Uncharted : Golden Abyss sur PS Vita, le test de Waylander&Kevane

Publiez votre test
Signaler
Waylander&Kevane
9
Waylander&Kevane PSV

Le petit Drake qui voulait être grand

Récemment j’ai acheté une PS VITA et ayant fait tous les Uncharted, une série que j’apprécie beaucoup, je ne pouvais pas passer à côté de l’épisode Golden Abyss, exclusif à la portable de Sony. Le jeu n’étant pas développé par Naughty Dog mais par Bend Studio on pouvait s’attendre à un jeu d’un niveau inférieur aux épisodes canoniques. Et bien il n’en est rien ! Uncharted Golden Abyss réussit l’exploit d’être une véritable vitrine technologique pour la PS Vita  mais également celui de tenir la tête haute face aux productions de Naughty Dog. Golden Abyss ne possède peut-être pas cette capacité à faire monter la pression, à déclencher l’adrénaline chez le joueur mais il possède d’autres arguments tout aussi convaincants !

 

Je vais commencer par la première qualité qui frappe chez cet épisode PS VITA, je veux bien entendu parler des graphismes. Le jeu se situe bien au dessus du premier Uncharted mais bien évidemment en dessous d’Uncharted 2 et 3 en ce qui concerne les décors. Les personnages sont modélisés avec beaucoup de finesse mais sont tout de même un cran en dessous de leurs homologues sur PS3. Néanmoins, l’ensemble est bien évidemment bluffant, les graphismes sont plus proches d’Uncharted 2 que du 1er épisode. Le jeu reste de plus fluide, j’ai juste constaté deux chutes de framerate mais c’est aussi parce que je courrais dans tous les sens afin d’avoir certains trophées. Concernant les décors, ceux-ci sont moins diversifiés que dans les épisodes 2 et 3 mais bien mieux que dans le premier épisode. Le jeu est tout de même dépaysant et possède cette âme Uncharted, jungle, camp de mercenaires, grotte immense, fleuve, bref on est quand même bien servi !

 

Un gameplay sans surprise mais efficace

 

Concernant le gameplay, pas de grandes surprises, le jeu mêle toujours habillement séquences de plateformes et séquences de shoots avec système de couverture et caméra à l'épaule. Le système reste le même que dans les épisodes PS3, néanmoins, il faudra quelques échanges de tirs avant de se faire aux deux sticks, mais une fois quelques escarmouches passées on s’en sort très bien. Là où le jeu innove, c’est bien entendu au niveau du tactile qui est à mon sens très bien utilisé ! Il est à la fois utilisé dans la jouabilité en tant qu’alternative aux sticks mais également comme élément de gameplay.

 

Un tactile vraiment utile !

 

Commençons par les éléments de jouabilité. Lors des phases d’escalades, vous avez la possibilité d’utiliser le stick et le bouton de saut comme dans les épisodes PS3 mais vous pouvez également utiliser l’écran tactile pour "planifier" l’escalade de Drake. En effet, il suffit de faire glisser votre doigt d’une prise à l’autre pour que Nate fasse le parcours sans que vous ayez à toucher le stick ou le bouton de saut, pratique et intelligent pour ceux qui ont du mal avec les phases de plateforme. Ensuite, lors de ces mêmes phases, Nate manquera parfois de tomber, vous devrez alors faire glisser votre doigt dans la direction indiquée par la flèche sur l’écran, simple et efficace. Le tactile est également utilisé pour lancer les grenades, ramasser les trésors, prendre des photos et consulter votre journal, tout ça via des icônes à activer qui apparaissent lorsqu'il est possible de réaliser ces actions ou après avoir appuyé sur le bouton select, pour le journal et l’appareil photo. Concernant ce dernier, le zoom se fait via le pavé tactile arrière, choix assez judicieux je trouve. Maintenant en élément de gameplay, l’écran tactile avant est utilisé de différentes manières. Il est utilisé par exemple lors des combos aux corps à corps, pour dépoussiérer un objet, pour résoudre des énigmes, réaliser des calques au charbon, se rattraper aux prises ou encore lors de certaines cinématiques pour ramasser les trésors ! J’ai d’ailleurs trouvé ce dernier point excellent car je ne m’attendais pas à ça et il m’a fallu quelques instants pour comprendre que je ne pourrais récupérer ces trésors que via ces cinématiques ! L’écran tactile arrière, quant à lui, est utilisé lors des zooms, pour monter ou descendre d’une corde, pour contrôler un canoë ou encore pour tourner un objet que vous dépoussiérez. Les deux écrans tactiles sont donc mis à profit de bien belle manière je trouve. Au niveau gameplay et jouabilité, cet Uncharted est donc une franche réussite, j’ai pris autant de plaisir que pour les épisodes sur PS3 !

