Red Johnson's Chronicles sur PlayStation 3, le test de Nightmare1984

Publiez votre test
Signaler
Nightmare1984
8
Nightmare1984 PS3

Vivement la suite.

Sorti un peu de nul part, Red Johnson’s Chronicles créé la surprise sur le PSN en nous proposant un mélange étonnant de point and click et de résolution d’énigmes le tout soigné par une réalisation et une ambiance unique.

 

Red Johnson le Superman de Métropolis.

 

Comme l’indique le titre du jeu, on incarne Red Johnson, un détective privé de Métropolis qui devra enquêter sur un meurtre. Ca sera au joueur de trouver qui est l’auteur du crime en cherchant des indices, en interrogeant des personnes/suspects et en résolvant des énigmes. Ces dernières sont intelligemment bien pensées et parfois tellement retorses que certaines pourront prendre plus d’une heure avant d’en voir le bout.

A chaque objectif rempli on gagne une somme d’argent qui varie en fonction du temps et du nombre d’essais effectués. Si on est trop bloqué, on peut faire appel à Saul notre indic, qui moyennant finance donnera un ou plusieurs indices. A éviter d’en abuser pour ne pas gâcher le plaisir du jeu.

Une fois des informations glanées, on peut se rendre au bureau de Red Johnson (son QG). De là plusieurs options s’offrent à nous. Grâce à une machine ressemblant à une borne d’arcade, Red a la possibilité d’analyser et/ou de comparer les objets qu’il a découvert. Cela peut être utile pour démasquer des suspects pour de futurs interrogatoires ou trouver des empreintes histoire de disculper ou d’accuser une personne. Le casier d’archives ou le téléphone sera utile pour obtenir des renseignements supplémentaires sur les suspects ou créer des canulars téléphoniques pour faire diversion. La carte géographique permettra de retracer le parcours de chaque personne que l’on rencontrera dans le jeu. Ces derniers sont peu nombreux et font passer Red Johnson’s Chronicles plus pour un huis clos d’Agatha Christie que d’un épisode des Experts. Cela ne veut pas dire qu’il est facile de deviner qui se cache derrière ce meurtre et les développeurs ont réussi à brouiller les pistes jusqu’à la fin.

Une fois que suffisamment d'indices et de preuves auront été récoltés, il suffira de faire un bilan de l’enquête en répondant à un questionnaire pour inculper la bonne personne ce qui pourra prendre plus de 10 heures de jeu !

 

Un mélange de Chevalier de Baphomet et de Professeur Layton.

 

Le style graphique de Red Johnson’s Chronicles possède un charme certain et le jeu se révèle beau même si au final on traverse souvent les mêmes décors. Un peu plus de variétés auraient été la bienvenue. Les personnages rencontrés font tous dans le cliché ce qui n’empêche pas d’être crédible.

La VOST est de bonne qualité et caricaturale comme il le faut. Cependant il est regrettable que la VF soit absente surtout lorsqu’il s’agit d’interrogatoire chronométrée.  La musique et les bruitages font dans le discret surement pour laisser le joueur concentré sur l’enquête, mais reste parfaitement dans le ton.

Le gameplay se résume à du point and click pour la recherche d’indice. La loupe est le meilleur ami de Red durant les phases d’investigations et il ne faut pas hésiter de fouiller chaque recoin du décor ou d’un objet particulier en pivotant la caméra pour ne pas oublier un indice. Durant les rares scènes d’actions, un QTE sera nécessaire à effectuer. Lors des interrogatoires, il faudra choisir une phrase parmi trois proposées pour chaque question. Attention cependant à bien choisir la plus pertinente sinon il faudra recommencer l’interrogatoire. C’est d’ailleurs dommage qu’on ne soit pas plus sanctionné lors de ces phases ce qui aurait pu donner un peu plus de challenge sur la suite des évènements avec un indice en moins. Dans tous les cas la jouabilité se révèle simple et efficace.

 

Les plus:

 

- La réalisation générale.

- Les énigmes bien pensées.

- La jouabilité à la manette.

 

Les moins:

 

- La replay value.

- Seulement une VOST.

 

Pour moins de 10€ Red Johnson’s Chronicles propose un excellent jeu de réflexion à la durée de vie conséquente malgré une replay value anecdotique qu’il serait criminel de passer à côté pour les fans du genre.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Red Johnson's Chronicles

tous les tests