Le journal du Delaygeek.

Le journal du Delaygeek.

Par Thibault de Mondidier Blog créé le 16/04/10 Mis à jour le 28/11/17 à 06h55

Je ne suis pas un joueur comme les autres. Je suis un delaygeek. Je découvre des jeux, les films, les animés, les livres que vous avez fini depuis des mois toujours en occasion mais toujours avec passion comme tout bon Geek.

Ajouter aux favoris
Signaler
Delaygamer (Jeu vidéo)

Petit message introductif Fachevachewa  a pondu un article très complet sur ce qu'il se passe en ce moment. J'aurai pu rajouter mon avis en simple commentaire mais je veux montrer que le ras le bol il est là et c'est en martelant ce fait que peut-être on montrera que c'est pas juste passager mais sur le long terme.

 

Je pense que ce petit article ne sera qu'un enfoncement de portes ouvertes mais : Je pense qu'il est temps de le rappeler : VOUS AVEZ LE POUVOIR DE CHANGER LES CHOSES !!

 

Le jeu vidéo évolue. Jouer au jeux vidéo en l'an 2000 n'a plus rien à voir avec jouer aux jeux vidéo actuellement.

Mais on dirait qu'il y a une sorte de fatalisme. Ce : C'est comme ça : Les éditeurs font ce qu'ils veulent.

Alors il est vrai qu'on a l'impression que les éditeurs nous connaissent, nous comprennent. C'est vrai, ils passent leur temps à récolter nos données, nos avis pour améliorer leurs créations. 

Mais êtes vous à ce point croyant en vos bienfaiteurs ?

Oui parce qu'à mes yeux, les gens qui achètent chaque année leur actualisation de leurs jeux préférés en playant plein pot : C'est proche de la foi. Peu importe ce que les éditeurs et développeurs font, certains répondent présent depuis presque 20 ans.


Et bien sûr l'argument avancé : Vous faites ce que vous voulez. Personne ne nous met un pistolet derrière la tête et nous ordonne d'acheter un jeu, un dlc, une lootbox.

Malgré tout, en achetant vous envoyez un message clair : Même si vous n'êtes pas d'accord avec certains contenu dans votre jeux : vous l'avez acheté. Donc même si vous évitez les éléments qui vous font payer encore une fois le jeu installé :  vous donnez implicitement votre accord tacite sur l'intégralité de son contenu puisque vous l'avez acheté neuf ! Même si vous râlez derrière.

Les lootbox, les petits dlc cosmétiques, les armes bonus, les dlc premium pour l'achat day one : Tout ça ne sont que des lignes de codes qui ont demandé un investissement minimal mais qui ont une rentabilité maximale !! On les achète plein pot, on ne peut les revendre et c'est directement dans la poche des éditeurs à peu de frais.

On constate assez d'articles où l'on voit que les éditeurs nous scrutent à la loupe. Certaines suites sont conditionnées par nos demandes. Vous ne me croyez pas ?

Un petit exemple : Mass Effect, les romances de Garrus et Tali, vous croyez que c'est venu à cause de quoi ? C'est à la demande des fans !  La fin de Mass Effect 3 : A la demande des fans. Mais la fin de ME3 fait cas d'école : Le cas nous montre que les éditeurs peuvent plier. Car, malgré tout, nous sommes ceux qui donnons nos sous. Donc si on arrête de donner, ils font quoi ?

Mais bien sûr ils ne vont pas y aller de manière frontale : C'est toujours en nous expliquant, que ce n'est pas obligatoire qu'ils installent des choses comme les loot box, les packs premium, les armes premium.

A chaque fois c'est un système de récompense : Même pour les pré-commandes : J'ai vu dans certains jeux multi des items de précommandes que les autres joueurs n'auront jamais : Tant que c'est esthétique ok, mais certains donnaient des bonus non négligeable....

Tout cela n'est que manipulation psychologique : On ne force pas non. On remercie ceux qui donnent l'argent. Et comment ? En nous permettant d'aller plus vite, en nous permettant de grimper plus vite dans le classement et de profiter d'une gloire éphémère. Mais bien sûr, comme par hasard, vous allez vous retrouver à un moment face à un mur : Donc rebelote : A la caisse : Nous devenons des pigeons qui ne réagissons plus qu'à une stimulation et quand elle s'arrête on en redemande !

Oui c'est un cas de manipulation. Mais le pire, c'est que si on se plaint, les éditeurs arrivent à retourner l'argumentaire en expliquant qu'eux ne sont pas coupables. Ils ne font que répondre à la demande.....malsain.