 

 Un scénario adapté à la PS VITA

 

 Attaquons maintenant le scénario de cet épisode Golden Abyss, je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas spoiler bien évidemment. Autant le dire tout de suite le jeu n’est pas aussi tape à l’œil, pas aussi impressionnant que ces aînés mais j’ai envie de dire que c’est normal et tant mieux ! Pourquoi ? Laissez-moi vous expliquer mon point de vue. Quand vous jouez à Uncharted 2, il y a des scènes de folie, un train qui déraille, une attaque de char d’assaut dans un village, un combat face à un hélicoptère et j’en passe, sur un écran Full HD autant dire que c’est mortel, mais faites ça sur un écran de Vita et le résultat sera bien moindre ! Le déroulement de Golden Abyss et son scénario se sont donc adaptés à la console portable de Sony, les grosses scènes impressionnantes sont absentes, l’aventure est plus "calme", plus "posée" pour un résultat moins "What The Fuck" j’ai envie de dire, ce qui n’est pas plus mal je trouve ! Ca change des épisodes PS3, on retrouve même deux scènes de canoë qui sont assez plaisantes car c’est réellement un petit moment de pause dans le jeu où on est tranquille à admirer le décor pendant que les personnages parlent. On prend toujours autant de plaisir à retrouver Nathan qui dévoile encore un peu plus sa personnalité et c’est bien une des force d’Uncharted, à chaque épisode Nathan gagne en profondeur. Les personnages secondaires sont moins mémorables que dans les épisodes console, mais il n’en reste pas moins bien écrits je trouve. Marisa Chase, qui vous accompagne une bonne partie de l’aventure, est d’ailleurs assez attachante, et le personnage ainsi que son histoire sont plus développés que ceux de Chloé par exemple. Bon okay, elle est moins jolie mais plus profonde (sans mauvais jeu de mots), on ne peut pas tout avoir ! Voilà, je ne parlerai pas des autres personnages pour ne pas spoiler ! Comme vous vous en doutez, Nathan devra à nouveau partir en quête d’une cité perdue. Si l’objectif ne change pas d’un Uncharted à l’autre, c’est le déroulement qui change à chaque fois et cet épisode ne déroge pas à la règle.

 

Une mise en avant des trésors et mystères

 

Enfin, j’aimerais terminer sur un dernier aspect de Golden Abyss qui est, je trouve, bien supérieur aux autres épisodes ! C’est l’aspect recherche de trésor ! Pour rappel, dans chaque Uncharted vous pouvez trouver des trésors dans les niveaux, trésors qui vous rapportent notamment des trophées lorsque vous en obtenez un certains nombres. Personnellement, je trouve cet aspect assez léger et pas assez valorisé dans les épisodes PS3. Trouver 10 trésors, 20 trésors, 30 etc etc, je ne trouve pas ça très motivant ! Dans Golden Abyss vous avez des mystères à résoudre. Chaque mystère est composé de différents éléments à trouver pour le résoudre : trésors, photographie à faire, parchemins, cartes ou affiches à assembler. Chaque éléments peux se trouver dans différents chapitres, et une fois que vous avez trouvé tout les éléments d’un mystère, alors vous le résolvez et décrochez un trophée ! Admettez que c’est quand même plus motivant et plus travaillé comme système ! Les mystères sont répertoriés dans votre journal et vous pouvez les consulter à tout moment. D’ailleurs, pour chaque élément il vous sera indiqué dans quel chapitre le trouver, alors oui c’est faciliter le travail, mais personnellement je trouve que c’est une bonne idée. Ensuite, en dehors des mystères, vous avez différents trésors à trouver qui appartiennent à la même catégorie, par exemple trouver toutes les statuettes d’une certaine civilisation, trouver les morceaux de Jade etc. Vous débloquez également un trophée lorsque vous les avez tous trouvés. Encore une fois, je trouve cela plus travaillé et plus motivant.

 

Un jeu parfait ?

 

Bien évidemment le jeu possède quelques défauts, le jeu parfait n’existe pas. Le premier défaut que je citerais est la durée de vie. Comptez environ 8h en mode normal, mais vous pouvez monter à beaucoup plus si vous cherchez tous les mystères et si vous voulez platiner le jeu. Une jouabilité un peu difficile à prendre en main au début, mais j’ai envie de dire que ça me semble normal vu la console, et je trouve qu’à chaque épisode d’Uncharted il faut un petit temps d’adaptation, surtout pour les phases de tirs. Comme je l’ai dit précédemment, les décors sont moins inspirés et moins diversifiés que dans les deux derniers épisodes sortis sur PS3. De même, certains effets sont moins convainquants que dans les épisodes PS3, je pense notamment aux effects d’explosions ou de flammes. Et puis c’est tout, le jeu à quelques défauts mais qui sont assez mineurs comparés à ses qualités.

 

Le Verdict de Waylander

 

Il est maintenant temps de conclure mon test. Pour résumer, je dirais que Blend Studio livre ici un travail remarquable. Golden Abyss est un épisode que ne renierait certainement pas Naugthy Dog : beau, intelligent dans l’utilisation du tactile, plus travaillé sur certains aspects, parfaitement jouable après un petit temps d’adaptation, une histoire moins impressionnante mais plus "crédible". Uncharted Golden Abyss dispose de tous les arguments pour s’imposer comme une valeur sûre de la PS VITA, à consommer sans modération et les yeux fermés.


                                                                                                                                           Waylander


Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Uncharted : Golden Abyss

tous les tests