Tribulations d'un gamer pas si hardcore que cela

Tribulations d'un gamer pas si hardcore que cela

Par Rougenoir Blog créé le 27/02/10 Mis à jour le 31/12/11 à 22h08

Le blog d'un gamer pas si hardcore que cela, porté vers la lecture (et non la bouteille).

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma

 

In the Loop soit "Dans la confidence" en français) est un film d'Armando Iannucci réalisé en 2008. Décapant, il va nous faire découvrir l'envers du décor de la politique, avec en ligne de mire les relations américano-britanniques avant la déclaration de guerre contre l'Irak, en 2003 (bien que le mot "Irak" ne soit jamais prononcé ). J'ai vu le film en VOST.

 

Mais de quoi ça parle ?

D'après allociné :

Entre Londres et Washington, les gouvernements britannique et américain se livrent à de folles tractations dans la dernière ligne droite avant une possible invasion de l'Irak... Dans une interview, l'ambitieux mais maladroit Secrétaire d'Etat britannique au développement international, Simon Foster, commet une gaffe qui va provoquer un vent de panique dans les arcanes du pouvoir et des médias, des deux côtés de l'Atlantique, à l'approche d'un vote décisif à l'ONU ...


Voici donc les partisans de l'intervention armée et ses détracteurs qui vont s'affronter par tous les moyens possibles. Pour notre plus grand bonheur.

Le film est tiré d'une série diffusée sur la BBC (actuellement à la troisième saison) : The thick of It. Cette dernière s'intéresse à la face cachée du gouvernement britannique. http://en.wikipedia.org/wiki/The_Thick_of_It (Wikipedia EN).

Sans les mots, cette altercation paraît bien gentille.


Vous avez dit décapant ?

Durant l'heure et les quarante-six minutes que dure le film, vous assisterez à un véritable déluge de bons mots (anglais), de réparties cinglantes, de situations frisant parfois le ridicule, le tout enrobé dans un scénario pour le moins complexe, et parfois difficile à suivre avec la VOST, il est vrai. Cependant, impossible de ne pas s'enthousiasmer devant les situations rencontrées ! L'on se rend compte que les ministres tendent à être des potiches dont les décisions sont prises par leurs bureaux de communication et attachés de presse, voire les américains pour les ministres anglais, que le crédo de chacun semble être l'opportunisme afin d'assouvir l'ambition et son illustration la trahison ...
Comment ne pas sentir un fou rire nous gagner lorsqu'un général américain (à priori) opposé au conflit qui se préparerait évoque avec une secrétaire d'Etat le nombre de soldats qui pourraient être envoyés au front avec un jouet faisant office de machine à calculer dans une chambre d'enfant ? Les scènes s'enchaînent ainsi avec leur cortège de bons mots et autres amabilités jusqu'à un dénouement qui reflète le cynisme ambiant.

Une affiche promotionnelle parodiant un certain poster d'Obama.


Le mot de la fin

In the Loop est un film à conseiller fortement, ne serait-ce que pour améliorer son niveau d'anglais (joke). Le film ne doit désormais plus être à l'affiche, mais le rater serait dommageable, surtout si vous voulez vous détendre en admirant les travers des politiques. Attention toutefois au scénario complexe, ardu à suivre qui plus est en VOST (enfin cela a été mon cas).

 

 

Voici la bande-annonce en VOSTFR afin que vous puissiez vous faire une idée de ce film particulier. Attention, accrochez-vous !

Pour les curieux :

http://www.dailymotion.com/video/xb6dtp_in-the-loop-initiation-a-lart-anglo_shortfilms
http://www.lemonde.fr/cinema/article/2009/11/17/in-the-loop-les-dessous-risibles-de-la-guerre-en-irak_1268296_3476.html
http://www.rue89.com/la-bande-du-cine/2009/11/18/enchante-par-in-the-loop-satire-politique-desenchantee 


Désolé pour le côté ébauche de l'article.

 

Rougenoir

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

tojraf
Signaler
tojraf
Je connais pas... Si je mets la main dessus, je n'hésiterais pas !

Archives

Favoris