De BriC et de BroC - Le BloG

Par Yaeck Blog créé le 11/10/17 Mis à jour le 23/04/19 à 08h22

Réflexions, avis et digressions sur ce que j'ai vu, lu ou joué
et qui mérite que j'en parle...
Bonne lecture!
:^)

Ajouter aux favoris

Édito

Ma première console en 1991 avec la NES. J'avais 10 ans (Oui je date de cette époque là). Depuis une console minimum par génération, sans jamais se débarrasser des précédentes...Je mesure ma chance aujourd'hui d'avoir pu conserver toutes ces reliques.
Ma ludothèque est composée comme suit:
- 2 NES (1 PAL & 1 US)
- GameBoy Color
- Megadrive
- Nintendo 64
- Saturn
- Dreamcast
- Gamecube
- Xbox
- Xbox 360
- WiiU
- PSP
- PS4
Toutes branchées, toutes opérationnelles et toutes qui servent régulièrement.

Pas de 'guerres des consoles' ici ou autres fadaises et polémiqes de Kevin des bacs à sable...
Je précise juste mon désintérêt total pour Nintendo désormais. Non pas qu'ils fassent de mauvais jeux mais tout simplement ceux-ci ne s'adressent pas à moi.
Le jeu vidéo n'est pas ma seule passion, c'est un loisir comme un autre noyé parmi mes nombreux passe-temps. Jouer m'est aussi indispensable que Lire,
Écrire, Mater des films/séries, monter des vidéos à l'arrache pour ma modeste chaîne et voyager au quatres coins du Monde quand les finances le permettent :^)

J'ai une chaîne Youtube de Let's Play avec intégrale de jeu non commenté (ou presque vu que l'enregistrement foire à chaque fois sur une session) . Je ne suis pas streameur ou caster ou que sais-je encore...Juste je partage les jeux vidéos qui me plaisent.
Je suis  - je pense qu'il faut le préciser - un bien piètre joueur. Tendance solitaire qui aime prendre le temps d'explorer ses jeux. Et qui n'a absolument pas le sens de la compétition, notion qui me passe très au dessus. D'où mon incompréhension totale de tout ce qui est speedrunning et autres phénomènes multijoueurs tel que le Battle Royal. Je suis aussi par conséquent complètement hermétique à l'eSport.
Très opposé au dématérialisé (et pas que dans le JV) même si c'est l'avenir (qui se fera sans moi)

Voilà pour mon portrait de Gamer.

-Ma Chaîne Youtube
-Mon Twitter
-Mon Facebook

 

Archives

Favoris

De BriC et de BroC - Le BloG
Signaler
Cinéma (Cinéma)
On entame la phase 2 avec ce retour chez Tony Stark pour une fin de trilogie malheureusement fort peu enthousiasmante...
IRON MAN 3
2013
 
 
Réalisateur: Shane Black
Le Héros: Toujours Robert Downey Jr
Le(s) Grand(s) Nom(s): Ben Kingsley, Guy Pearce
La Demoiselle en Détresse: Toujours Gwyneth Paltrow
Autres Apparitions Notables: Rebecca Hall, Don Cheadle, James Bagde Dale, Jon Favreau
 
Suite aux événements d'Avengers, Tony Stark ne trouve plus le sommeil. Traumatisé par son passage dans le portail quantique et la certitude qu'un danger imminent va menacer la Terre, il se terre dans son atelier pour palier à ses angoisses.
De son coté Pepper recroise la route d'un ancien associé, Aldrich Killian qui lui propose un partenariat au sujet d'un sérum révolutionnaire, capable de régénérer les corps mutilés. Elle refuse, voyant là un potentiel militaire trop grand et bien trop dangereux.
Enfin, le Mandarin, un terroriste reconnu, à la tête d'un groupe nommé les Dix Anneaux, menace directement les USA, sur lesquels il a déjà commis plusieurs attaques. Cette fois-ci il promet de s'en prendre directement au Président du Monde Libre. James Rhodes, dans son armure repeinte aux couleurs de Captain America (et désigné sous le nom un peu obstentatoire d'Iron Patriot) est chargé d'assurer la protection du POTUS.
 
