condition si vous voulez revoir votre marchandise. 

 

C'est avec cette première partie du jeu que vous apprenez à manipuler, utiliser et vous familiariser avec le jeu, à collecter les documents nécessaire pour comprendre ce qui vous entour, apprendre à modifier votre armements. Ramassez tout ce qui traîne par terre. Brique ou casseau de verre pour vous défendre. Alcool, bandages ou pilules pour vous fabriquer votre propre médecine, ou modifier et améliorer votre équipement qui vous servira à survivre contre vos opposants. Vos opposants seront tour à tour humains ou infecté. Les infecté sont des humains qui ont été exposé au fameux "champignon" toxiques, qui avec ses spores, vous contamine très rapidement. Selon le degrés de contamination, le sujet est plus ou moins dangereux et résistant. A vous de bien savoir les repérer pour adopter la meilleure tactique pour vous en débarrasser sans trop de heur ou sans trop consommer de votre médecine pour vous soigner. Les objets de corps à corps auront une durée de vie limitée dans le temps. Plus vous les utilisaient plus ils deviendrons fragiles et à la fin se casseront. Bien entendu, vous devrez ramasser des pilules pour augmenter vos compétences et par ce fait, améliorer votre résistance, celle de vos armes de corps à corps ou encore la rapidité à vous soigner. C'est vous qui serait juge dans vos choix d'amélioration. Il en va de même pour vos armes à feu ou l'arc.

 

Des pièces d'engrenages (c'est l'icône de représentation pour modifier vos armes) seront disséminé un peut partout et vous devrez trouver un établi et une caisse à outils (qui symbolisera le degrés de modification que vous pourrez effectuer) pour modifier et améliorer vos armes. Suivant la difficultés du jeu, vous aurez le droit à un "sens" ultra développé pour apercevoir au travers des murs le nombres d'ennemie qui vous attends. Cette fonction est desactivable si vous le souhaitez.

Au fur et à mesure de votre long périple, vous rencontrerez plusieurs protagoniste qui vous en apprendrons plus sur Joel, Ellie ou les Lucioles. Suivants ces rencontres, différents évènements viendront freiner votre progression ou apporter un regard nouveau sur l'aventure et sur ses acteurs. Tout n'est pas rose, noir ou blanc. C'est l'une des forces du jeu. Les personnages en bavent tout au long du jeu et il y'en a pas mal qui reste sur le carreau. Ça fait du bien de voir un jeu qui va jusqu'au bout. Joel n'est pas le "héros" parfait. C'est un personnage égoïste, qui n'hésite pas à tuer humains ou infecté. Il est sans pitié. Dans le passé, il n'a pas hésité à se faire passer pour quelqu'un de blesser ou prêt à mourir pour mieux terrasser la personne qui venez à son secours et lui prendre ce dont il avait besoin. La loi du plus fort. Il faut survivre. Égoïste dans le sens ou il mentira à Ellie pour qu'elle reste avec lui car il a fait un transfert de sa fille morte 20 ans plus tôt sur elle. Pour ne pas la perdre, il va lui mentir et ainsi vivre avec elle et "refaire" sa vie en tant que père avec elle.

 

La narration et la mise en scène sont très bien maîtrisé par Naughty Dog, rien à redire de ce coté la. Par contre niveau scénario, c'est pas extraordinaire, cela reste classique. Une histoire de contamination inexpliqué, un remède en la personne d'Ellie et le choix de Joel à la fin. D'ailleurs en parlant de la fin, la première fois que je l'ai fini je suis resté comme un couillon devant l'écran en espérant avoir quelque chose en plus après le générique. Ba non, rien de plus. Une fin qui tourne court, trop rapidement balancé à la figure avec pas beaucoup de réponses aux questions que l'on se posent. Ce manque d'explication est dommage je trouve. J'aurai bien voulu en savoir plus sur l'épidémie. Comme c'est arrivé? Par qui? Peut-être aurons nous la réponse dans un futur jeu ou DLC... Bien que le but du jeu est de nous faire vivre le périple de Joel et d'Ellie, et que l'épidémie n'est qu'un prétexte pour raconter cette histoire. Mais quand même, on reste sur sa faim.

 

Techniquement ça alterne, je trouve, avec du très bon et du moyen. Le très bon, dans l'ensemble c'est ce qui se fait de mieux sur PS3, avec un monde assez vaste à explorer (ça reste du couloir malgré tout), une ambiance excellente, très peut de musique ou juste pour soutenir l'action, un interaction avec ce qui vous entour, différentes possibilités d'arriver au point de destination. Nous ne sommes pas obligé de tuer tout le monde (sauf si c'est écrit dans le scénario), le mode infiltration est bien géré malgré que par moment l'I.A de vos compagnons fait n'importe quoi. Mais cela a été voulu par l'équipe, car si l'on devait se faire repérer à chaque fois dut à une erreur de l'I.A, cela n'aurait été tout simplement insupportable. Mwai, pourquoi pas.

