Omaké books
Signaler

Je lisais hier un magazine japonais de jeux vidéo et à l'intérieur, j'y ai découvert une table ronde fort intéressante regroupant développeurs/éditeurs de jeux vidéo et gamers (à la pratique plutôt intensive, visiblement). Les échanges, cordiaux et souvent bourrés d'humour, m'ont beaucoup distrait. Mais à plusieurs reprises, j'ai été surpris par les accusations virulentes de certains joueurs...

Certains n'hésitent pas à dénoncer et ça m'a choqué...

Noriko (19 ans) :

" Je suis une fille et je constate qu'aujourd'hui encore, il est difficile d'entrer dans une salle d'arcade sans être regardée de travers. Hier encore, des types me dévisageaient comme si c'était étrange qu'une fille puisse jouer et aimer les jeux vidéo !"

Sakurai (19 ans) :

" Etant face à des créateurs de jeux, je m'excuse par avance si mes propos les choquent. Mais autant en profiter. Alors voilà, je pense sincèrement que les jeux d'aujourd'hui manquent cruellement d'originalité ! Un jeu vidéo, c'est avant tout un univers et un game system, mais vous ne faites plus d'efforts ni sur l'un, ni sur l'autre. (...) A ce rythme, on va vraiment finir par tourner en rond, au détriment de toute l'industrie."

Takai (19 ans) :

" Si nous avons été conviés ici aujourd'hui, en tant que joueurs, au milieu de nombreux développeurs et éditeurs, c'est sûrement la preuve que nous avons des choses à leur exprimer. Par exemple, de nos jours, les jeux sont vraiment trop faciles. Et trop courts ! Ils se terminent en quelques heures !  Je pense également que les jeux sont vraiment trop chers. Aujourd'hui, ça peut monter jusqu'à 7800 yens (environ 70 euros) ! Même si le jeu est excellent, c'est vraiment plus que ce que les jeunes de notre âge peuvent mettre... Il est grand temps, si l'on veut faire de cette industrie un média à part entière, de revoir ses fondements, de créer une sorte de révolution."

Pour être franc avec vous, j'ai été choqué par ces propos ! Je découvre une réalité dont je n'avais pas vraiment conscience. Pas vous ?

J'imagine que vous ne l'êtes pas tant que ça. Puisqu'après tout, sur les forums, on retrouve souvent les mêmes remarques et les mêmes plaintes des joueurs. Pour beaucoup, le jeu vidéo actuel, c'est effectivement bel et bien ça... Certains diront même, à mon grand désarroi, que "le jeu, c'était mieux avant !"

Alors pourquoi ai-je été autant choqué, me demanderez-vous ?

Eh bien parce que j'ai oublié de vous préciser une chose. Ce magazine, dont j'ai récemment fait l'acquisition, c'est un hors-série de Maicom Basic Magazine, un canard japonais publié en 1989 et consacré aux MSX/PC-88/98 ! Eh oui, 1989 ! L'interview date même du 15 août 1989 très exactement...

 

Twitter :

Ajouter à mes favoris Commenter (103)

Commentaires

Ariakkan
Signaler
Ariakkan
Pour le coup, ce qui a vraiment changé en 20 ans, c'est le fait d'organiser des tables rondes entre joueurs, développeurs et éditeurs. Enfin arrêtez moi si je me trompe, mais je n'ai jamais eu vent de ce type d’évènements ces dernières années.
Lain
Signaler
Lain
Haha excellent !
Ichikyo
Signaler
Ichikyo

Takai (19 ans) :

Par exemple, de nos jours, les jeux sont vraiment trop faciles. Et trop courts ! Ils se terminent en quelques heures !

Capcom : On va rajouter un mode Easy à Dragon Dogma. On rajoute également de la facilité sur Dark Souls. Et ils se plaignent encore que les jeux sont trop faciles?
moggy
Signaler
moggy
ça me fait tellement plaisir de lire ça. Depuis le temps que je dis aux "misters c'était mieux avant" que les jeux étaient très chers, que certains genres dominaient le marché ou qu'il y avait déjà des codes bien prédéfinis à une certaine époque...
YoBi
Signaler
YoBi
Benzai a fais une super video pour démontrer que c’était pas "mieux avant" maintenant je suis assez d'accord avec ceux qui disent que ce qui était vrai début 80 ne s'est pas obligatoirement arrangé
rhed308
Signaler
rhed308
TIME PARADOX!!!!!
koao
Signaler
koao
Logique :)
Marha
Signaler
Marha
C'est le genre de propos qu'on entend de plus en plus dans le monde du jeux vidéos,
sur la créativité: ne mettons pas tout les jeux dans le même sac
sur la facilité: c'est subjectif
les filles gamers: LA je suis d'accord
prix des jeux: ba vous avez qu'a jouer au jeux androïde à 0,99 cents ;)
mojosav
Signaler
mojosav
Bien joué, après il faut dire pour être objectif qu'il y a quand même eu des périodes ou le jeu vidéo se faisaient moins originaux que d'autres, et la période citée au japon y correspond.
Quant à la difficulté des jeux, c'est une notion très relative, par rapport à cette période les jeux d'aujourd'hui paraissent facile, et ceux de l'époque inversement paraissent difficile.
Mais à l'époque justement la difficulté était évaluée en fonction de l'expérience passée. Je ne me souviens en effet pas avoir trouvé les jeux particulièrement difficiles à l'époque à part certains titres réputés tels comme Ghouls and Ghosts par exemple.
On faisait des jeux très difficile, sans trop leur reprocher, c'était comme ça et on s'adaptait.
-Setsu-
Signaler
-Setsu-
On voit qu'au final les joueurs ne changent pas trop, le plus flippant étant à mon avis le premier avis qui selon moi n'a pas évolué d'un pouce.
Nimmegil
Signaler
Nimmegil
Apres on peut par contre ne pas être en phase avec l’époque, chaque époque et ses types de jeux un peu comme d'autres arts on eu des courants dominants. Il suffit juste de ne pas être féru d'un genre de jeu surreprésenté pour avoir par moment l'impression de ne pas être en phase avec son époque (Oui, je n'aime pas les FPS à outrance, mais je parle de genre surreprésenté pas exclusif !). Chacun vois midi a sa porte en quelque sorte mais parfois le décalage horaire est plutôt violent.

