Wayô Records Blog
Signaler
Team Wayô (Musique)

Chez Wayô, nous ne sommes pas très friands des classements qui ne sont généralement qu'une façon un peu trop facile de vendre du papier.

FACT Magazine est passé par cette case a priori incontournable, et si certains choix semblent arbitraires et liés non pas forcément à la musique en elle-même mais plutôt aux jeux (deux Final Fantasy dans le top... le VI et le VII, ben voyons !), nous y retrouvons quelques belles surprises et un résultat plutôt équilibré.

Yôko Shimomura, l'objet de notre nouveau concert nommé Melodiosa, se retrouve ainsi trois fois dans le top, faisant d'elle l'une des représentantes les plus citées, avec Street Fighter II, Parasite Eve et Super Mario RPG !

Et en premier du top... Michiru Ôshima avec ICO, que nous produisions en concert en 2012 avec Melodies in the Mist ! Une belle surprise, et d'excellents souvenirs... ♪

Au final, certes nous ne sommes pas fans de ce genre de tops, mais celui-ci a des arguments qui nous plaisent :)

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

Kyalie
Signaler
Kyalie

Quant à Nier, comme je le suggérais, pour moi, les morceaux fonctionnent quand ils sont écoutés indépendamment les uns des autres. Mais le double album est si mal conçu qu'il met en relief tous les défauts et toutes les limitations de l'O.S.T., tant et si bien qu'après, on n'entend plus qu'eux. Très frustrant, comme expérience.

 

Enfin, malgré notre désaccord légendaire au sujet de la qualité de Drakengard, je suis tout à fait disposé à admettre que s'il y a quelque chose à sauver de ce jeu, c'est bien son soundtrack (je le prouve, il est dans ma playlist des morceaux confidentiels qui ne squattent pas assez les tops sur Youtube ! ;) https://www.youtube....enWPJLsMvF-Itud )

Oui, d'accord, du coup pour NieR c'est plutôt la disposition de l'album que tu critiques du coup, et je suis d'accord avec toi.

Mais pour Drakengard, je savais très bien quelle était ta position au sujet de son OST, c'était moitié pique moitié clin d'oeil :P

 

Quant à ton autre message vis-à-vis de Romain, c'est effectivement ce que je me suis demandée en voyant Ico en top (je ne connais rien d'autre d'Oshima que ce que j'ai cité), qu'est-ce qu'on note au final ? Qualité de l'instru, qualité en tant qu'accompagnement du jeu, qualité intrinsèque (hors jeu), homogénéité...? (sur ce dernier point, FF13-2 se vianderait en beauté, là où FF12 s'en sortirait avec les honneurs). Et de mon point de vue Ôkami, réussit vraiment sur tous les tableaux.

Personnellement je trouve que l'OST d'FF7, au niveau de l'instru, a moins mal vieilli que celle d'FF6 non parce qu'il est plus récent, mais parce que le côté "synthé" s'applique particulièrement bien à l'univers d'FF7, là où typiquement les voix de l'opéra dans FF6 handicapent complètement Maria and Draco. Généralement, je préfère les pistes originales d'FF7 à tous les "réarrangements" avec de vrais instruments (comme le prélude au piano ou à la harpe pour remplacer le synthé).

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

@Romain :

 

 

Merci pour ta réponse qui est, ça n'engage que moi, beaucoup plus intéressante que le post en lui-même (ce qui est ce que je peux produire de plus proche du "compliment". Oui, c'est une maladie: ) ).

 

Impossible de ne pas être d'accord avec la façon dont tu y présentes les choses, d'ailleurs. Seulement... cela ne vaut-il pas pour tous les soundtracks de jeux vidéo, quels qu'ils soient ? Et même : cela ne vaut-il pas pour tous les soundtracks, quel que soit le média envisagé ? La culture, le vécu, le goût, les connaissances musicales, les attentes entrent forcément en ligne de compte, toujours, en permanence, ce n'est pas l'apanage des seuls FF VI et VII. Le fait d'avoir ou non joué au jeu, le fait de l'avoir ou non apprécié, le fait d'avoir ou non étudié le solfège, le fait d'être plutôt rock, plutôt pop, plutôt Requiem ou Hymne à la Joie va forcément peser dans la balance, quel que soit le titre envisagé. Ico compris (que j'adore néanmoins). D'où mon indignation théâtrale et mon commentaire un poil sanguin (rires).

