Nouvelles Réalités

Par Sowillo Blog créé le 04/03/16 Mis à jour le 12/07/17 à 15h56

Nos pratiques évoluent et avec elle notre réalité. Voyager par le jeu vidéo, le comics, le manga, le cinéma, la littérature, internet, et toutes ces "geekeries" créatrices de microcosmes de passionnés sont nos nouvelles réalités. News et analyses de cette passion qui est la nôtre.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux Vidéo (Jeu vidéo)

De retour sur le devant de la scène après des années d’errance, Nintendo prouve avec sa Switch qu’il est toujours un grand maître du jeu vidéo. Retour sur les premiers mois de la console hybride et sur son avenir.

 La Wii U fut un échec. Inutile de le nier. Malgré quelques jeux d’une grande qualité – comme le dernier Smash Bros., Mario Kart 8, Splatoon ou encore Super Mario Maker – la console n’avait pas su convaincre. Une communication floue, un catalogue de jeu désertique et inégal, ce faux-pas a beaucoup d’explication. Heureusement, cette page se tourne désormais avec l’arrivée de la petite dernière de la firme japonaise qui, depuis sa sortie le 3 mars 2017, fait beaucoup parler d’elle. Quatre mois après, l’heure est venue de dresser un premier bilan de la nouvelle stratégie Nintendo.

La Switch s’est faite attendre. Longtemps cachée sous le mystérieux nom de code « NX », elle avait fait l’objet de fantasmes et de prévisions parfois loufoques. Dévoilée pour la première fois le 20 octobre 2016, la console hybride semble avoir convaincu, puisqu’en seulement un mois elle s’est écoulée à 2,74 millions d’exemplaires dans le monde et la firme japonaise vise les dix millions de ventes d’ici la fin d’année. En juillet, 250 000 consoles ont été vendues en France et plus d’un million au Japon et aux Etats-Unis.

 

Un catalogue de qualité

Fort, au lancement, d’un Breath of the Wild qui s’est instantanément hissé au panthéon, le catalogue de la Switch s’est progressivement complété de jeux indépendants de qualité (TumbleSeed, Kamiko) mais aussi de poids lourds au succès écrasant comme Mario Kart 8 Deluxe. D’autres jeux, qui laissaient perplexes de prime abord, se sont finalement révélé d’une qualité surprenante, comme Arms.

Après ce démarrage satisfaisant, la firme japonaise s’est livrée à de nombreuses annonces lors de l’E3 à Los Angeles. La simple existence de Metroid Prime 4 et d’un RPG Pokémon pour la Switch ont fini de confirmer l’engouement des joueurs. Un engouement qui se retrouve dans les chiffres, puisque lors de la semaine du 19 au 25 juin, les trois jeux les plus vendus en France sont tous des jeux Switch : Breath of the Wild, Mario Kart 8 Deluxe et Arms.

Super Mario Odyssey signe le retour du plombier sur console de salon dans un grand jeu 3D depuis Super Mario Galaxy 2.

L’erreur la plus importante de Nintendo avec sa précédente console a été de ne pas maintenir un rythme de sortie de jeu régulier. Pour cette raison, l’horizon Wii U était désertique. Heureusement, la firme japonaise semble avoir appris de ses erreurs, puisqu’on retrouve une sortie majeure tous les mois pour la Switch jusqu’à la fin de l’année 2017. Avec Splatoon 2 en juillet, Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle en août, Pokken Tournament DX en septembre, Super Mario Odyssey en octobre, Skyrim en Novembre et Fire Emblem Warriors et Xenoblade Chronicles 2 prévu également pour la fin d’année. Entre ces grosses sorties de nombreux autres jeux s’inviteront également sur la console.

Autre problème de la Wii U : son abandon par les éditeurs tiers. Ceux-ci semblent décider à exploiter le potentiel de Switch, puisqu’on retrouve des jeux comme FIFA ou Rocket League dans son catalogue. Reste à espérer que ce soutien perdurera dans le temps.

 

La « Nintendo Difference »

Certes, la Switch ne fait pas tourner les titres les plus gourmands en 4K 60 FPS. D’aucuns crieront au scandale, accusant la firme japonaise d’être en permanence en retard, comme avec sa Wii qui n’était pas une console HD, malgré la démocratisation de la haute définition par la Xbox 360. Mais Nintendo est-il vraiment en retard ? La Wii introduisait la détection de mouvement, largement reprise par ses concurrents avec le PS Move et Kinect. En remontant plus loin, on se rappelle que la Nintendo 64 avait également inventé les vibrations dans la manette (via le Rumble Pak) et démocratiser le stick analogique sur manette.

Aujourd’hui Nintendo propose également de la nouveauté, de l’unique. Avec sa console jouable en portable ou en sédentaire dans son salon, ou encore sa motion capture affinée et sa technologie de vibration impressionnante présente dans les Joy-Con, Nintendo fait encore montre de son savoir-faire vidéoludique.