Je la trouve cool cette photo de tournage
Plus haut: William Sadler incarne le Président. Il fera également une apparition dans un episode d'Agent of SHIELD

 
On va tenter de rester positif et d'insister sur les aspects réussis de ce film pour ne pas plomber l'ambiance. La réalisation tient la route, certaines images sont belles, les FX sont toujours aussi bluffant. Guy Pearce est toujours aussi bon et les mimiques toutes mignonnes de Rebecca Hall sont à croquer.
Pour le reste - tout le reste - c'est une catastrophe.
En fait on pourrait résumer ce qui ne va pas dans ce Iron Man 3 d'une expression toute simple: c'est écrit avec les pieds. Mais vraiment. Rien n'a de cohérence, il n'y a aucun thème conducteur, pas plusieurs degrés de lecture ...sans parler de l’irrespect total envers l’½uvre éditoriale. Ajoutez à cela des idées complètement stupides, des personnages secondaires lourdingues et inutiles, des twists incohérents...Non vraiment, tout va de travers là-dedans.
La faute aux chinois apparemment, mais je vais y revenir plus bas.
Par où commencer pour décrire tout ce qui ne va pas dans ce bousin...
On va faire dans l'ordre...
Dans les comics, l'un des plus grand défi de Tony Stark fut de combattre son alcoolisme. Le perso est connu pour çà et même l'ouverture du premier film montrait un verre d'alcool tenu dans sa main. En toute logique, et suite aux événements tragiques des opus précédents, l'un des sujets de cet Iron Man 3 aurait dû être son addiction à la boisson et sa lutte pour s'en sortir. C'était attendu. C'était pour ainsi dire 'dans le contrat'. Mais non. Dans les films mainstream 'grand public' on n'évoque pas ces choses là...alors à la place les 'scénaristes' (peut-on encore les qualifiés de la sorte?) nous on pondu, tenez vous bien, des crises d'angoisses...
Mais...mais...Pourquoi??!
Résultat, cela donne des scènes complètement ridicules où Stark titube pour aucune véritable raison, en ressentant le besoin urgent de se renfermer dans sa coquille protectrice (a.k.a. l'armure of course). Ce manque de courage d'aborder le thème pourtant central dans les comics est une preuve de paresse d'écriture et d'auto-censure que l'on va beaucoup retrouver dans l'ensemble de ce métrage. Car bien évidemment que bien traité ce thème difficile aurait eu toute sa place dans un blockbuster, au contraire même!
 
Dans un registre totalement différent et ô combien, le lapin géant en peluche...
 
 
Non mais vous voyez çà?! Vous voyez cette horreur? C'est censé représenté un lapin? On dirait plutôt un teckel qui se serait pris un chêne dans le museau...Et véridique quand j'ai vu le film au cinéma j'ai cru que ces pattes de devant était en fait des nibards...
Comment peut-on rater à ce point la représentation d'une peluche de lapin géant? Ils l'ont fait exprès ce n'est pas possible autrement! Ah parce que oui, pour info ce 'truc' est entièrement numérique hein, il n'existe pas en vrai (c'est précisé dans les bonus)...ils pouvaient donc lui donner la forme qu'ils voulaient! Et celle-ci à donc été validée!! On nage en plein délire...
Parlons maintenant un peu du gamin. Pourquoi est-il là? C'est quoi son rôle dans le film? Son utilité? En dehors d'incarner le sempiternel mioche chiant auquel on a envie d'en coller une, que fait-il? C'était pour attirer les enfants dans les salles obscures? Sérieux? Sincèrement insupportable le moutard.
C'est un peu la même chose, dans une moindre mesure, pour le technicien TV fan de Tony. Quelle lourdeur dans ce personnage...fort heureusement on ne le voit que deux minutes (mais c'est deux de trop).
 
 
La pauvre Rebecca Hall mérite un paragraphe sur son rôle de Maya Hansen la biologiste qui met au point le sérum de régénération (mais qui à parfois des bugs). Rien à dire sur son jeu ou son perso de particulier (en dehors du fait qu'elle à une vraie bonne bouille très expressive) mais alors sa mort totalement injustifié, quelle plantade. Çà sent tellement le 'bon on a plus besoin du personnage on en fait quo..PAN! ah bah oui voilà, c'était simple en fait!' Une fois de plus on distingue là le problème d'écriture récurent dans le scénario...
Poursuivons avec un exemple typique de cette écriture au rabais. Quand, lors de la bataille final, Rhodey demande à Tony si il peut lui filer une armure (parmi la bonne trentaine qui virevoltent autour d'eux...) il réponds qu'elle ne sont calibrées que pour lui...hors 5 minutes plus tard Pepper utilise sans souci un gant et son répulseur! (Non sans avoir détruit une armure dans une scène d'un ridicule sans nom). Sans parler du fait que plus tôt dans le film il lui fait carrément porter son armure 'en kit' Mark 42 uniquement en la dirigeant vers elle! Et elle s'en sert ensuite sans souci! A ce que je sache Pepper ne sait pas fait implanter toutes les micropuces-je-ne-sais-quoi dans le corps! Alors Pourquoi il refuse d'en filer une à Rhodes? C'est quoi le délire? C'est pour le vanner? Pareil, à un moment le Président des États-Unis est enfermé à l'intérieur de l'Iron Patriot...Qui? Quoi? Comment? Qui contrôle alors l'armure? Est-ce le même procédé que dans le 2 quand Rhodes est piégé dans War Machine? Autre chose? On ne saura pas...
 