 

La question du "comment évaluer la qualité d'un soundtrack" est aussi épineuse que riche de potentialités. Doit-on juger à la qualité des morceaux "sur le papier" ? En fonction de leur rendu "à l'oreille" ? (nous savons bien que les deux ne sont pas synonymes) Doivent-ils être indisociables de l'oeuvre à laquelle ils se rattachent ou, au contraire, doivent-ils pouvoir exister de manière indépendante ? Sont-ils évalués en fonction du nombre et de la nature des instruments utilisés ? Sont-ils accessibles à l'auditeur lambda, ou ne peuvent-ils être appréciés que par les vrais mélomanes ? Vaut-il mieux préférer John Williams ou Hans Zimmer ? S'il existe une réponse objective, je ne la connais pas, mais il est toujours intéressant, pour ne pas dire productif, d'y réfléchir à l'occasion. Surtout à une époque où il existe une décallage qualitatif de plus en plus déconcertant entre l'oeuvre envisagée et sa musique (je pense à Fairy Tale, MAGI et consors qui, sans proposer des scores révolutionnaires, livrent des compositions autrement plus efficaces que leurs graphismes ou que leurs scénarios).

 

Pour en revenir à FFVI (et, dans une moindre mesure, au VII), je pense qu'on peut leur reconnaître (aussi) objectivement (que possible) les qualités suivantes : la variété des thèmes, leur relative originalité ainsi que leur ambition, ce qui donne au final des bandes originales diversifiées aux identités fortes, qui savent surprendre d'un morceau à l'autre, jouer la carte de la rupture de ton, tout en parvenant à constituer une réelle unité.

 

 

A titre personnel, j'ai absolument dé-tes-té les bandes originales des FF XIII-2 et XIII-3 (et à peine supporté celle du XIII). Peut-être parce que je n'ai pas joué aux jeux ? Toujours est-il qu'à chaque fois que je les écoute, je n'en retiens rien. Aucun thème ne me marque ni ne se détache des autres. Je suis incapable d'en fredonner un seul une fois la platine éteinte. Je note bien quelques louables tentatives pour casser les codes et produire des morceaux originaux, incluant rap, rock hardcore, etc... sauf que les amateurs d'OCRemix sont déjà passé par-là, avec plus de talent, si bien que même armé de ma mauvaise foi légendaire (j'ai payé les Cds au prix fort, j'aimerais arriver à me convaincre que je les apprécie), je ne parviens pas à y trouver mon bonheur. Peut-être les morceaux sont-ils plus sophistiqués que ceux du premier Final fantasy, mais il n'empêche qu'aux yeux de mes oreilles, un Matoya's Cave, tout limité qu'il soit, a autrement plus de force évocatrice. Ceci étant, j'admets que le goût entre certainement ici beaucoup en ligne de compte. :D

 

Quoi qu'il en soit, le top que tu proposes serait effectivement très intéressant à établir, surtout s'il est commenté par les "votants". Voire éventuellement mis en parallèle avec un top de profanes amateurs de jeux vidéo. Il y aurait énormément à en retirer, je pense...

Serait-ce un job pour... Wayo Records ? ;)

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

@Kyalie : Le Grand Oeuvre d'Oshima, ça reste quand même le soundtrack de Kaze no Tariku. Même si elle fait de l'excellent travail, jamais elle n'a réussi depuis à retrouver cet état de grâce, je trouve (à part peut-être avec Bratja ?).

 

Pour ce qui est des choeurs, entendons-nous bien, je n'ai rien contre, s'ils sont utilisés avec parcimonie et à bon escient, et pas une solution de facilité pour en coller plein les oreilles à peu de frais...

