Dragon Age : Origins sur Xbox 360, le test de zangestsu

Publiez votre test
Signaler
zangestsu
10
zangestsu X360

Magitrale

Dragon Age Origins  et crèe par Bioware  celèbre pour sa sèrie Mass Effect voila pour les presèntation . Dragon Age Origins et un RPG Medival dans un monde fantastique appele

Ferelden à une époque sombre et troublée qui voit de terribles créatures nommées engeances sortir de leur demeure souterraine et affluer par le sud. La cité d'Ostagar se prépare à subir l'assaut de cette légion maléfique, dont on murmure à demi-voix qu'elle agirait sous le commandement d'un archidémon. Ce n'est pas la première fois qu'une telle menace pèse sur la région ; par le passé, elle a déjà été repoussée par une confrérie légendaire, les Gardes des Ombres. Duncan, le responsable actuel de cette organisation, parcourt donc Ferelden à la recherche de nouvelles recrues, qu'il sent capables d'affronter le rite d'initiation et de vouer leur destin à la destruction des engeances. C'est dans ce contexte que vous intervenez, puisque le héros que vous créez est rapidement recruté par Duncan à l'issue d'un prologue spécifique à vos origines. Ces dernières sont déterminées par la combinaison de votre race (humain, elfe ou nain) et de votre classe (guerrier, mage ou voleur). La structure narrative de Dragon Age : Origins est donc particulièrement innovante, puisqu'elle est constituée de six histoires différentes qui débouchent toutes sur un tronc commun. Certains prologues, comme celui du mage, sont d'office très prenants ; d'autres sont plus convenus mais procurent des motivations fortes à votre héros. Nous ne dévoilerons pas leur teneur pour ne pas vous gâcher le plaisir ; bornons-nous à préciser que ces différents prologues sont l'occasion d'effectuer vos premiers choix moraux, dont les incidences sur l'aventure sont bien réelles

Qui plus est, une fois le niveau 7 atteint, votre personnage a la possibilité de se spécialiser. Un voleur peut par exemple devenir rôdeur, barde, duelliste ou assassin. Des bonus spécifiques lui sont alors octroyés et il gagne une branche de pouvoirs dédiés. Chaque classe dispose de quatre spécialisations, mais là où Dragon Age : Origins marque des points, c'est qu'il ne vous laisse pas y accéder automatiquement une fois le niveau requis atteint. Pour en débloquer une, il faut acheter le manuel en question chez le marchand, ou bien rencontrer un PNJ capable de vous enseigner cette voie, voire accomplir la quête qui permet d'en bénéficier. On apprécie vraiment ce système très rôleplay. Dans le même esprit, sachez que vos compagnons n'attendent pas bêtement d'être recrutés au fin fond d'une auberge : ils disposent tous d'un solide background qui vous amène à les croiser durant votre périple. En outre, malgré l'absence de notion d'alignement, les motivations particulières de chacun des membres de votre groupe peuvent entrer en contradiction entre elles ou bien avec les vôtres (ils ne manqueront pas de vous le faire savoir). Vous devez alors veiller à ménager les susceptibilités, sachant qu'il est possible de leur offrir des cadeaux si leur jauge d'approbation n'est pas au beau fixe. Si l'un d'entre eux vous apprécie beaucoup, il vous entraînera dans une quête personnelle, et s'il est du sexe opposé, vous vivrez peut-être une histoire d'amour avec lui ! Vos compagnons sont aussi amenés à intervenir lors de vos discussions avec les différents PNJ, qui peuvent d'ailleurs refuser de vous parler si certaines têtes ne leur reviennent pas.

 


 

Le prologue vous immerge d'emblée dans une histoire qui sera constamment la vôtre.

 

La création de votre personnage ne se limite pas à la détermination de ses origines. Vous pouvez ensuite modifier son apparence à l'aide d'un éditeur assez complet (soignez-la vu qu'il apparaîtra dans les nombreuses cut-scenes du jeu !), mais aussi sélectionner le timbre de sa voix, qu'il ne fera pas entendre lors des dialogues mais qui résonnera en combat. Puis on vous demande d'effectuer quelques choix statistiques. Vous disposez de 5 points à répartir dans vos caractéristiques (force, dextérité, volonté, magie, ruse et constitution), sachant que vous en obtiendrez 3 supplémentaires à chaque niveau. Vous devez aussi choisir une des huit compétences accessibles à toutes les classes, qui recouvrent des domaines divers et variés : rhétorique, larcin, herborisme, stratégie... Les points gagnés ultérieurement vous permettront d'en apprendre de nouvelles ou d'en augmenter le degré de maîtrise. Les compétences permettent de nuancer le rôle que vous interprétez : votre guerrier pourra devenir un as du vol à la tire, un orateur redouté ou un expert en préparation de cataplasmes. A côté de ça, vous disposez bien sûr d'un grand nombre de pouvoirs spécifiques à votre classe, organisés en plusieurs branches de talents ou de sorts. Chaque branche comprend quatre pouvoirs : en apprenant le premier, vous débloquez l'accès au second et ainsi de suite jusqu'au quatrième, qui nécessite bien entendu les plus gros prérequis. La palette de pouvoirs disponibles, particulièrement vaste (nous en avons compté 212 toutes classes confondues) vous amène à effectuer de vrais choix qui compensent le peu d'archétypes disponibles à la création. voila c 'est  bon  j ' espere que sa vous aidera  voila se jeux et tout juste Magitral

Ajouter à mes favoris Commenter (0)