Car oui dans le fond....ils ne font que répondre à la demande.....mais une demande qu'ils ont eux même crées au fil des années. On a cru se développer nous même mais finallement....ils nous ont laissé nous développer dans le sens qu'ils voulaient....et chaque année ils nous moissonnent. ( Oui, c'est pas le point godwin, mais le point Mass Effect. ).

 

Donc que faire : Faire ce qu'on fait de mieux : Quand c'est abusif : Le dire, le clamer, se regrouper. Pétition, forum de l'éditeur. En restant pôli mais ferme : Montrer que les marketeux poussent le bouchon trop loin.

Et actuellement ça grogne, mais ma vision c'est : Ca grogne, mais cela ne mordra pas la main qui les nourrit.

Justement. Moi je ne mords pas : Je pisse dessus. Acheter en occasion, reportez votre achat.  Je vais vous dire comment je ressens le message que je perçois de certains éditeurs en exagéré :

Le message est : Star Wars Battlefront 2 : Il doit être consommé MAINTENANT !! PAUVRE ABRUTIS !! STAR WARS EPISODE 8 ARRIVE !!! DONC FINISSEZ NOTRE JEU AVANT QU'IL SORTE !!! ET PUIS NOTRE JEU IL EST BEAU ! MIEUX QUE SON PREDECESSUR !! NOTRE JEU IL EST BON !! LES SITES L'ONT BIEN NOTES !!!

 

 

Comme une folle hystérique, c'est selon eux maintenant  et uniquement maintenant qu'il faut jouer avant que la hype soit éclipsée par un autre évènement, par Noël, ou le futur jeu pardon DLC Multi ( ah oui et un peu de dlc solo pour la minorité ) qui arrivera après Noël.

Sincèrement, c'est comme ça qu'il faut consommer le jeu ? Se ruer de force sur un jeu quand l'éditeur le décide et passer au suivant 1 mois plus tard ?

Oui tout ce que je dis parais évident. Pourtant c'est bien parce qu'il y avait un accord tacite des joueurs dans les autres productions que des éditeurs comme  EA se sont permis cela dans leur dernier jeu. Certes maintenant cela fait tâche d'huile mais pourquoi lorsque le dernier jeu de foot est sortit tout le monde a fait bravo et a acheté ?  EA nous ressortira cela à un moment ou un autre pour nous faire culpabiliser !

Alors oui, jouer tardivement c'est prendre le risque surtout en multi de tomber sur des joueurs comment dire : Trop à fond. Qui vous défonceront en 2 secondes parce que eux jouent depuis la sortie et vous, vous arrivez 2 mois plus tard. Mais bon sang, le jeu vidéo doit rester un plaisir, pas une souffrance !

Mais vous êtes gagnant : Edition game of the year moins chère, dlc en masse inclus, un jeu qui subit des remaniements, donc en thérie, un jeu amélioré et tout ça pour juste un peu de patience. 

Je suis conscient que je ne fais que répéter ce que beaucoup disent mais voilà je trouve qu'il faut marquer le coup.

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Commentaires

Rambo1981
Signaler
Rambo1981
C'est ce qu'on appelle un beau retour de flamme, et ça brûle sec pour ea en première ligne.
Cthulhu
Signaler
Cthulhu
et par ricochet d autres editeurs vont surement réfléchir à 2 foi avant de pondre des systèmes de lootboxes alors oui faut plus rester passif et boycotter les jeux
Raulent
Signaler
Raulent
Depuis que je suis sur PS3, je ne me procure quasiment que de l’occasion. Sa petite sœur que je me suis procuré que lors de la sortie de la version Pro m’a conforté dans cette habitude avec ses jeux en kits et finis à coups de MAJ en pagaille. À la base, je suis du genre collectionneur et aime prêter ou me faire prêter des jeux donc je ne me préoccupe pas du demat’ et des DLC. Par contre, une petite version GOTY, j’ai jamais craché dessus. Mais quand je vois le monde du jeu vidéo et que la PS4 est « For The Players » ça me fait bien rire! Les éditeurs veulent que les jeux rapportent que leur jeux soient consommés. Tout commence avec la fenêtre d’ouverture pour une sortie (quoi de mieux qu’un film?!) et puis après on balance des DLC pour faire « vivre » le jeu sur la longueur (sont donc conscient d’un possible manque?!). Ce sera sans moi! Je patienterai avec un « vieux » jeu choppé à 10 balles.
air-dex
Signaler
air-dex
Oui et non. Ceux qui ont vraiment le pouvoir sont les joueurs baleines, la minorité qui joue à fond le jeu des micro-transactions. Je ne pense pas que ce serait grave pour les éditeurs s'ils ne perdaient que ceux qui ne dépensent rien en micro-transactions. Les pertes au niveau des joueurs seraient importantes, mais les pertes en bénéfice seraient nettement plus minimes et cela n'inciteraient pas ceux proposant les micro-transactions à arrêter.
Olff
Signaler
Olff
Les lootboxes, c'est comme un ticket de banco ou une grille de loto, la peste. Qu'elles soient afférente au gameplay ou juste "cosmétique" change rien, c'est de la merde©.