 

Quant à Nier, comme je le suggérais, pour moi, les morceaux fonctionnent quand ils sont écoutés indépendamment les uns des autres. Mais le double album est si mal conçu qu'il met en relief tous les défauts et toutes les limitations de l'O.S.T., tant et si bien qu'après, on n'entend plus qu'eux. Très frustrant, comme expérience.

 

Enfin, malgré notre désaccord légendaire au sujet de la qualité de Drakengard, je suis tout à fait disposé à admettre que s'il y a quelque chose à sauver de ce jeu, c'est bien son soundtrack (je le prouve, il est dans ma playlist des morceaux confidentiels qui ne squattent pas assez les tops sur Youtube ! ;) https://www.youtube....enWPJLsMvF-Itud )

RDYtterbium
Signaler
RDYtterbium
Bonjour, ici Romain de Wayô, je m'exprime en mon nom.

Je ne pointe pas les qualités absolument indéniables des musiques de Final Fantasy VI et VII, très loin de là.

Simplement, il est amusant de constater que quand un top s'intéresse aux musiques de jeux ou de films, cela reflète une certaine culture (si on en croit les différents tops mondiaux qui sont nos seules bases fiables de réflexion, les Japonais pensent en majorité que FFVI est l'un des moins réussi de la saga, et est même battu par presque tous les Dragon Quest - sondage Famitsu) ou tout simplement le rapport qu'entretiennent les joueurs avec l'oeuvre en question, bien au-delà de sa musique. Ce qui, à vrai dire, est tout à fait normal : on parle de "musique de jeu" et non de "musique" tout court.

Jusqu'au point où, en sous-entendant que les sacro-saints FFVI et FFVII pourraient se retrouver dans un top musical plutôt pour des raisons d'ordre nostalgique ou purement videoludique, nous déclenchons sans surprise des réactions épidermiques comme la tienne, cher Gamer aux mains carrées ;)

Pour être clair : FFVI et FFVII sont irrévocablement formidables musicalement selon moi. Et encore, même cette affirmation est purement subjective et ne peut s'appliquer qu'à une certaine pensée, que ne partagent probablement pas d'autres profils de personnes à la culture différente.

Est-ce donc une "faute professionnelle" de penser, par exemple, que FFXII ou FFXIII peuvent se hisser à "leur niveau" (et d'ailleurs, quel niveau exactement ? Selon qui ? Selon quels critères ? Selon quel référentiel ?), au moins sur le plan musical ?

Si nous faisions un "top" des meilleures "musiques de jeu" par des profils absolument pas joueurs, mais plutôt, disons, musiciens, mélomanes, chef d'orchestre, etc., sans connaissance particulière de l'industrie du jeu, serait-ce une faute professionnelle s'ils désavouent les musiques tant estimées de FFVI et FFVII ?

Pour le coup, cela serait un classement sacrément intéressant à établir… :)
Strife
Signaler
Strife
De toute façon c'est un peu nawak leur classement, y'a des jeux je ne sais pas ce qu'ils viennent foutre dans le tas à part pour la nostalgie, et encore (Leisure Suit Larry? Battletoads? WTF!? ).
Kyalie
Signaler
Kyalie
Ah la vache, si y a bien une ost que j'aime pas de Shimomura c'est bien les Parasite Eve, par contre elle a fait de l'excellent boulot sur les Kingdom Hearts, et Radiant Historia.
Et dans celle d'Ico, à part Castle in the mist et You were there j'ai jamais entendu quoique ce soit de potable dans cet OST (pourtant j'aime bien le boulot de Oshima sur Fullmetal alchemist). Quand j'écoute l'OST elle ne laisse absolument aucune trace, impossible de me remémorer quoique ce soit. Mais j'ai pas fait le jeu (ce qui n'empêche pas du tout généralement la musique de me toucher, y a un paquet d'OST que j'ai écoutées avant de jouer au jeu comme Ôkami, Crisis Core, Nier, Shadow of the colossus...), du coup j'ai du mal à savoir si on parle d'une OST de qualité en elle-même ou dans son accompagnement du jeu.
Par contre Liedh je suis vraiment pas d'accord concernant NieR, je suis du genre à rouler des yeux quand j'entends des chœurs (c'est pour ça que la majorité des OST des jeux occidentaux me laissent de glace), et pour la même raison le côté très lisse et classique de Dragon Quest VIII me déplaît, mais l'OST de NieR ne se contente pas de ça, y a de la guitare classique, du xylophone (ou apparenté), des distorsions de sons que tu trouves pas forcément dans les autres OST 'à la Xray Dog'.
Après effectivement y a la moité des thèmes à virer parce que ce sont juste des déclinaisons (les Ashes of Dream, Dispossession et autre Yonah). Pis bon perso les tambours du genre taiko c'est mon dada. Et on sait tous que de toute manière la meilleure OST ever c'est Drakengard 1 o/ :P

