Lara Croft and the Guardian of Light sur PlayStation 3, le test de Poisseman

Publiez votre test
Signaler
Poisseman
8
Poisseman PS3

Lara fait chauffer ses flingues tout en se creusant la cervelle

En tant que fan de la première heure de Tomb Raider et de son héroïne de charme, je ne pouvais passer à côté d'un épisode de la série même si celui-ci se démarquait de nos habitudes d'aventuriers. Après avoir mis les mains sur les opus de salon ainsi que les portables, me voici désormais face au premier titre dématérialisé de la saga: Lara Croft and the guardian of light.

L'utilisation de la 3D isométrique remanie notre manière d'aborder l'aventure avec des niveaux linéaires et ponctués de casse-têtes en tous genres. Certains sont indispensables à la progression, tandis que d'autres de nature optionnelle récompensent le joueur pour son implication et sa réussite par le biais de nouvelles armes et améliorations d'état. L'équipement de Lara se compose initialement de ses traditionnels flingues, d'un grappin et d'une lance sacrée, avant de pouvoir s'étoffer; ce qui ne sera pas de trop dans des confrontations avec le bestiaire du temple et de ses alentours. Plutôt varié, on y trouve autant des animaux sauvages (loups, araignées...) que des démons ayant juré la fin de notre périple. Les décors majestueux nous possèdent immédiatement, et la maniabilité simple de Lara rend le titre accessible rapidement. Entre action et réflexion, Crystal Dynamics a trouvé un équilibre qui n'est pas mis en défaut.

La particularité du titre est de proposer une aventure en solo ou à deux, et dans ce dernier cas il est possible de jouer sur le même écran ou bien en ligne. Si l'on est seul, alors on incarne Lara; mais en duo un second personnage du nom de Totec sera contrôlé par vous même ou votre ami et le côté coopératif sera de vigueur. Ce sont les mêmes niveaux - au nombre de quatorze - mais on les joue différemment que l'on soit un ou deux à vivre l'aventure. Obtenir toutes les récompenses et résoudre les énigmes est un sacré défi qui tiendra en haleine les acharnés de trophées.

Le scénario n'est présent que pour introduire ce nouveau gameplay à la série, mais voici tout de même le pitch de départ. Lara découvre le Temple de la lumière en Amérique centrale, où git Xolotl, le gardien des ténèbres. Celui-ci a été emprisonné suite à un combat perdu contre Totec, le gardien de la lumière, des millénaires plus tôt. Mais Lara n'avait pas remarqué qu'elle était suivie par des mercenaires, et ceux-ci la tenant en joue subtilisent le Miroir de Fumée, artefact enfermant en son sein les deux gardiens ennemis qui sont alors libérés. Xolotl prenant la fuite avec le miroir, Lara et Totec s'unissent afin d'empêcher ce dernier d'utiliser son pouvoir de destruction.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Lara Croft and the Guardian of Light

tous les tests