Jeux Vidéo Libre

Par jahiro Blog créé le 27/02/11 Mis à jour le 24/11/12 à 21h39

Opinion: Assertion qui n’est pas sûre, qui n’a d’autre valeur que celle d’un sentiment individuel.
Donner une opinion, partager un avis, comprendre. Voilà les objectifs de ce blog. Ni plus ni moins. Mais c'est déjà pas mal.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo

Kamurocho me voilà ! Après tant de louanges entendu, je me suis enfin lancé dans les aventures de Kazuma Kiryu, le plus philosophe des Yakuzas.


Et une fois n'est pas coutume commencons par la conclusion, à bas le suspens, je me suis régalé en parcourant les rues interlopes de kamurocho. Il faut reconnaitre que le grand point fort de la serie yakuza c'est l'immersion. Je me suis litteralement plongés dans le monde des mafieux japonais, et j'ai eu l'impression de vivre  tokyo (et Okinawa ^^) pendant les quelques heures que durent l'aventure. Ayant visité kabuki cho (le quartier chaud de tokyo, près de shinjuku dont s'inspire, que dis-je, qui est retranscrit dans le jeu), j'ai retrouvé les memes visuels, plus que ça la meme ambiance.

Autre point fort à mon sens, un scenario qui a défaut d'etre très original, est franchement bien rythmé. Il a été pour moi la locomotive du jeux, me poussant constament à avancer pour en savoir plus. L'aventure principal est un grand classique de l'histoire de Yakuza "héroiques", on se retrouve en face d'Homme qui ne transige pas avec leurs honneurs et leurs idéaux. Chevaliers des temps modernes, ils suivent un code d'honneur qui à tendance à disparaitre dans la société moderne. Sans spoiler la serie, le vrai mechant n'est jamais vraiment le yakuza, et quand un de ces derniers derape c'est la mort qui l'attend pour expier ses fautes. Soyons franc, il s'agit clairement d'une imagerie très idéalisée du yakuza, mais elle a un charme certain.

N'oublions pas les nombreuses scenettes activés lors des mini missions annexes dont est truffés le jeux, qui sont souvent très interessante et donne à voir le japon de la rue et de ces habitants les plus paumés.

Le sentiment d'immersion est enfin renforcés par les voix japonaises, (merci à Sega d'avoir été paresseux) particuliérement convaincante et pour le coup d'un ton très yakuza.

On parle de scenario, on parle d'immersion, tout ca tout ca, mais le gameplay dans tout ca! Je dois avouer que j'ai eu quelques reminicences de Shenmue en jouant. On pourrait dire qu'il serait son cousin couillu et violent. On se ballade dans les rues pour réaliser les missions en cours, on se fait alpaguer par des loubards qu'on fracasse  grand coups de pompe cirés dans les dents. Et quand on a envie, on se detend avec la tonne de mini-jeux et d'à cotés disponible.

Les phases de baston, qui represente le gros du gameplay, se deroule comme un beat them all dans une "aréne" crée par les badaux attroupés. Super jouissives, ces phases ont été un grand plaisir pour ma part. Kzuma evoluant, et gagnant de nouvelles techniques très differentes et toujours bien bourrine. Sans oublier la possibilités d'utiliser tout ce qui lui passe sous la main.

Yakuza est tellement riche que je pourrais encore en parler longtemps, tout les mini-jeux super fun dispo (flechettes, billards, bowling, karaoké, etc...), les toujours sympas phase de drague (honte à Sega de nous avoir enlevé les Kabakura), et les tonnes de mission annexe dispo sont carrement excellent. Personellement, j'ai très clairement ciblés le scenar et terminés le jeux en 20h  peu près. Je profite maintenant de la possibilité de me ballader sans contrainte pour me faire plaisir.

Que dire de plus, pour moi ce jeu est une pepite. Par contre soyons clair, si vous n'adhérez pas  l'univers ce n'est meme pas la peine d'essayer. Pour les autres tenté la grande aventure, et vous vous surprendré à appeler votre boss au bureau "aniki", et faire sauter la chemise pour defendre votre honneur. 

 

Voir aussi

Jeux : 
Yakuza 3
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Jeux Vidéo Libre

Édito


Archives

Favoris