Mais le jeu-vidéo ne se limite pas à sa capacité à être réaliste ou avoir des graphismes impressionnants. Au contraire, il repose avant toute chose sur l’expérience de jeu, le gameplay et les interactions du joueur avec l’univers dans lequel il évolue. C’est cette profonde essence du jeu-vidéo que Nintendo comprend plus que quiconque et qu’on retrouve dans sa fameuse « Nintendo Difference », clamée par Satoru Iwata, l’ancien président de la firme japonaise.

 

Construire un jeu par une nouvelle façon de jouer

Certains jeux sont avant tout conçs autour de leur histoire (The Last of Us, The Order 1886, Beyond Two Souls, Quantum Break), d’autres autour d’un sentiment (la peur pour Dead Space ou Resident Evil, la tristesse pour What Remains of Edith Finch, l’accomplissement pour Dark Souls).

De son côté, Nintendo veut d’abord inventer une nouvelle façon (du moins originale) de jouer – et construit son jeu autour de cette dernière. La forme dépend de la fonction – ce qui signifie que l’esthétique et l’histoire d’un jeu dépendent de ses mécaniques. Ainsi, Skyward Sword est axé autour de l’épée que le joueur manie avec la Wiimote. Super Mario Sunshine tourne autour de la nouvelle mécanique des fluides mise en place pour le jeu. Yoshi Woolly World s’accorde à son aspect textile et aux mécaniques qui en découlent. Même le tout premier Mario se fonde sur une mécanique de jeu aujourd’hui élémentaire : le saut. Bref, Nintendo travaille avec le c½ur du jeu vidéo : la façon de jouer, la mécanique de jeu. Car un jeu se doit avant tout d’être fun à jouer. Cette approche du game design est le secret de la réussite des productions de la firme de Kyoto.

Avec sa stratégie efficace apprise de ses erreurs et fidèle à son identité, Nintendo semble sur la bonne voie pour les mois et peut-être les années à venir.

 W.R-P.

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

izis7r
Signaler
izis7r

donne moi ta définition pour joystick, stick et analogique parce que je ne suis pas sur que l'on parle de la même chose ...

Ride4life78
Signaler
Ride4life78
A mon tour de te corriger. Tu confonds joystick et stick analogique. Ce que tu montre est un joystick sur 2 axes analogique c'est 4 axes.
izis7r
Signaler
izis7r

Par contre il y a une erreur ce n'est pas Nintendo qui a lancé en 1er le stick analogique. il a été inventé par Atari en 1982 avec l'Atari 5200 ensuite, c'est Nintendo qui la démocratisé et miniaturisé.

Par contre il y a une erreur dans ta correction, ce n'est pas Atari qui a lancé en 1er le stick analogique.

https://fr.wikipedia...le_Video_System

Anti
Signaler
Anti
Nintendo ce petit artisan :)
NITL7
Signaler
NITL7
Très intéressant ! Et dans ce domaine, il faut être diversifié... Et Nintendo est là pour ça !
Safedreams77
Signaler
Safedreams77
Un titre majeur par mois..faut le dire vite...
Ride4life78
Signaler
Ride4life78
Faut pas croire qu'il y a que ça comme jeux qui sortent cette année sur Switch. Rime, redout, steep. Yooka laylee, dragon ball, fifa 18, wwe 2k18, nba 2k 18, bref la liste et longue. On aura de quoi jouer pour la fin d'année, je m'en plein pas pour un début c'est pas mal. L'année prochaine sera encore meilleure.
Sowillo
Signaler
Sowillo
@ADavios et @Ride4life78 : Je mentionne Skyrim comme une sortie d'un jeu AAA pour le mois de Novembre, rien de plus rien de moins. Et les autres que jeux que tu mentionne, j'en parle. Une sortie majeure, ça sous entend une sortie AAA. Skyrim est un triple A :)
Ride4life78
Signaler
Ride4life78
Mario odyssey, Metroid prime 4, Xenoblade 2, Fire Emblem, Monster Hunter et j'en passe. Ça c'est des titres majeurs tu ne mentionne qu'un portage de plus il a était porté il y a peu de temps sur les consoles actuelles donc faut pas délirer non plus :) il va y avoir de très bon jeux sur Switch. Tu l'as facile à mentionner Skyrim qui n'est qu'un jeu d'option et non pas un jeu majeur comme tu le dis si bien ^^
Davios
Signaler
Davios
Et Skyrim un titre majeur = LOL
Halkomomoi
Signaler
Halkomomoi
a voir sur sa 1er année de vie, la c est trop tôt, la wii u etait cool au début aussi.
Ride4life78
Signaler
Ride4life78
Par contre il y a une erreur ce n'est pas Nintendo qui a lancé en 1er le stick analogique. il a été inventé par Atari en 1982 avec l'Atari 5200 ensuite, c'est Nintendo qui la démocratisé et miniaturisé.

Édito

Nos pratiques évoluent et avec elle notre réalité. Voyager par le jeu vidéo, le comics, le manga, le cinéma, la littérature, internet, et toutes ces "geekeries" créatrices de microcosmes de passionnés sont nos nouvelles réalités. Ici, nous en parlons, nous en rions et nous débattons de ce qui nous fascine, nous passionne, nous surprend ou nous déçois. Bienvenue dans les Nouvelles Réalités !

Archives