CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests

Me revoilà! Une bonne grosse dose de Soleil super violent dans le Sud et je reviens à la grisaille Parisienne. *S'approche de sa fenêtre* . Bon ok on oublie, il fait une chaleur à crever et le Soleil tabasse autant sinon plus ici, grâce au combo chaleur + pollution. Tout ça pour dire que je n'aurais aucune excuse pour me recoller les mains au pad...comme s'il m'en avait fallut jusque là! Assez parlé du temps qu'il fait (vous ne vivez pas tous dans des grottes...si?) aujourd'hui un petit article pour se remettre en jambes, sur mes deux jeux de cette semaine plus glandeuse que gameuse.

Je ne suis pas un grand amateur de jeux nomades, que ce soit sur consoles portables ou sur portable ou iPhone. D'ailleurs je ne considère même pas les jeux de téléphones ou iPhone comme du vrai jeu vidéo. C'est mon point de vue mais 80% de ce que j'aime dans le jeu vidéo c'est l'immersion et avec un tout petit écran, j'y arrive moyen. Cela dit il y a des choses sur lesquels je ne crache pas sur consoles portables, c'est les jeux de plateformes (est-ce que Mario Land 2 est le meilleur Mario après SMB3 ? oui carrément!) les puzzlegames et les jeux de réflexions ou d'aventure. Du coup pour jouer en tongs sur la plage j'ai choisis Professeur Layton et La Boîte de Pandore et avant ça je vais vous parler vite fait du premier, l'Etrange Village.

 

 

La saga Professeur Layton, déjà depuis longtemps bien entamée et connue au Japon, c'est un peu le mélange parfait entre le casual gamer et core gamer. Un concept à la con avec des énigmes qu'on prend une par une sans grand rapport entre elles, à la difficulté montante, et un univers accrocheur et recherché visuellement. Une vraie patte artistique et une musique qui reste en tête. Le premier pour moi ça a été la grosse surprise de 2008, une année assez riche en déceptions de fin d'année (en un sens PoP et Fable 2, mais surtout Far Cry 2...). Le village de Saint Mystère et son ambiance si particulière, et son dénouement génial, le tout supporté par deux, trois énigmes bien ardues, j'ai réellement été conquis et du coup je me suis mis avec joie au deuxième.

 


Rapidement on retrouve ses marques. Je tapote l'écran à la recherche de pièces indices, je tapote les personnages toujours aussi étranges dans le design et haut en couleur dans les répliques pour avoir de nouvelles énigmes. Bon objectivement ça a pris du galon un peu partout. Cinématiques un peu plus longues, à-côtés plus nombreux et sympathique (le thé, le hamster, l'appareil photo) et des nouvelles énigmes centrée autour d'un scénario assez intrigant. On peut toujours en télécharger via le wifi. Malheureusement après une semaine d'exploitation fiévreuse en tongs, je dois avouer que j'ai une certaine toute petite, micro, minuscule déception.

Elle concerne deux choses. D'abord le scénario. Sans être fantastique, celui du premier avait un certain charme et un suspens assez prenant. Pas du Agatha Christie ou du Mary Higgins Clark, mais ça demeurait très plaisant. Cette suite m'a pour l'instant laissé un peu sur ma faim. Le mystère de base est accrocheur, cela dit le déroulement donne plusieurs fois un bon suspens en mousse, où on a deviné quinze bonnes minutes d'avance ce qui va se produire. Je n'ai pas vu le dénouement final encore, que j'espère à la hauteur du premier, mais je suis en tout cas nettement moins intrigué par la trame du deuxième opus. Cela reste quand même drôle et dans le ton du premier...mais en moins bien.

L'histoire part bien mais s'égare un peu en route je trouve...

L'autre chose, c'est tout simplement les énigmes. J'ai l'impression que le niveau a été un peu revu à la baisse. Je me rappelle avoir eu régulièrement des soucis ou avoir carrément calé sur un truc un peu balèze dans le premier. Pour cette suite, les énigmes sont souvent sympathiques mais pas très retorses (j'en suis un peu plus de la centième) ou alors, exceptions, la difficulté vient parfois d'un manque d'explicité dans l'énoncé. Un petit exemple, si vous ne voulez pas être spoilé ne lisez pas cette partie.

Lorsque l'on arrive à Dropstone, on accède à une énigme qui concerne la date de création du village. Cette énigme nommée «Réflexion intense» montre une image d'une pierre mémorial, et nous dit qu'en gros le sculpteur est un manche et qu'il s'est planté en écrivant la date (j'espère qu'il a été viré le con). On nous demande alors de comprendre comment la stèle a été modifié pour pouvoir voir la vraie date de création du village et ensuite on doit donner cette date...honnêtement j'ai trouvé la formulation de la question juste pas claire. De plus la façon dont est présenté le dessin ne laisse pas supposer une seconde que la stèle qui est en fait une fontaine, a été transformé. Au final la réponse est que si l'on fait couler l'eau de cette fontaine, jusqu'au niveau de la date, le reflet créé la vraie date...le 13/08 et non le 12/08. Sans déconné quoi!

Le soucis c'est que la question ne vaut que 30 picarats, c'est à dire qu'elle n'est pas censée être dure. C'est à partir de 40 qu'on commence à s'amuser normalement. Personnellement les seules énigmes qui m'ont posé problème jusqu'à présent sont de ce type là. Pas vraiment de la logique, ni du calcul, ni du bon sens, ni même de l'observation, juste un truc super cheaté (j'admets caricaturer un peu). Alors que les plus dures du premier épisode, tout en restant faisable donnaient une vraie sensation de satisfaction.

Cela ne veut pas dire que tout le jeu est ainsi. Certaines énigmes valent le coup et l'ensemble du jeu fait preuve d'une finition rare. Une perle de plus pour Level-5, mais moins bonne que son prédécesseur selon moi. Je tiens à dire que je veux quand même finir le jeu et télécharger les énigmes supplémentaires avant d'être tout à fait catégorique la dessus, mais pour l'instant je n'ai pas eu l'impression d'être une grosse tête en jouant avec la Boîte de Pandore, et c'est bien pour ça qu'on joue à ce genre de jeu, non?

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Artishow
Signaler
Artishow
Hey ! Je te fais un bon vieux déterrage là !
Je suis arrivé ici en tapant "Layton" dans le moteur de recherche. J'étais en train de me demander si je devais ou non attaquer cette saga en étant une vrai queue en maths.
Mais bon, si Caribou approved il y à, foncer je vais !
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
J'ai envie de dire on savais déjà jouer à Pr Layton puisqu'il s'agit de simples énigme au final et pas vraiment un gameplay à skill. Donc je pense vraiment que le 2 est plus facile. Comme tu dis ça ne l'empêche pas d'être très bon, mais ça m'a un peu gêner!
mika76
Signaler
mika76
Je suis assez d'accord avec toi,ayant fait les 2 épisodes,sur le fait qu'il est plus simple!
Mais n'est ce pas plutôt parce que nous savons y jouer à présent?!?
Ce qui m'a de prime abord perturbé dans le second c'est les doublages français,très habitué que j'étais des voix des 2 protagonistes principaux qui étaient juste parfaites!
Mais un très bon jeu malgré tout!

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris