Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

Signaler
Coups de Gueule

Environ 1 mois après mon précédent article coup de gueule à propos du dernier podcast 2011 ou la plupart des journalistes se positionnaient sur « la mort des consoles », je persiste et signe avec un deuxième article ! Cette fois, c'est une réaction au tout dernier podcast ou il est question de la mort des consoles portables. 

Tout d'abord mon avis sur le podcast : J'ai comme beaucoup trouvé le débat assez biaisé, trop largement dominé par JulienC qui essaye (volontairement ou pas, j'avoue ne pas savoir) d'imposer son point de vue très casual. Je m'explique : Il a tendance à prendre ce ton cassant et autoritaire du type qui croit détenir la vérité absolue. Il fait aussi une utilisation récurrente des chiffres comme des arguments imparables, tout en balançant « les chiffres on leur fait dire ce qu'on veut » quand ça ne lui convient pas. Julo aura été le seul vraiment mesuré, et un minimum optimiste sur la question. Je reproche en fait au débat d'avoir trop vite dérivé vers « comment les smartphones ont tout tué ». Je pense que le débat vient beaucoup trop tôt (en pleine dégringolade de la Vita) et que beaucoup des « spéculations » avancées dépendent de ce contexte : « Sony va se vautrer, Nintendo, on sait pas si ça va durer ». Il aurait fallu attendre encore un an ! D'ici là, la Vita aura peut-être redressé la barre comme Nintendo avec la 3DS. On en sait rien, mais ce contexte influence beaucoup trop le podcast, et c'était déjà le cas l'an dernier.

 

A propos du thème : Est-ce que les consoles portables vont-elle mourir ? Mais non bon sang ! Evoluer est peut être le mot qui convient le mieux ! Mais, au risque de passer pour « un gamer aveugle » comme ils le disent si bien, je pense qu'il y a une séparation du marché entre les casuals, et les gamers purs. Il faut savoir que je joue de temps en temps sur mon smartphone, mais ce sont des cessions de 5 min jamais très concluantes. Le jeu smartphone ne peut qu'être casual et donc manquera inévitablement de profondeur. C'est du Angry Birds, du Burn It All, du Cut the Rope. De bons jeux en soit, mais pas les aventures que je recherche dans le jeu vidéo.

 

Allons même plus loin ! Pour moi, un smartphone n'est pas une console, pour la simple et bonne raison qu'il n'en a pas l'ergonomie : batterie très réduite en mode « jeux vidéo », maniabilité très limitée au « touch », surchauffe des appareils. Le jeu vidéo a certes une place dans ces devices, mais une place très limitée ! Rajouter une manette à un Ipad pour jouer à Crisis, c'est faire du bricolage, c'est créer un écran de télé, pas jouer sur une console, portable ou pas, et avoir tout l'affect que ça comporte. GTA 3 est le meilleur exemple, c'est injouable au touch ! Et d'après mon expérience, c'est le cas pour tous les jeux émulant des sticks virtuels... Et pour moi, jouer ne se limite pas à tapoter sur mon écran. On peut jouer à de petits jeux sur un smartphone ou une tablette, on ne peut pas jouer à un jeu vidéo comme je le conçois.

Alors oui ça ne coute presque rien, et je rejoins gameblog sur l'idée que les jeux vont paraître trop cher sur portable. Ça oui, les constructeurs vont devoir faire baisser les prix, mais ça ne me semble pas insurmontable.

J'ai bien conscience que le marché portable va devoir évoluer. Mais comme Julo, je pense que ce marché vivra sur de vrais gamers, qui veulent avoir du mario kart, du mario 3D Land, ou du Zelda, mais aussi sur ces joueurs casuals dont la curiosité a été piquée sur smartphone et qui veulent aller plus loin.

La mort des consoles portables est loin d'être inéluctable, et est même peu probable en soit, parce que pour moi, les deux marchés sont au pire séparés, au mieux complémentaires.

Voir aussi

Plateformes : 
iPhone, iPod Touch, iPad, Nintendo 3DS, PS Vita
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires