Shaq Fu sur Super NES, le test de Shauni & Myster Mask

Publiez votre test
Signaler
Shauni & Myster Mask
2
Shauni & Myster Mask SNES

Master of Shaqi-nul

Voici une « œuvre » de haute volée, un jeu de combat incroyable, une légende dont beaucoup osent à peine prononcer le nom… Et oui, il s’agit de « Shaq Fu ». Un jeu de combat mettant en scène le basketteur Shaquille O’Neal… Combat ? Basketteur ? Y’a pas un problème ? Ben oui y’a un problème… En fait le jeu à lui tout seul est un problème. Pour vous donner un ordre d’idée, un site américain est spécialisé dans la trouvaille de toutes les versions de ce jeu dans le but de les détruire.

Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Dans un épisode du joueur du grenier , notre ami fusille la cartouche avant même d’y jouer alors qu’il venait de nous montrer « Pit fighter », « Ultraman » et « Rise of the robot »… Et oui même le joueur du grenier n’a pas eu la force de jouer à ce monument qui est toujours considéré aujourd’hui comme l’un des pires jeux vidéos jamais développé. Il était de mon devoir de le faire découvrir à ceux qui ne le connaissent pas encore.

Alors d’abord un peu de précision. Shaq Fu est sorti en deux versions très différentes mais toutes les deux mauvaises quand même. Une version super Nintendo et une Megadrive. C’est la version super Nintendo que j’avais c’est donc de celle là dont je vais parler.

Le scénario est vraiment très travaillé, Shaquille O’Neal part à Tokyo pour un match de basket, mais on ne sait pas pourquoi, il a l’idée de s’arrêter dans un dojo pour y apprendre les arts martiaux. Mais tout d’un coup le grand Shaq se retrouve aspiré dans une autre dimension et doit aller sauver un jeune garçon sorti de nulle part des griffes d’une momie maléfique nommée Sett-Ra… Comment ça c’est n’importe quoi ? Bon c’est vrai… Mais c’est un jeu de combat et habituellement on n’a pas besoin d’un scénario ultra travaillé pour se foutre sur la gueule !

 Mais là problème aussi…  Nous incarnons le basketteur géant qui combat ses adversaires les uns après les autres et qui avance jusqu’à la momie. Ce qui frappe dans un premier temps c’est les graphismes qui sont plutôt réussis dans l’ensemble mais une question vient à l’esprit en les voyants. Pourquoi faire d’aussi grands décors pour d’aussi petits personnages ? Pour ajouter une difficulté ? Peut être que les développeurs se sont dits qu’ils pourraient faire un mix entre un jeu de combat et « où est Charlie ? » Dans un premier temps le joueur doit trouver le personnage dans le décor et ensuite combattre.

 Shaq possède des coups basiques pour un jeu de combat, et même un coup spécial et oui il peut lancer des ballons de basket. Par contre pourquoi faire une palette de coups aussi large quand il y’en a un seul qui marche ? En effet vous pourrez frapper votre adversaire à la tête ou aux jambes et bien ça ne marchera pas… pour faire des dégâts à l’adversaire il faudra frapper au centre. C’est comme ça qu’on passe tout le mode histoire en répétant un seul coup. Ce qui est plutôt bien pendant que vous jouerez à Shaq Fu vous pourrez en même temps lire les nouvelles du jour, repasser, manger, boire etc… Enfin tout faire car un seul bouton est nécessaire pour avancer.

Les personnages que vous rencontrez sont tous… sortis d’une soirée déguisée un peu trop arrosée et on se demande ce qu’ils foutent là, face à Shaq et surtout ce qu’ils foutent dans cette dimension !!! Par exemple Raja, après avoir fini le jeu avec lui en mode duel, Raja devient Maaraja… Comment est il rentré chez lui ? Pourquoi était-il dans cette dimension ? Pourquoi il s’est battu avec Shaq qui veut juste délivrer un petit garçon et qui n’a rien demandé ?

Tant de questions sans réponses…

Il est à noter que la version Super Nintendo avait 7 combattants proposés alors que la Mégadrive en proposait 12. Plus de combattants, plus de temps pour finir le jeu… Pour une fois je ne m’en plaindrais pas.

Enfin… Le jeu se termine et on en redemande pas ou des fois juste pour rigoler et montrer à ses potes que oui quel que soit le jeu, on peut toujours trouver pire.

En résumé : Nous avons droit à un des pires jeux de baston jamais fait, avec un scénario et des personnages ridicules et une jouabilité atteignant l’ennui profond… Je ne parle même pas des dialogues du genre « Pourquoi nous battons nous ? Parce que tu es sur mon chemin. »…

 PS : Il y a quand même un point positif : si vous aimez le Pepsi, la marque est présente partout dans le jeu.

 

Myster Mask

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Shaq Fu

tous les tests