 

Le nombre d'arme à feu ou de corps à corps est en bon nombre je trouve, ni trop ni peut. Elllie réagi bien lors de certaines attaques ennemie en vous donnant un coup de main.Dans l'ensemble Ellie est bien réalisé, ainsi que les personnages secondaire, et son animation et réactions sont crédibles suivant ce qui se passe au court de l'histoire. Surtout pendant l'hiver. Il en va de même pour Joel bien entendu. Le confectionnement d'armes ou de soin est bien fait, bien que cela soit toujours les mêmes objets que l'on ramasse tout le long du jeu.

La ou pour moi c'est un peut moins la joie, au niveau technique, c'est sur certaines textures qui semblent juste plaqué et mal intégré. Je pense surtout au niveau de la démo, dans le bâtiment ou tout est gris, les textures des voitures laissent à désirer, les reflets dans les vitres des bâtiments sont mal faits, l'herbes et les feuilles sont en 2D. Ça se voit quand on s'en approche. Certain posters sur les murs sont vraiment mail compressé, ça pixel. Le frame rate qui reste globalement qu'à "30" FPS mais qui chute quand il y'a beaucoup de luminosité comme le chapitre en hiver. L'aliasing n'est pas en reste sur The Last of US, mais cela reste léger et pas systématique il faut bien l'avouer. Bon c'est pas dramatique en soit, mais on sent qu'il y'a eu des concession à faire pour rendre le jeu bon sur PS3. Avec en plus certains bugs dont le bug de sauvegarde (que je n'ai pas eu), qui fut résolu par MAJ, ou un bug de caméra. La caméra est resté à mi-hauteur quand je me suis relevé. Donc obligé de relancer ma sauvegarde.

Il reste regrettable que l'on ne puisse pas "fusionner' les bombes incendiaire avec l'arc. Cela aurait était amusant à jouer et de tout faire péter avec. On pourra tiquer aussi avec le "super" sac à dos extensible pour tout mettre dedans. Le manque de variété des infecté est à mettre en évidence. Seulement 3 variétés. Assez pauvre quand même.

 

Autre "détails" qui m'a fait bondir, c'est quand Joel fut gravement blesser et qu'Ellie dut s'occuper de lui. Dans les fait, ok, pas de problème. Mais ce que Joel a subit, c'est pas une ou deux balles dans le buffet quand même. C'est carrément un empalement en bon et du forme bordel!! Ça a forcement du traverser des organes vitaux? Non, pas de soucis, Ellie est chirurgienne et recoud tout ça... Pour moi ça ne tient pas debout. Il aurait était blessé par balle, elle lui aurait retiré deux ou trois balles, ok ça passe. Mais la, non c'est trop gros pour moi. Il aurait du mourir à ce moment la de l'histoire ou avoir une blessure moins importante. Voila ce petit détails qui m'a chagriné un petit peut, car jusque la tout tenait debout. Dommage.

Autre passage qui m'a "gonflé", c'est le moment ou Joel reprends ses forces après cette grave blessure et qu'il doit secourir Ellie. Il doit refaire tout le chemin que l'on a déjà effectué avec Ellie auparavant. Passage redondant et lourd en ce qui me concerne. Une simple "cut scene" aurait suffit pour nous décrire ce passage.

 

Sincèrement, je ne sais pas quoi penser de ce jeu. Je l'ai fini deux fois de suite pourtant, chose rare qui ne m'était pas arrivé depuis Resident Evil 2 ou Devil May Cry. L'ambiance est présente, personnages crédible auxquels on s'attachent malgré toutes les merdes qui leurs arrivent. Il y'a de l'émotion tout au long du jeu, dont vous serez plus ou moins touché par ce qui arrive. Mais on ne reste pas indiffèrent. Joel et Ellie qui forment un tandem qui fonctionne et encore une fois crédible par leur interaction. Plus on avance, plus Joel s'ouvre et se livre à Ellie. Tout ça c'est extrêmement bien vu de la part de Naughty Dog. Mais bon, les points négatifs que j'évoquais plus haut, viennent ternir un peut ce tableau. Je reste persuader que ce jeu serait sorti sur PS4, les défauts technique auraient été gommé, scénario revu et corrigé, The Last of Us aurait été que meilleur. Voila un jeu de lancement pour une nouvelle console qui à de la gueule! C'est bien de la part de Sony de soutenir jusqu'au bout la PS3, mais à choisir, j'aurais laissé Beyond Two Soul sur PS3 et The Last of Us sur PS4 pour le lancement.

 

Malgré les concessions faites par l'équipe de Naughty Dog (frame rate et textures), The Last of US reste un des plus beau jeu de la PS3, excellente narration et mise en scène malgré un scénario des plus classique. Pas beaucoup de surprises niveau déroulement, mais l'émotion est la jusqu'au bout. L'option New Game + est plus qu'appréciable et vous donnera l'occasion de replonger dans l'aventure avec Ellie et Joel.

 

+ Narration et mise en scène

+ Durée de vie

+ Une belle aventure humaine

- Frame rate, aliasing et textures pas toujours au top

- Pauvreté du bestiaire

- Une certaine redondance dans l'action et scénario classique

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de The Last of Us

tous les tests