Inazuma Eleven sur DS, le test de Kurita

Publiez votre test
Signaler
Kurita
8
Kurita DS

La relève de Tsubasa est bien là.

Trois ans, oui trois ans que cet Inazuma Eleven est sorti au pays du soleil levant, trois ans que les fans de cette série de RPG footballistique attendent une version localisée pour profiter pleinement de la richesse de ce titre. Alors, ça valait la peine de prendre son mal en patience ?

Dès le début, nous sommes plongés dans l'univers. Générique digne d'un dessin animé avec des paroles françaises à se tirer une balle tellement elles sont niaises... Et c'est là qu'on se dit qu'on aurait aimé que le dessin animé n'arrive jamais chez nous. Tous les noms ont été occidentalisés pour le plus grand malheur des fans. 

On va donc suivre les aventures de Mark Evans (aïe...), jeune collégien qui rêve de remporter le Football Frontier, le plus grand tournoi inter collèges du pays. Petit soucis, son équipe ne semble pas être très motivé, et chaque entrainement est une vraie corvée. Mais un jour, il rencontre un jeune homme nommé... Axel Blaze (Gouenji Shuuya en VO) ancienne gloire du football collégien qui a raccroché les crampons suite à un drame personnel. Suite cela, l'équipe reprend confiance en elle et partira à la conquête du tournoi.

Il y a deux types d'affrontements : les défis aléatoires, opposant vos quatre premiers joueurs à quatre adversaires. Ils consistent le plus souvent à marquer un but en quinze secondes ou bien reprendre possession de la balle. 
Puis viennent les matchs, classiques, onze contre onze. Dans ces deux confrontations, la jouabilité est là même : on déplace ses joueurs au stylet, on touche un autre pour passer la balle et on fait de même sur les cages pour tirer. Quand deux joueurs rentrent en contact, plusieurs choix s'offrent à nous. un dribble, une technique spéciale, un tacle... On regrettera le fait que les matchs soient scriptés (on peut bien sûr faire des matchs amicaux par la suite, non scénarisés) et très (trop) faciles.

Vous l'aurez deviné, les techniques spéciales sont évidemment les plus utiles et c'est ce qui fait le charme de ce jeu. On découvre toujours plus de tirs, de tacles, d'arrêts impressionnants tels la Dragon Tornado, la Death Zone et autres joyeusetés dotées d'animations de qualité.

Dernier point important, le nombre de joueurs disponibles (qui est de leurs plus gros arguments marketing d'ailleurs). Plus de mille, ça donne le tournis. On a donc un côté Pokemonesque très agréable et prenant qui nous bouffera quelques heures de notre vie. On passera son temps à chercher la perle rare, à entraîner ses joueurs comme jamais pour défier ses potes (en local seulement) et pouvoir se la péter dans la cour de récré.

Les + :
-Accrocheur et prenant
-Riche
-Une bonne durée de vie
-Des personnages attachants


Les - :
-Trop facile
-Pas de matchs en Wi-Fi (toujours absents dans les opus suivants)
-Une VF pourrie

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Inazuma Eleven

tous les tests