 
Ensuite je veux bien croire que Stark soit riche à millions et pas du tout matérialiste mais qu'il est construit 40 armures (faut vendre des jouets) qui après cinq minutes d'utilisation sont envoyé Ad Patres pour se racheter une conduite devant sa copine...Mais qui à écrit çà?
Et le pire c'est qu'ensuite un autre type va écrire qu'il en construit tout autant dans Avengers 2! Mais bon bref chaque bouse en son temps...
Nonobstant tout cela, tâchons une fois encore de sauver les meubles.
Déjà, il faut avouer que les cobayes et leur pouvoir de feu sont plutôt stylés. Avec à leur tête un James Badge Dale un brin nonchalant très cool (j'adore cet acteur). Mais ils sont tristement relégués en tant que sbires sans importance lors de la scène du port...encore un plantage.
A noter que le sérum Extremis sera au c½ur d'une intrigue importante dans Agent of SHIELD, la série démarrant justement sur le trafic de ce produit au marché noir.
 
Le pouvoir des plantes...
 
Toujours au sujet de l'Extremis et son pouvoir régénérant, on peut y voir le début des recherches qui mèneront à la création de l'armure symbiotique de Tony Stark dans Avengers:Infinity War. Il y a un parallèle évident entre les deux 'technologies'.
 
L'intrigue n'est en soi pas si mauvaise et s'agence plutôt bien. On comprend comment elle avance et ses tenants et aboutissements. Le script tient debout en fait mais c'est le scénar' qui l'enrobe qui est lamentable. Avec un parti-pris d'écriture central qui à en fait parasité tout le travail de développement, qu'il convient d'expliquer dans un texte qui lui est entièrement consacré. Dont acte.
 LE MANDARIN
- ou -
Il était une fois la Chine
 
Je ne vous l'apprends pas, la Chine est devenu le plus gros marché du monde. Y compris en terme cinématographique. Un film qui sera diffusé à perte dans le monde peut devenir rentable uniquement grâce au marché des spectateurs chinois. A cela une conclusion toute simple pour l'industrie hollywoodienne: il ne FAUT PAS se mettre à dos ce fantastique potentiel de se faire un pognon de dingue!
Revenons un peu à notre sujet. Le Mandarin est un ennemi classique de Tête de Fer, son ennemi juré même, depuis fort longtemps. Je parle évidemment dans sa vie de papier. Or le Mandarin est chinois. C'est comme çà. Et pour le Hollywood d'aujourd'hui faire un méchant chinois c'est hors de question. On ne froisse pas un public qui pourrait faire jouer la balance du succès de votre blockbuster international. Donc Dilemme. Et gros.
Alors on adapte. Avec une très mauvaise idée. Attention SPOILER. De chinois Le Mandarin passe à d'origine moyen-orientale...pourquoi pas, cette idée n'est pas mauvaise. Même si elle perd un peu de son sens initial...Ben Kingsley joue la figure classique que l'on s’attend à voir. Très bien. Puis vient LA révélation qui détruit tout, estomaque les vieux fans comme moi. Celui que l'on pense être le Mandarin n'est qu'un tartuffe, un acteur britannique sur le déclin qui joue un rôle, complètement camé qui plus est.
QQQQQUUUUUUUUUUUUUOOOOOOOOOOOOIIIII??!!!
Et ce n'est pas fini, car plus loin dans le film (mais on l'avait compris avant) Mister Killian que joue Guy Pearce annonce l'implacable vérité, il est et à toujours été le seul et unique Mandarin.
REQQQQQUUUUUUUUUUUUUOOOOOOOOOOOOIIIII??!!!
C'est une blague? C'est pas possible j'ai mal compris! Mais non c'est bien cela, Le Mandarin est américain et se dissimule derrière un homme de paille britannique jouant un oriental. Point de chinoiserie là-dedans. La pilule à eu - et à toujours - du mal à passée. On en revient à cette paresse d'écriture. Bien sur que c'était largement possible de faire un Mandarin méchant chinois, il suffisait de bien bosser et d'en faire un adversaire cool et charismatique. Les chinois ne sont pas plus bêtes que les autres et auraient compris. Il y a bien des méchants chinois dans les films chinois! C'est du cinéma enfin!
Et là ou cela devient véritablement lamentable, c'est que pour encore plus se faire 'pardonner' devant le peuple asiatique (alors qu'il ne l'ont justement pas injurier...) il font du sauveur d'Iron Man un chinois...j'explique: en tout début de métrage, quand Stark croise Ho Yinsen , ce dernier lui présente très rapidement un cardiologue. Clairement chinois. Je ne l'ai remarqué que lors de mon dernier visionnage tellement le passage est succinct. Je me suis demandé à quoi servait cette très courte scène. Or à la fin on retrouve ce même personnage - toujours en coup de vent - et c'est lui qui opère Tony Stark pour lui retirer les morceaux de Schrapnel près de son c½ur.
Et j'apprends en plus que des scènes supplémentaires existent uniquement dans la version chinoise d'Iron Man 3...avec l'acteur susmentionné. On est passé du méchant au sauveur et hop, le marché chinois est conquis (et en faite non, car cela ne marche pas comme çà. Et heureusement!)
 
