Le Blog de Platon21

Par Platon21 Blog créé le 16/06/12 Mis à jour le 16/10/17 à 11h28

Ajouter aux favoris
Signaler

Interviewé par le magazine L’Express, le célèbre psychologue américain Leonard Sax dénigre le jeu vidéo pour promouvoir son dernier bouquin, « Pourquoi les garçons perdent pied et les filles se mettent en danger ». Violence,  drogue, sexisme, abrutissement généralisé... M. Sax ne nous épargne aucun cliché.

"Nier ce qui distingue les sexes nuit à l'enfant"

Extraits :

« Beaucoup de garçons jouent trop aux jeux vidéo. Leur extraordinaire réalisme, la richesse de sensations qu'ils procurent contribue au pouvoir d'addiction sans précédent de ce monde virtuel. L'ado qui passe ses nuits à massacrer des méchants à la torpille à photons affiche certainement une volonté de puissance nietzschéenne irréalisable dans un monde réel plein de contraintes et de cours barbants. Et irréalisable aussi dans une société où le rôle du genre masculin est de plus en plus mal défini et son avenir professionnel, toujours plus incertain. 

Je pense qu'à haute dose ils isolent les ados du monde extérieur. Ce facteur pourrait contribuer à la régression du niveau intellectuel des jeunes garçons constatée dans divers pays occidentaux. 

Le Pr Michael Shayer, du King's College de Londres, a fait passer des tests à plus de 10 000 enfants de 11 et 12 ans sur des notions mathématiques et physiques liées à la vie quotidienne, et noté une chute importante des résultats des garçons, comparés aux tests effectués il y a trente ans. En Norvège et au Danemark, des études sur des centaines de milliers de conscrits du service militaire révèlent un recul comparable à partir de 1994. Shayer y voit la conséquence du manque de jeux d'expérimentation pratique à l'école primaire et leur remplacement par la télévision et les jeux vidéo. 

En prime, ces derniers peuvent encourager les comportements machistes. Le Pr Pasquier, du CNRS, constate que les jeunes garçons préfèrent les jeux vidéo qui apportent des émotions confortant une identité masculine dominante. Plus ils s'y adonnent, plus ils déclarent répugner aux pratiques culturelles féminines.  

Enfin, ces jeux exacerbent les pulsions violentes : dans un film, vous regardez des acteurs simuler un acte violent. Dans un jeu vidéo, c'est vous-même qui tirez une balle ou maniez la machette. Des chercheurs de Yale ont ainsi remarqué, sans ambiguïté, que ces jeunes développaient une image violente d'eux-mêmes, qui les incite à se comporter brutalement ».

Lire l'article en entier

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Konro
Signaler
Konro
@Platon21
Des cas rarissimes même.
Platon21
Signaler
Platon21
@retromag
il n'y a pas vraiment de "vide" au vu de l'abondance des enquêtes, études, analyses de toute sorte sur le sujet. Ce qui me dérange, c'est l'interprétation qu'en font ceux qui ont le pouvoir : les politiques, les médias traditionnels, les psys...
bref, tout ceux qui estiment que leur parole est légitime dès qu'une étude parait sur le lien entre violence réelle et jeux vidéo violents, ou bien qu'une tuerie en milieu scolaire a lieu, alors qu'ils n'y connaissent rien.

@ladanettedu94
certes, mais à condition de ne pas tomber dans le piège de la généralisation à outrance (c'est-à-dire en précisant bien que ce sont des cas isolés, et non la majorité des joueurs).
Or, notre ami Leonard Sax tombe dans le panneau en beauté !
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
"Violence, drogue, sexisme, abrutissement généralisé... M. Sax ne nous épargne aucun cliché."

D'où ces éléments sont des clichés chez les jeunes ? Je connais pas ce mec mais ces choses existent et sont parfaitement critiquables.
Retromag
Signaler
Retromag
Encore un, le jeu vidéo à bon dos avec tous ces charlatans.

Mais s'ils existent, c'est pour combler un vide que la science sérieuse n'a jusqu'ici pas réussie à trouver si il y a réellement un lien de cause à effet

Édito

Passionné par la philosophie de l'art et la politique, je suis l'auteur d'une trilogie de livres sur le jeu vidéo dans ce qu'il a de plus dérangeant L'Histoire des jeux vidéo polémiques, je suis rédacteur pour le mook Pix'n Love, et également auteur de la biographie Yu Suzuki, le maître de SEGA et du "livre dont vous êtes le héros" L'épopée du Moine Guerrier Book pro

Archives

Favoris