Après ce qui me fait sourire dans cette affaire particulièrement, c'est qu'on parle de Star Wars... une usine à cash quelque soit le médium sur lequel cette IP s'exprime. Je veux bien reconnaitre une certaine innocence à la première trilogie (ep 456), mais par exemple le "film" qui sort ce mois de décembre, c'est une lootbox quoi...

-
@Thomascarpone, l'image est juste :)
Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Certes, pour ME3 j'ai fait parti de ceux qui ont pesté. Pourquoi ? Parce que tout au long du jeu on nous disait que c'était NOS choix. NOTRE histoire, Notre héros. mais à la fin, NOS choix servent la fin des développeurs. Oui le postulat de base était : Le sacrifice est inévitable. Il devra se faire. Ok, j'accepte, mais pas quand dans tout ME3 on parle d'un avenir post moissonneur et ajoutez à cela la théorie de l'énergie noire.....
Thomascarpone
Signaler
Thomascarpone
L'ampleur de cette affaire frôle le pathétique, et dans les 2 camps ! On dirait un dealer qui a fourni de la came coupée, et les junkies manifestent en scandant qu'ils veulent se droguer avec un fournisseur ayant plus d'éthique, et avec de la came de meilleure qualité ! :D
Ragnamune
Signaler
Ragnamune
"Ah la la, si seulement les gens s'investissaient autant dans la vraie vie pour changer les choses qu'ils le font dans le domaîne vidéo-ludique..."

Ce qui est drole c'est plutot qu'un publique "jeune" peut le faire par contre les plus vieux eux ne bronchent à rien. Ca rale mais ca continue à acheter de la "merde de multinationale à obsolescence programmée". Acheter c'est un acte politique.
Atred
Signaler
Atred
Alors je suis d'accord pour tout ça, sauf que les populations de joueurs qui achetent les jeux genre Battlefront pour le multi ne partageront pas ce point de vue. Ils veulent faire de la compétition, donc il faut une date de kick off pour tout le monde = la date de mise en vente.
Et puis on va pas se lerrer, la pluspart ne s'investissent QUE dans ces jeux, ou des jeux de sport, donc n'en on rien a fiche du JV en général.

PS: je suis pas d'accord sur la fin de ME3. Pour moi c'est le contre exemple de ce que la communauté peu faire de bien. La fin de base etait bonne, refletait la vision des auteurs, qu'on aime ou pas, ca s'appele accepter les choix artistiques. Alors qu'une bande de pleureurs fasse revenir et changer les dev pour leur donner ce qu'ils veulent, je trouve ça honteux.
Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Même des actions égoïstes peuvent amener du bon. Si vous pensez à vous et que juste vous différez votre achat de quelques mois en n'acceptant pas de payer un prix qui de toute façon va fatalement baisser surtout pour des jeux AAA, cela peut faire des effets importants à long terme. Surtout que si le jeu ne se vend pas, les prix baisseront encore plus vite.
Bakaarion
Signaler
Bakaarion
En fait c'est une philosophie, c'est le fait de penser global et agir local, une phrase que vous avez surement dû entendre à propos de l'écologie. Dans une communauté d'être humain, cette phylosophie marche pour tout ce qui est commun, donc tout ce qui est politique.
C'est la vision contraire du "bah, c'est pas mon action qui va changer quoi que ce soit" du libéralisme, qui a également des arguments.
En fait ces deux vision, c'est un peu le serpent qui se mord la queue.
bathcrew
Signaler
bathcrew
A noter que ce genre d'abus est surtout lié aux jeux multijoueurs. De mon côté je ne joue qu'en mode solo, et je n'ai jamais acheté un DLC. Pour autant que je me souvienne, je n'ai d'ailleurs jamais été sollicité par un jeu pour le faire, par le biais de pop-up ou autre.

