Dans l'oeil du Cyclone

Dans l'oeil du Cyclone

Par Sharn Blog créé le 02/07/12 Mis à jour le 23/11/13 à 11h29

Souviens-toi de Delilah.

Ajouter aux favoris
Signaler
Illusion du mouvement

Une semaine qui se déroule sous le signe du gâchis. Gâchis du scénario. Non les scénario des films que j'ai vu ne sont pas nuls c'est juste que je vais spoiler comme on dit en bon franglais dégueulasse qu'on sait même pas pourquoi on l'a gardé. Du coup vous êtes prévenus donc pas besoin de gueuler tout ça sinon c'est le même châtiment qu'énoncé dans la SCS #1.

The Chaser

C'est bon j'ai un top 3 des films coréens à voir. Old Boy, Memories of Murderer et The Chaser. Trois excellents films qui ont plusieurs communs ensemble. D'abord il y a un mec qui s'appelle Park sur chaque tournage. Vous demandez pas pourquoi, en Corée du Sud c'est comme ça. Ensuite le scénario est un thriller, il y a du suspense et une envie de connaître la suite. Les personnages sont pas lisses ni totalement blancs, je sais vous voilà bien avancé (donc en B voire en A). Et ces trois films comportent des courses-poursuites à pied. Oui à pied. Bien plus jouissif qu'une course-poursuite en voiture.
L'histoire de The Chaser est simple. Monsieur X (oui je me souviens plus de son prénom) est un ancien flic devenu maquereau et dont deux filles se sont faites la malle. En cette période de crise et de chômage ça tombe mal pour son petit commerce. N'ayant plus de jeune femme a proposé à ses clients il est obligé de demander à une de ses fille malade (un bon rhume) d'aller faire une passe. Manque de bol c'est le mec avec qui les 2 autres filles se sont évaporées (enfin évaporées vous avez vite compris). S'ensuit une scène de torture/mise à mort assez sanglante et une arrestation rapide du meurtrier. Et c'est là l'idée génial du film c'est qu'on s'arrête pas là. Ce meurtrier est dérangé certes mais il a encore des droits, on doit trouver des preuves, on doit l'inculper en plein milieu d'une autre affaire plus politique. On est en présence d'un film qui montre ce qu'est un meurtre pour la police coréenne, avec son lot d'incompétent, de preuves plus ou moins fabriqués et d'aveux obtenus dans la douleur. The Chaser c'est une course contre la montre mais une course qui vous prend aux tripes ou chaque personnage fait vrai et le dénouement est doux-amère.

 

De bon matin

Un film français. Ça commence mal et ça fini mal. Paul a passé la cinquantaine et travaille dans une très grosse banque. Paul part de bon matin à son travail et bute son supérieur et son assistant avant de se donner la mort. Le film nous fait voir la vie de Paul avant la balle dans le cervelet et on se trouve toujours entre deux voies : Paul qui a un sentiment de persécution paranoïaque et Paul qui est vraiment persécuté par son chef direct. Tout n'est pas simple, tout n'est pas facile et tout fini mal. Film déconseillé aux dépressifs parce qu'il raconte l'histoire d'un dépressif ou en tout cas de quelqu'un de malade mentalement (il a pas détruit FF XIII au marteau ou une boite de Majora's Mask notez bien) qui ne peut plus supporter une pression toujours plus grande dans son travail. Un travail ce n'est pas juste ce qui permet de bouffer pour certains. C'est toute leur vie et la vie de Paul est brisée par des décisions de gestion du personnel (management en bon anglais). La vie de Paul est foutue, ses ambitions, ses espoirs et ses rêves sont morts depuis longtemps mais il va quand même emporté deux salauds avec lui. Au revoir Paul.

 

I love you Phillip Morris

Une comédie. Ça donne enfin un peu le sourire. Un film avec Jim Carrey qui n'en fait pas des caisses comme très souvent (Fou d'Irène je pense à toi). L'histoire vraie de Stevens Russel enfant adopté devenu policier s'étant marié et ayant une petite fille jusqu'au jour d'un accident en voiture qui lui fait prendre conscience qu'il doit assumer son coté pédale. En plus de tout ça ce cher Stevens va devenir escroc vous comprenez ça coûte cher d'être PD comme un phoque. Après quelques séjours en prison Stevens rencontre Phillip Morris et bam et c'est le coup de foudre.
Un assez bon film où les situations qu'a vécu Stevens sont vraiment stupéfiantes et son amour pour Phillip est total. Une comédie avec un peu de romantisme avec des gay c'est pas commun mais ça touche juste. Quelques blagues pas finaudes mais en général c'est plutôt bien vu et les deux acteurs principaux jouent assez bien des homosexuels maniérés. Il ne restera pas dans les annales, enfin pas dans les miennes.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Je ne sais pas de quoi ça parle et je ne sais toujours pas de quoi ça parlera.

Archives

Favoris