Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

Signaler
Mon jeu du moment

Ecrire mon avis sur Rayman Legends 2 ans après celui sur Rayman Origins qui inaugurait « Le Journal d'un Ours Gamer », ça me fait un petit quelque chose.  2 ans déjà ! 2 ans d'Ours, de jeux, de coup de coeurs et de coup de gueules, mais aussi de passion et d'échanges. Je voulais donc commencer ce billet par un grand remerciement à la Communauté et à ceux qui me lisent. Ce blog n'a de raison d'être que parce que vous le lisez, et que vous l'appréciez. Vos conseils et encouragements m'ont toujours fait chaud au coeur, et j'espère continuer encore longtemps d'écrire, ici ou ailleurs. En un mot comme en cent, MERCI.

Après cette séquence émotion, revenons au sujet de ce billet : Rayman Legends. Nous retrouvons le héros sans bras et sans jambes dans une nouvelle aventure qui se pose d'emblée dans la droite lignée de Rayman Origins. Clairement développé pour la WiiU, le jeu aura été mainte fois repoussé pour être porté sur current gen. J'avais pu le tester sur WiiU à la Paris Games Week 2012, et le jeu m'avait complètement convaincu, mais n'ayant pas de WiiU (et n'ayant aucune envie actuellement d'en acheter une), j'avais fait une croix dessus.  Et puis je me suis décidé à le prendre sur PS3 (ce qui a son importance pour la suite !). In fine, le Rayman 2013 est-il bon cru ?

A défaut de m'avoir surpris, Rayman Legends m'aura convaincu par son dynamisme, la beauté de ses environnements mais aussi l'intelligence de son game design. J'ai pris un vrai plaisir à jouer, et c'est typiquement le genre de jeu que je conseillerai à Noël, aussi bien pour les tout-petits pour que pour les gamers plus expérimentés.

Rayman Legends, c'est BEAU, et encore plus que Rayman Origins

Passons tout de suite sur la direction artistique. Legends est beau, très beau même, mais même s'il se paye le luxe d'être plus fin, plus travaillé qu'Origins, il ne provoque pas la même surprise, le même « wow effect ». Attention, cela n'empêche pas la DA d'être pleine de surprises et bourrés de références intelligentes. J'ai par exemple été assez épaté de la référence au film Ocean's Twelve  (la scène de danse de Vincent Cassel au milieu des lasers) dans un des niveau sous-marins.  Bien sûr, la musique est parfaite et s'adapte bien suivant les ambiances (le niveau James Bond est juste excellent), comme d'habitude avec Ubisoft Montpelier. Ce que je retiens de Legends de ce côté là, c'est que j'ai  moins été ébloui par les décors (la faute à Origins qui est déjà passé par là) mais que paradoxalement je les trouve bien meilleurs que ceux d'Origins. Ils sont bourrés de petites références sympa et d'inspirations complètements décalées, ce qui leur donne un charme particulier que j'ai vraiment adoré.

Exemple de références géniales : Ça c'est le niveau de Rayman...

... et ça c'est la scène originale. L'inspiration est grandiose

L'autre atout de la série Rayman depuis Origins, c'est son gameplay ultranerveux servi par un level design de grande qualité. Legends repart sur ces excellentes bases qui m'avaient fait dire que je préfère désormais largement la nervosité d'un Rayman au classicisme d'un Mario. Vous allez donc sauter, virevolter, glisser, voler et courir sur les murs à ne plus savoir ou vous habitez. Et c'est ça qui est bon ! Si on regrette la disparition des coffres à pattes, ils sont (presque) remplacés par les niveaux « Invasions » qu'il faut finir en moins de 40 sec pour obtenir les 3 PtitZetres. Je salue également la difficulté des niveaux Dark Rayman mais aussi le côté frais et enjoué des niveaux musicaux (trop peu nombreux !). Même si globalement le jeu reste assez facile, il est long à terminer (700 PtitZetres à libérer !), surtout si vous avez la collectionnite tant il y a de choses à débloquer. La grosse nouveauté de gameplay, c'est l'insertion du tactile...si vous avez une WiiU ou une Vita ! Eh oui, le jeu a clairement été conçu pour ces devices puisque dans certains niveaux, vous devrez vous libérer le passage via les actions de Murphy (couper des cordes, rapprocher des plateformes,...) que vous contrôlez via l'écran tactile. Bon perso, j'ai joué sur PS3, ou ces actions sont remplacées par... appuyer sur le bouton rond. Alors ça ne pourrit en rien l'expérience de jeu, mais on ne peut pas s'empêcher de penser qu'il aurait été parfait de lier la Vita à la PS3, et la Smartglass à la 360 pour avoir une expérience complète. Ces niveaux perdent donc un peu en interactivité, mais ils n'en restent pas moins fun à jouer.

La nouveauté sympathique de gameplay, c'est le tactile, qu'on ne retrouve malheureusement que sur Vita et WiiU (pour l'instant...)

Alors je pourrais vous parler aussi de tous les petits à côtés, le kung foot, mini jeu très con, mais très drôle à faire avec un pote en soirée, ou encore du fait qu'une bonne partie de Rayman Origins a également été importé dans le jeu (en plus de tous les niveaux « Legends »), mais je vais plutôt m'attarder sur les défis online. Attention coup de gueule ! L'idée est excellente en soit et hyper fun... sauf que les serveurs Ubisoft ne marchent JAMAIS ! C'est LE défaut intolérable du jeu : Il y a des serveurs pour mettre en commun les scores et les fantômes en commun, mais ils sont en permanence « momentanément indisponibles ». Bon sang, il n'y a pas de jeu en réseau, juste de la mise en commun de données ! Même Nintendo, qui est quand même une des pires boites en matière de online, arrive à le faire. On nous dit tout le temps que « le jeu vidéo tout connecté, c'est maintenant », et bien clairement Ubisoft n'est pas prêt !

Les niveaux musicaux sont aussi très sympas mais sont trop peu nombreux et ne remplacent pas l'adrénaline des Coffr'à-pattes

Bon mis à part ce petit mot d'humeur, très clairement Rayman Legends reste une référence de la plateforme. C'est beau, c'est bigrement intelligent et bien inspiré, mais c'est aussi vif, rapide et fun tout en restant très accessible. Franchement, que ce soit pour des enfants ou des adultes, c'est une vraie perle, et c'est typiquement le genre de jeu dont vous ressortez juste heureux. N'hésitez pas, foncez, c'est un de jeux de Noël si vous n'avez pas déjà craqué.

Voir aussi

Jeux : 
Rayman Origins, Rayman Legends
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Waltrius
Signaler
Waltrius
@AdrienXL : Woops, my bad ! Je voulais au contraire dire qu'ils n'étaient pas assez nombreux XD
AdrienXL
Signaler
AdrienXL
Les niveaux musicaux trop nombreux ? :o
Perso j'en redemande ! Je trouve que cette manière de conclure un monde est beaucoup plus sympa que les phases de shmup d'Origns (même si c'est très fun aussi).

Pour les niveaux "Murphy", contrairement à toi, j'ai trouvé qu'ils cassaient un peu l’expérience de jeu. Je l'ai fait sur PC, et j'ai trouvé que la fluidité habituelle disparait dès que Murphy est là. C'est encore plus flagrant dans les défis quotidiens où tu as vraiment besoin que tes actions s'enchainent rapidement et avec fluidité. Il n'est pas rare de mourir ou de devoir marquer une pause parce que Murphy est encore sur l'obstacle précédent ou qu'il ne réagit pas assez vite. J'ai pas mal ragé à cause de ce p'tit gars :)