Le Blog de nineufo

Par nineufo Blog créé le 15/01/14 Mis à jour le 21/01/15 à 19h48

Sur ce blog vous trouverez des critiques de jeux, des articles mais aussi mon avis sûr divers sujet comme du cinéma ou de la BD.

Ajouter aux favoris
Signaler
Articles (Jeu vidéo)

 

L'influence des jeux vidéo sur le cerveau et les réflexes

 

 

 

Les jeux vidéo ont depuis quelques années maintenant été le sujet de divers expériences visant à déterminer leurs influences sur le cerveau et le corps humain en général. La majorité de ces expériences ont démontré un renforcement des liaisons inter-neuronales dans certaines zones du cerveau. De nombreuses rédactions de sites de jeux et de magazines ont relayé les résultats de ces recherches en posant la question "Est-ce que le jeux vidéo rendrait plus intelligent ?"

 

La réponse a cette question n'est bien entendu pas aisée, tout du moins pas forcément facile à cerner. Pour réussir à comprendre cette réponse il faut tout d'abord ce faire une idée plus précise de la manière dont le cerveau fonctionne et surtout la manière qu'il a de "s'améliorer".

 

Le cerveau est donc composé de milliards et de milliards de neurones qui vont être reliés les uns au autres en formant des liaisons. Plus une information va traverser une liaison plus celle-ci va se renforcer et cela peut importe l'action que cela entraînera, que ce soit le fait de tendre le bras pour attraper un objet, se remémorer un souvenir, résoudre des équations mathématiques ou encore appuyer au bon moment sur une touche. Chaque action que nous effectuons va donc transiter sous forme chimique entre nos neurones et va renforcer notre capacité à réitérer cette action ultérieurement, plus rapidement, plus précisément. Essayer de toucher votre nez les yeux fermé une fois, puis faites le dix fois d'affilé en accélérant le rythme, vous gagnez en vitesse et en précision, vous avez augmenté vos capacités cérébrale, mais seulement pour le fait de toucher votre nez, cela ne vous aura nullement aider à vous souvenir de ce que vous avez mangé lundi dernier et cela ne vous à pas non plus aider à comprendre la formule de la force centrifuge. Cela s'applique également au jeu vidéo bien sûr, mais il ne faut pas perdre de vue que lorsque nos liaisons vont se trouver renforcer, elles le seront pour l'action que nous venons d'effectuer.

 

Il existe tout de même des passerelles entre nos capacités et nos liaisons ne permettent pas de remplir qu'une unique tâche. Ainsi quelqu'un qui jouera de manière régulière à des jeux d'actions aura vraisemblablement plus de facilité qu'un autre joueur à se plonger dans un jeu du genre. Les études faisant cas d'une augmentation de la dextérité après qu'une personne ce soit essayer à un Mario sont donc à considérer avec le recul nécessaire et ne doivent pas prêter à l'amalgame avec une augmentation de l'intelligence qui est un concept qui reste encore partiellement à définir.

 

 

 

Un autre aspect du cerveau qui peut être mis en rapport avec le jeux vidéo, c'est le principe de réflexe. Les réflexes sont présent en permanence dans nos vies, même si nous ne nous en rendons pas forcément compte, car c'est une geste que l'on va faire de manière naturelle, sans y prêter attention. La majorité de nos gestes sont en fait des réflexes comme le fait de marcher par exemple, c'est une action que l'on effectue quotidiennement sans pour autant avoir a y penser et qui s'effectue de manière automatique, de façon naturelle. Et bien les réflexes peuvent également s'appliquer dans le domaine du jeu vidéo. Je ne parle donc pas ici à proprement parler du mécanisme de réaction à un événement comme on pourrait le penser de prime à bord mais plutôt des jeux auxquels ont peux jouer de manière réflexes, sans avoir a même y penser.

 

Ainsi des jeux comme les jeux de rythme, ce basant sur un panel d'actions limité avec peu de paramètres à gérer mais une grande réactivité et une grande précision de nécessaire, peuvent après une bonne pratique être joué uniquement de manière « réflexes » sans avoir à réfléchir ou même à pensée aux actions à effectuer. Il en ressort une dextérité et une vitesse de jeu considérablement accru et c'est dans ce genre de jeu qu'on arrive le plus rapidement à un niveau paraissant « surhumain », ou tout du moins à un niveau de jeu radicalement éloigné de celui de départ.

 

 

 

Un jeu comme Super hexagon illustre parfaitement ce phénomène. C'est un jeu extrêmement simple ou le but est de guider un triangle dans un dédale de ligne se rapprochant inexorablement. Pour cela le joueur ne dispose que de deux actions, droite et gauche.

 

Un néophyte s'essayant à une première partie ne réussira pas à survivre plus de quelques secondes et il lui paraîtra impossible de faire beaucoup mieux, pourtant avec seulement quelques dizaines de minutes de pratique on peut attendre 30 ou 40 secondes et un joueur plus expérimenté pourra facilement dépasser les 3 minutes. Car, le cerveau s'habitue très vite et réussi facilement à «lire » le jeu et à choisir l'action approprié (droite ou gauche). Ainsi, on peut voir qu'ici le nombre d'actions limités et la simplicité globale du jeu favorise une adaptation rapide et l'acquisition de réflexes lié au jeu.

 

 

 

Les réflexes sont partout, y compris dans le jeu où ils occupent un place prépondérante, en particulier dans la pratique compétitive ou dans la recherche de performance. Ils conditionnent notre capacité à mieux joué et favorise notre apprentissage d'un Gameplay, ainsi que notre capacité d'adaptation à de nouveaux Gameplay.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Je suis un joueur de 18 ans, grand passioné de jeux vidéo bien sûr, mais également de cinéma, de bande-dessiné et de plein d'autres trucs qui touche à la culture geek en général.

Actuellement en première année d'IUT informatique, je compte m'orienté ensuite dans le domaine du Game design.

J'éspère que vous aimerez les articles que je posterai ici le plus souvent possible.

Archives

Favoris