Mon point de vue pourra peut être sembler naïf : l'achat de ce genre de DLC pour gagner en compétitivité dans un jeu multi me fait presque penser à du "dopage". Un début de solution consisterait peut être à organiser des parties réservées uniquement aux joueurs "clean", qui ne font pas usage de DLC, lootbox ou autre (je ne sais pas si c'est concrètement possible). Si la pratique se généralisait, j'imagine que cela finirait par avoir un impact significatif sur le modèle économique des éditeurs.
edgydog
Signaler
edgydog
Ah la la, si seulement les gens s'investissaient autant dans la vraie vie pour changer les choses qu'ils le font dans le domaîne vidéo-ludique...
Diabolo
Signaler
Diabolo
Nous avons effectivement le pouvoir de faire changer les choses si nous agissons collectivement, intelligemment et efficacement.
C'est un message que j'essaie de faire passer depuis déjà bien longtemps et auquel on me répond souvent par des arguments idiots et stériles qui n'apportent rien jusqu'à ce que chacun se rende compte un jour que le ver a complètement pourri la pomme : "t'es lourd", "osef », « moi ça me gêne pas », « j’y fais pas attention », "t'as qu'à pas acheter", "t'as accepté les conditions générales alors ils font ce qu'ils veulent et tu peux rien faire".
Tout ça c'est des conneries.
Nous sommes des joueurs mais aussi des consommateurs et nous avons des droits avant et après l'achat.
Si nous nous sentons floués et qu'aucune règle juridique n'existe pour préserver nos droits, notre devoir est de soumettre une réclamation à l'éditeur du jeu. En masse, par mail, courrier, sur les réseaux sociaux et avec l'appui de la presse spécialisée dont le travail serait logiquement de rester à l'affût sur les pratiques vicieuses avant même qu'elles ne deviennent plus envahissantes, intrusives et contagieuses.
Je ne remet pas en cause le principe d'extension payante développée pour apporter un complément de contenu à un jeu (chapîtres d'histoire, cartes, personnages, voitures, circuits, etc). Un jeu moderne évolue dans le temps sur plusieurs années, son contenu aussi et je n'ai aucun problème avec ça. Mais je demande à ce que l’offre soit réglo, facultative et non intrusive si on décide de la décliner.
Ce qui me pose problème donc, c'est la sortie de jeux non finis avec des bugs de partout et des gros patchs le premier mois pour tenter de rattraper le coup, un contenu rachitique alors qu'un season pass payant est proposé le jour de la sortie, des skins à 5€, des couleurs payantes, des packs de « soutien esport » à 25 €, des récompenses aléatoires dont le gain savamment étudié nous incite à terme à payer pour récolter plus et avancer dans notre progression, des éléments grisés dans les menus avec un petit icône de caddie pour nous rappeler qu'il faut payer pour les avoir, de la publicité dans nos interface sur une console payante abonnée à un service payant, des "recommandations", des "suggestions", des insertions publicitaires de "nouveautés" sur la page d'accueil des jeux, des "ceci vous intéressera peut-être", "achetez maintenant", etc.
Tout ceci est allé trop loin et nous devons attaquer en masse pour donner une leçon aux éditeurs qui incluent ce genre de pratiques dans leurs jeux. Fini la loterie dans les caisses surprises, les contenus préchargés et grisés dans les menus, la publicité dans les interfaces, les season pass hors de prix pour des jeux de base radins, des encarts, des pop-ups et autres notifications de partout pour nous faire encore et toujours passer à la caisse.
Stop. Enough is enough.

Édito

 

Aujourd'hui, j'ai 30 ans et la boulimie d'accumulation compulsive d'achat de médias en tout genre en masse est terminée. Maintenant je revends pour ne garder que les meilleurs crus et pouvoir vous en parler avec joie !

Dans ce blog vous trouverez :

- "Les tests" : Ils sont jamais en rapport avec l'actualité mais bien souvent je fais ressurgir du passé des jeux depuis longtemps délaissés.

-Delaygeek : Ma rubrique. Là où je parle de tous les attraits de la vie d'un delaygeek

-Les récits : Je parle de tout et n'importe quoi.

-Nostalgie : Tout ce qui a attrait à mon enfance se retrouvera ici.

-Musique : Le jeu vidéo c'est aussi des musiques grandioses. Il faut en parler.

-Japanimation : Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture mangas sera traité ici.

 

Archives

Favoris