Pure sur Xbox 360, le test de drunckmaster

Publiez votre test
Signaler
drunckmaster
8
drunckmaster X360

Rang donné

Pure.

 

De nombreux titres proposent  des courses mêlant tricks,, parcours off-roads et customisation.

Beaucoup d'entre eux se sont littéralement fracassé lors de leur sortie tels un rider loupant un  trick tant les défaut inhérent au genre gâchait le plaisir de jeux, jouabilitée, gameplay, variété  des circuits etc... Que nous réserve ce Pure ? Peut-il évité ces défaillances ? 

 

Pure est un jeux de course typiquement arcade, sans prise de risque dans la jouabilité. Il reste simplement efficace!

En effet, un tutoriel nous permettra d'apprendre et de maitriser très rapidement les bases du gameplay, le quad se pilote très simplement et sans difficultés, le joystick gauche est utilisé ainsi que les deux gâchettes  pour accélérer et freiner. La particularité de Pure est de mettre en avant l'utilisation des tricks qui vont permettre de remplir la jauge de Boost pour pouvoir accélérer, augmenter la hauteur et la réception des sauts ! Sauts,  qui se prépare en jouant du stick gauche pour équilibrer le poids du pilote, ainsi, vous pourrez sauter plus ou moins haut et rentrer des tricks en plus grand nombres.

 

Les tricks sont justement un élément essentiel au gamplay de Pure , et c'est justement la singularité de ce titre. En effet, les tricks sont très complets réalisable pour chaque figure par une direction et un bouton, et séparés en plusieurs catégories, la première catégorie qui remplira la première jauge de boost avec le bouton A , facilement réalisable la deuxième avec le bouton B ou X et la dernière qui rassemble les figures les plus difficiles à réaliser avec Y . Une fois la jauge remplis, il est possible d'enclencher un super tricks spécifique à chacun des personnages jouables qui sont d'ailleurs au nombre très rétreints  de six protagoniste ( Todd, Rosa, Suzi, Clayton, Takeshi ou Jay ).

 

Une fois la base du gameplay maitrisé c'est sur des montagnes enneigées italiennes ou dans  les canyons du  Nouveau-Mexique en passant par les cratères des volcans éteints de Nouvelle-Zéland que vous allez devoir mettre en œuvre vos talents de pilote!

Tous est fait pour vous en donner plein la vue, vous exploser la rétine et vous donner le vertige. La hauteur des sauts et la modélisation des circuits vous permettront de défier les lois de la graviter, de rentrer des tricks plus impossibles les uns que les autres et de prendre le thé avec les nuages. Les circuit possèdes plusieurs embranchements qui sont pour certains des raccourcis vous permettant de gagner une bonnes avances sur vos adversaires!

L'IA de vos concurrents est coriace au début puis deviens,après une certaine maitrise du quad et des spécificité lié au catégories de moteur, une simple partie de plaisir.

 

De plus, vos quads sont une pure création de votre esprit car en effet c'est vous qui allez le construire, tel un mécano des plus chevronné vous allez pouvoir le monter de toute pièces, le customiser avec vos couleurs et vos carrosserie que vous débloquerez au fils des courses et des prix gagné ! C'est un véritable plaisir d'autant qu'il y a de nombreuses possibilités de «  Pimp ».

 

Cependant les faiblesse de Pure apparaîtront assez rapidement!  En effet, il n'y a que 50 courses au total dans les 10 étapes proposées. Malgré le fait que 3 types d'épreuves sont disponible: le mode courses ou être premier est le plus important, le mode sprint ou sur un petit circuit il faut se battre pour gagner la première place et le mode freestyle ou vous devrez enchainer les combos à l'aide d'item tels que du boost, un multiplicateur de point ou un plein de carburant pour faire durer votre partie car c'est en quelque sorte le «  chronomètre «  de ce type d'épreuve.

Vous ferez donc le tour en 8h ou maximum 12h des intérêts de Pure, les nivaux modélisés sont soignés mais devienne vite lassants malgré le fait que la qualité graphique du jeux est indéniable, c'est beau, riche et bien animé mais au bout de quelque heure on a tous vu .

 

Le mode multijoueur off-line est absent ! Seul les possesseur du Live pourront se confronter aux autres joueur ou avec leurs amis, dans des parties de 15 concurrents dans les mêmes mode qu'en solo en ajoutant le mode freeride qui vous permettra de gambader sur les circuits sans contraintes.

 

Note globale 16/20

 

Ce Pure est un titre agréable à jouer, facile d'accès et agréable à l'œil, il vous permettra de vous exprimer dans les airs et de faire bouillir vos doigts sur votre pad, seulement ce plaisir est de courte durée car le seul mode World Tour ne vous tiendra pas accrocher à votre guidon plus de 8h et l'absence d'un mode multijoueur off-line  ne vous fera pas partager vos prouesse   avec l'un de vos amis.

 

Graphisme 16/20,

C'est beau sans être transcendant, fluide et sans saccade, l'ampleur et la hauteur des sauts est un véritable plaisir pour la rétine  quant à la profondeur de champs donne un effet d'immersion intéressant.

 

Jouabilité 17/20

Pure est maniable et est un titre totalement arcade, la sensation de vitesse et les enchainements de figures le place comme une référence dans le genre.

 

Durée de vie: 12/20

Un seul mode interessant, le world tour qui ne comporte que 10 étapes et l'absence du mode multijoueur off-line pèsent lourd sur la durée de vie. Cependant la customisation du quad apporte un gros plus non négligeable.

 

Bande son:13/20

Discrète, la bande son est essentiellement composé de titre rock qui à la longue deviennent lassantes malgré leur qualités indéniables. Quelques répliques des personnages jouables sont à signaler mettant un petit plus mais l'essentiel de la bande son est occupé par le bruit des moteurs qui sont très bien rendu et donne une très bonne ambiance de course endiablée.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Pure

tous les tests