Coupe du Monde de la FIFA - Afrique du Sud 2010 sur PlayStation 3, le test de marko

Publiez votre test
Signaler
marko
8
marko PS3

Allez les bleus...ou pas

 

Nous somme à un mois de la coupe du monde, et si l’on occulte le fait que Raymond Domenech se soit, une nouvelle fois, foutu de la gueule de son monde avec la fausse annonce de son 23, il est déjà possible de commencer la fête sud-africaine avec le jeu officiel de la compétition.  Comme à chaque grosse compétition (Euro et Coupe du Monde), EA Sports n’hésite pas à sortir son jeu, quitte à bâcler le travail. Mais ça, c’était avant que FIFA 08 déboule et mette tout le monde d’accord (Enfin presque). Après un Euro 2008 de très bonne facture et un FIFA 10 au sommet de sa forme,Afrique du Sud 2010 : Coupe du monde de la FIFA a déjà toutes les cartes en mains pour cartonner. Enfin, presque toutes les cartes.

Graphismes / Technique : CM2010 se base sur le moteur de FIFA 10, qui se basait lui même sur le moteur de FIFA 09 et ainsi de suite. Pour faire bref, on est sur terrain connu et le jeu reste toujours aussi agréable à regarder. Mais ce serait injuste de ne pas noter les quelques petites améliorations qui ont été apportées. Globalement, le jeu est plus fin, plus coloré et on sent que les animations sont plus chiadées et plus souples.  Par contre, même si la modélisation du visage de certaines stars ont été retravaillées, une fois sur le terrain, on a toujours autant de mal à les reconnaître. Et il semblerait que les équipes d’EA Sports aient toujours autant de mal avec l’anatomie humaine.

Question technique, même constat. On reste sur terrain connu et on a le droit à un petit lot d’améliorations non négligeables. L’IA du gardien a été corrigée et il ne s’avance plus tête baisé lorsque l’attaquant arrive seul. Fini les buts casquette à en pêter la manette contre un mur (Non, je ne l’ai jamais fait). A noter que la gestion des contacts a été améliorée et que les duels entre joueurs sont bien plus crédibles et tenaces.

Mais le véritable changement provient de l’habillage général du jeu. Les menus sont plus clairs, les stades sont ensevelis par les confettis et les spectateurs ont mis leurs plus beaux ensembles pour supporter leurs équipes. De quoi se foutre torse nue à chaque but inscrit…

 

 

Gameplay / Maniabilité : En ce qui concerne la prise en main, on prend ses marques aussi rapidement que sur un FIFA 10. Les habituées n’y feront pas attention et les débutants n’auront besoin que d’un match ou deux pour se prendre pour un Ronaldo en état de grâce. Le gameplay est identique à celui de FIFA 10, à la différence que le rythme de jeu est plus élevé et plus nerveux. L’IA est moins vicieuse et d’une façon général, il est bien plus simple d’enchainer les buts. Du coup,  je conseil au vieux de la vielle de ne pas hésiter à augmenter la difficulté. On sent qu’Electronic Arts à tout fait pour rendre le jeu plus attractif et facile d’accès. La coupe du monde rassemble des millions (Milliards ?) de personnes et il serait dommage de se priver de ces joueurs potentiels non ? Il existe même une configuration (spéciale mamie) afin de n’utiliser que deux boutons pour jouer. Une hérésie pour ma part. Sinon la « grosse nouveauté » du gameplay vient des penaltys qui sont devenus catastrophiques. Pour le coup, l’accessibilité est à la rue. Avant de tirer, il faut faire attention à une jauge de précision, ensuite gérer la puissance de sa frappe et ensuite viser. Mes premiers essais ont finis dans les mains du gardien et dans la stratosphère. Un choix très étrange de la part d’EA.

Durée de vie  / Multijoueurs : Le contenu de CM2010 n’a rien à voir avec celui de FIFA 10. Ici, tout tourne autour de la coupe du monde. En plus de pouvoir la jouer (logique), il est possible de refaire les phases de qualification, réaliser un certains nombres de défis pour changer l’histoire et se lancer dans le mode « devient le capitaine » afin de porter le brassard emblématique et soulever le tant convoité trophée doré. Ou pas.

Et pas de panique pour les joueurs dont le pays fétiche où d’origine n’est pas les 32 de départ puisque le jeu nous offre pas moins de 199 sélections. De quoi faire des matchs totalement improbables et relever le défi avec une équipe comme Andorre ou la nouvelle Zélande.

 

Pour le multi, c’est du tout bon. Entre des matchs amicaux ou classés que l’on a l’habitude de jouer, il est possible de faire une coupe du monde en ligne et de soutenir le pays de son cœur afin de lui faire gagner le maximum de points. Mais passé l’été et la ferveur de la coupe du monde, le jeu mangera très rapidement la poussière puisque FIFA 11 devrait débouler en septembre prochain. Et pour son prix (70 euros), il y a de quoi réfléchir à deux fois avant de passer à la caisse.

Bande Son : Dans la même veine qu’un FIFA 10 et les volets précédents, la tracklist est assez bien étoffée et reprend, pour l’occasion, des morceaux provenant du monde entier. Rythme lent, dansant et festif, c’est à chacun de juger sur pièce. Personnellement j’aime bien, sans plus, mais il est toujours possible de sélectionner ses morceaux depuis le menu adéquat. Sinon, les commentaires de notre duo de choc Franck Sozé et Hervé Matou sont toujours de la partie et hormis quelques répliques supplémentaires, c’est toujours la même chanson.

 

 

Afrique du Sud 2010 : Coupe du monde de la FIFA est un excellent jeu qui aura de quoi combler tous les amateurs de FIFA durant la coupe du monde. Avec un gameplay plus nerveux, une vitesse de jeu accrue, une difficulté plus légère et une IA corrigée, les adeptes du football champagne vont en prendre plein les mirettes, les fidèles prendront toujours autant de plaisir et les néophytes taperont dans le ballon avec grande facilité. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Pour 70 euros, le contenu et l’espérance de vie du titre font assez maigre. Mais si vous avez les finances et que l’ambiance de la coupe du monde vous titille, autant en profiter. Quoiqu’il en soit, réfléchissez avant de vous lancer.

 

Visitez mon blog

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Coupe du Monde de la FIFA - Afrique du Sud 2010

tous les tests