GoldenEye 007 sur Wii, le test de Mister-XXXX

Publiez votre test
Signaler
Mister-XXXX
4
Mister-XXXX Wii

Au service de la médiocrité

 

15 juin 2010, les fans de Nintendo apprennent que la Wii, console peu gâtée en FPS de qualité ( des adaptations bas de gamme des Call Of Duty ainsi que le minable The Conduit ) aura droit au remake de l'illustre et cultissime Goldeneye 007, sorti sur Nintendo 64 en 1997. Le développement est confié à Eurocom, une petite boite anglaise, et Activision se charge d'éditer le titre. Plus on se rapproche de la date de sortie du titre, plus on en apprend sur le jeu : ce ne sera pas un simple remake mais un hommage, le côté infiltration sera mis en avant dans le solo... Mais ce qui intéresse principalement, c'est le multijoueur, le mode qui a donné ses lettres de noblesse à l'original sur N64. La version Wii proposera jusqu'à 4 joueurs en local, avec de nombreux modes de jeu ( paintball, Golden Gun... ) et surtout un online très attendu.

Puis le jeu sort, je me précipite chez mon revendeur favori qui à la bonté de vendre le jeu à 30€... Pendant 2 semaines j'ai joué au jeu, j'ai testé tout les modes et maintenant que je suis inscrit sur Gameblog, je vais pouvoir faire mon verdict....

 

1 ) LE SOLO.

J'attendais ce jeu principalement pour une chose : l'infiltration. Quoi de plus jouissif que d'entrer dans une pièce et éliminer tous les gardes en silence 1 par 1 plutôt que d'entrer en enfonçant la porte et vider des chargeurs de AK-47 sur tout ce qui bouge ? 

Ce côté infiltration est bel et bien présent dans le jeu, mais peut-on vraiment parler d'infiltration quand les corps disparaissent 2 secondes après la mort du personnage ? Encore plus surprenant : je me faufile derrière un type pianotant le clavier de son ordinateur, assis confortablement sur un fauteuil... Je secoue le Nunchuck, l'animation très réussie montre le garde se faisant étrangler puis poser par terre, le fauteuil tombe aussi... Une seconde après la disparition du corps, le fauteuil disparaît aussi !!! Le côté infiltration du jeu est ultra-limité, pas de gadgets ( on est dans un jeu James Bond pourtant... ) à part un téléphone qui sert à remplir les objectifs secondaires ( on en reparlera ), pas de " jauge de silence " à la Splinter Cell, en fait on avance dans le jeu comme dans un Call Of Duty, tout a été préparé d'avance dans chaque pièce :

 

1) tirer sur la caméra.

2) se faufiler derrière le premier garde et l'assomer.

3) aligner deux headshots aux 2 gardes qui discutent.

Autant dire que dans ce cas, la rejouabilité du jeu est nulle. 

Par ailleurs, quand un garde vous voit, vous avez à peu près 1 seconde pour l'éliminer au corps-à-corps, le headshot ou lui filer plusieurs balles dans le corps, sinon, une sonnerie d'alarme insupportable se déclenche, fait venir plusieurs gardes cagoulés et assez puissants, mais le truc casse-bonbon, c'est que à partir du moment où l'alarme est déclenchée, les gardes sauront toujours où vous êtes, impossible de se cacher... 

Les armes du jeu sont assez pitoyables, à part le P99 silencieux qui propose un bruit assez jouissif, on a l'impression que toutes les armes, surtout le AK-47, ont un silencieux. Autre chose : à part le AK-47 et le P99, toutes les armes sont renommées. Adieu M16, bonjour " Terralite III " et adieu MP5, bonjour " Sigmus 9 "... Autre truc amusant : les ennemis ont des grenades mais pas vous, sauf en multi...

La maniabilité du jeu est agréable, on peut utiliser de nombreux contrôleurs : le combo Nunchuck-Wiimote, la manette classique et la manette Gamecube, pratique pour le multi.

Niveau scénario on retrouve l'intrigue du film avec Pierce Brosnan, Sean Bean, Izabella Scorupco... et mais.... où est Pierce Brosnan ? Et pourquoi tous les personnages ont une nouvelle modélisation qui ne ressemble pas du tout aux acteurs du film ? Question de droits d'auteurs sans doute... Mais jouer Daniel Craig à la place de Pierce Brosnan est assez frustrant, surtout pour les fans de James Bond et les puristes...

On retrouve certains passages du film, par exemple la poursuite en moto sur la piste de décollage ( très spectaculaire ).

On retrouve dans le générique du jeu la chanson " Goldeneye " de Tina Turner, sauf qu'elle est interprétée par... Nicole Scherzinger des Pussycat Dolls... Un peu moins classe sur le coup....

Pour revenir au gameplay, on retrouve le système des objectifs secondaires présent sur le volet N64. Les objectifs secondaires sont présents sur le mode " 007 ", et si vous finissez une mission sans avoir complété tous les objectifs, vous serez obligé de continuer le jeu en mode " Recrue "... Cela rend chaque mission très stressante, car on a pas forcément envie de continuer le jeu en difficulté " très facile " ni de recommencer la mission. De plus, ces objectifs sont vraiments répétitifs et bâclés, ils se résument à :

- Pirater machin truc ( 0/3 )

- Prendre en photo truc bidule ( 0/3 )

En gros : sortir le téléphone de Bond, viser quelque chose et appuyer sur un bouton.

Graphiquement le jeu est sympathique, certains niveaux sont mêmes assez agréables ( la neige... ), mais une PS2 aurait pu faire mieux...

Dernier point pour conclure le chapitre sur le solo : impossible de jouer sans penser à Call Of Duty : même visée à l'épaule, même santé qui se régénère toute seule, même action scriptée... Nouvelle preuve que Call Of Duty pourrit l'industrie vidéo-ludique.

2 ) LE MULTI LOCAL. 

Il avait fait le succès de l'original, le voici de retour, le multijoueur en écran splitté. On retrouve tout les personnages du jeu, ainsi que les méchants des autres films ( Scaramanga, Le Baron Samedi... ) et ça c'est bon. En fait on passe de très bon moments sur le multi local, surtout avec les modes paintabll et grenade adhésive. Mais au bout des plusieurs parties, on fait vite le tour des maps et des modes de jeu et on se lasse rapidement. Surtout que on ne peut pas choisir sa " configuration " d'armes, on doit choisir des " classes " déja faites comme " P99 - AK47 "... Dommage.

3 ) LE MULTI ONLINE.

Inutile d'y aller par 4 chemins, le multi online est une honte. Les menus sont fouillis, le jeu lag comme jamais, les graphismes sont affreux et remplis d'aliasing. On se retrouve devant une copie mal-faite du multi des Call Of Duty, avec des classes, des atouts... Puis il n'y a pas de parties privées, pour enfoncer le clou.

 

Au final, Goldeneye 007 est une déception amère, la campagne est mal fichue et devient insupportable à la moitié de la progression, et le multi ne vous amusera qu'un après-midi. A réserver aux masochistes et à écarter de la vue des fans de l'original et de James Bond en général.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de GoldenEye 007

tous les tests