Bon sinon je suis quand même hyper surprise de pas voir Ôkami.
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Au temps pour moi pour la première remarque. J'ai pas dit que les violons ou les chœurs rendaient une OST meilleure que celle de l'ère 8 ou 16 bit. Juste que la remarque m'avait surpris tant pour moi les OST de Kingdom Hearts sont des perles par exemple. Hotline Miami ou Botanicula ont des OST que j'adore pourtant il s'éloigne des musiques très orchestrales qu'on a l'habitude d'acclamé.

Oui, la BO de Nier est monotone, répétitif voir fatiguant quand on enchaîne les titres à la suite (ce qui n'est pas d'ailleurs le but d'une OST de jeu vidéo on en convient, mais la composition des CD est vraiment foireuse...) Mais, les titres restent d'une puissance inouïe pris individuellement, la démesure est là et elle est maîtrisée à mon sens.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Je n'ai pas dit que Shimomura ne composait pas d'OST de qualité, je dis juste que la plupart de ses travaux sont en-deça des B.O.s de FFVI et VII. Ce n'est pas parce qu'un artiste a accès aux violons que ça rend son soundtrack plus intéressant.

En ce qui concerne Nier, tout se passait bien tant que j'écoutais la B.O. au coup par coup sur Youtube. J'ai donc acheté le CD les yeux fermés et les oreilles grandes ouvertes. Et j'ai pris ma douche froide tant l'ensemble est monotone, répétitif et fatigant.
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Shimomura ne compose pas d'OST de qualité ? L'OST de Nier est tout juste potable ? O_O

Vous avez mangé quoi aujourd'hui les gars ?
Strife
Signaler
Strife
Nier c'est un hâvre de paix dans un océan de médiocrité, c'est tout. Un OST très correct pour le jeu qu'il habille, et un des rares OST potables cette année-là -_-
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

Loin de moi l'idée de vous chercher des noises. En temps normal, je suis vos publications et initiatives avec plaisir, et beaucoup d'intérêt. Mais pour des mecs censés être calés en musiques de jeu, sous-entendre que la place des B.O.s de FFVII, et surtout FF VI n'est pas forcément légitime, c'est quasi de la faute professionnelle.
Quand Shimomura, certes talentueuse, composera des B.O. de cette qualité, on en reparlera. ça viendra peut-être, la demoiselle en a dans le citron. Mais ce n'est pas encore pour tout de suite, tant seul son Legend of Mana peut soutenir la comparaison.
Il est un peu fatigant, à la longue, de lire les gens s'enthousiasmer dès qu'on colle quatre choeurs en arrière-plan et snober tout le reste. Et là je pense à Nier, un des soundtracks les plus pauvres et les plus surestimés qui m'aient été donnés d'entendre... qui a au moins le bon goût de ne pas figurer dans ce top.
A bon entendeur.

Wayô Records Blog

Par Team Wayo Blog créé le 27/11/12 Mis à jour le 22/11/16 à 20h57

Découvrez sur le Wayô Blog officiel toutes les histoires de nos projets et de nos aventures avec les compositeurs de musique de jeu vidéo !
http://www.wayorecords.net/

Ajouter aux favoris

Archives