Pour en revenir a Takai qui trouve les jeux trop facile en 1989, mais il considère donc des jeux comme Mario Bros 2 Japonais trop facile !? Eh bé soit il a un sacrée niveau soit les jeux vidéo auxquels il a joué avant tenaient plus de l'instrument de torture que du divertissement vidéoludique... :P

Bien joué pour l'effet produit par l'article en tout cas :)
enjoy-jp
Signaler
enjoy-jp
c'est toujours la même chose en fin de compte....

la nostalgie joue des tours,la fraicheur de la découverte laisse place à la routine...

il y a toujours eu des bons et mauvais jeux a toutes les générations et ça sera de même tant que le jeu vidéo existera.
Tiris
Signaler
Tiris
Marrant, je le ressortirai face aux éternels râleurs tiens ^^.
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
Bien joué :)
Sazabi
Signaler
Sazabi
C'est surtout que les joueurs japonais ont toujours été supers exigeants alors qu'à l'époque, en France le peu de joueurs que l'on était (5 joueurs sur des classes de 35 à peu près) trouvait à chaque fois des raisons de s'émerveiller ! Nous on découvrait, et on se prenait tout dans la gueule avec des yeux humides et des sourires béats ! On allait de surprises en surprises en se disant mais ça va se terminer quand toutes ces bonnes idées !

Peut-être aussi qu'un Japonais était exposé à TOUS les jeux, alors qu'en Europe il y'avait quand même un filtre qui nous permettait d'avoir les meilleurs jeux (le fameux SEAL OF QUALITY). Il y'avait plus de chance au Japon de tomber sur un mauvais jeu qu'en France.
winston
Signaler
winston
Une chute géniale :) Pouvons nous alors nous considérer comme des Rétro râleurs ? Comme quoi jouer du cétaitmieux à vent est toujours à la mode depuis les années 80 (à l'inverse du saxo en fait :D)
mathew600
Signaler
mathew600
Je me demande si c'était pas à cause qui n'avait pas internet à l'époque ou on découvrait le jeux à 100 % comparer à maintenant on à plein d'info du jeux gameplay, graphisme et autre.
Mercucall
Signaler
Mercucall
J'ai envie de dire CQFD. Si les joueurs continuent de râler et que l'industrie continue de pondre une flopée de bouses innommables, je pense que nous sommes en droit de nous poser la question.
La meilleure chose qui soit arrivé au JV ces dernières années, c'est l'explosion de la scène indé qui prouve tous les jours qu'on peut créer un jeu profond et intéressant sans pour autant engager des budgets importants.
Shendur
Signaler
Shendur
Que devrions nous dire aujourd'hui (la réponse est: ça n'a fait qu'empiré) ? Je réclame une recherche et interview de ces personnes ! Aller Florent, au travail ! :P
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
La chute est géniale :) Les joueurs râlent sur les mêmes thèmes, depuis 89, donc depuis 89 l'industrie se moque cordialement de ce qu'on peut penser :)
kiluuna
Signaler
kiluuna
J'ai flairé le piège dès l'instant où j'ai vu que les participants avaient tous 19 ans.

Mais c'est plutôt rigolo.
Yaden
Signaler
Yaden
Ca prouve juste que soit les joueurs sont d'éternels râleurs, soit que la simplification des jeux est une tendance bien plus ancrée que ce que l'on croyait (Wii etc...).

Perso je finis bien plus souvent mes jeux qu'avant, mais ça peut aussi vouloir dire que je suis devenu meilleur (on ne sait jamais :P)
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
c'est pas parce que les problèmes existaient déjà avant qu'ils ont pas empiré :(
Poufy
Signaler
Poufy
Jolie chute :)
Omake
Signaler
Omake
J'ai hâte de lire les commentaires de gens qui posteront avant d'avoir été jusqu'au bout de l'article. ^^

Omaké books

Par Omake Blog créé le 05/10/10 Mis à jour le 05/12/15 à 16h01

Blog de la maison d'édition indépendante et éclectique :
http://omakebooks.com

Ajouter aux favoris

Édito

Omaké Books : maison d'édition spécialisée Japon, geekeries et jeux vidéo. Productrice de l'émission "Les Oubliés de la Playhistoire" sur Nolife.

NOUVEAUTÉ !!

 

Site officiel : http://omakebooks.com

Twitter : 

Archives

Favoris