Les fameuses scènes en plus de la version chinoise. Rien de transcendant. Quelle étrangeté que toute cette histoire...
 
Les critiques sur cette relecture très aseptisée et politique du chef des Dix Anneaux furent très nombreuses et très vives. Marvel fut humilié sur cette affaire et pour ce faire pardonner leur hérésie allèrent jusqu'à la production d'un court-métrage pour réhabiliter le Mandarin. Trevor Slattery - le faux Mandarin - usurpait malgré lui l'identité d'un vrai chef terroriste. Aldrich Killian lui-même était en fait un homme de paille. Sauf que bien sur tout cela fut écrit après, pour tenter de rattraper le coup...
 
 
Il convient de rappeler que les Dix Anneaux sont bien présents dans les trois films Iron Man, mais loin d'être mis en avant. Jamais cette intrigue ne fut poussée plus loin que le clin d’½il appuyé. Sur ce coup-là, allez savoir pourquoi? Peur de la Chine? Quand même pas j'espère...
 
 
Écrire cet article fut difficile pour moi, ne sachant pas par quel bout le prendre. C'est qu'il y a beaucoup à dire sur cette catastrophe...à commencé par une notion de politique, ce qui n'est pas ma tasse de thé! Mais il faut expliciter ce point si on veut prendre la pleine mesure des enjeux sur ce film. Je n'ai même pas parlé du Duo Stark/Rhodey pendant l'assaut sur le bateau rappelant par beaucoup le tandem mythique de Shane Black Martin Riggs/ Roger Murtaugh. Je n'ai même pas mentionné le fait qu'aucun autre avenger n'apparaît dans cette aventure (et que cela était plus que fréquent dans les comics...le héros apparaît quasiment tout le temps seul dans ces propres aventures). Bref, il y aurait encore pas mal de chose à dire...mais pour résumer et conclure, Iron Man 3 est pour moi l'un des films les plus ratés du MCU, ne tenant aucunes des promesses que l'on était en droit d'attendre , rempli de politiquement correct, perclus de mauvaises idées et surtout très mal écrit. Un désastre total.
 
La scène Post-générique: Tony narrant le film était en fait en pleine séance de psychanalyse avec Bruce Banner. Mais le bon docteur étant physicien il s'est endormi. Vexé, le milliardaire lui raconte alors sa jeunesse. Bruce soupire.
 
 
Le Caméo de Stan Lee: très rapide, on le voit sur un écran en tant que jury pour une quelconque miss locale.
 
 
 
Bonus:
 
Le court-métrage qui tente de sauver les meubles quand au Mandarin, avec Ben Kingsley. Prêtez attention aux apparitions de Sam Rockwell Alias justin Hammer d'iron Man 2 et surtout Matt Gerald qui joue ici un certain Dave et interprétera Melvin dans la série Daredevil. Même acteur mais deux personnages différents.
 
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Yaeck
Signaler
Yaeck
Si j'ai le temps avant le 26 avril, oui (c'est pas gagné)
Tyler Cross
Signaler
Tyler Cross

Tu vas tous te les infliger ? ^^