The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 25/06/17 à 13h31

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Tueuses en (Séries TV)

6 épisodes. 20 millions d'euros de budget. David Bowie au générique. Casting 4 étoiles composé du policier français de la PJ de Marseille campé par Tahar Rahim (qu'on ne présente plus), des assureurs anglais Samantha Morton (The Messenger, In America) et John Hurt (Ollivander dans Harry Potter) et enfin du bandit Goran Bogdan (moins connu mais probablement la meilleure prestation d'acteur), la dernière-née des "créations originales" délie son intrigue audacieuse autour d'un casse de bijouterie de luxe (mais quel bijouterie ne l’est pas !?) à Marseille par les Pink Panthers, surnom donné par Scotland Yard au groupe de braqueurs balkans sévissant depuis 1996 exclusivement chez les grands joaillers de luxe que ces derniers se situent à Tokyo, Monaco, Londres, Tokyo, Courchevel ou même Saint-Tropez.

Puisque pour le coup, la diable originalité de Panthers est de s’inscrire dans un contexte tout à fait réaliste. Au premier degré. Les Pink Panthers existant bel et bien. Toujours actif aux dernières nouvelles. Le show ne se présente pour autant pas comme un biopic sur ce groupe fort d’un demi à un millier d’hommes. Je vous rassure, ils ne débarquent pas à mille dans la même bijouterie. Il s’agit bien d’une fiction puisque le braquage a lieu à Marseille. Ville pas vraiment huppée mais devant bien comporter 2 ou 3 bijouteries valables. Quoi qu’il en soit, les Pink Panthers font irruption et comme le veut leur tradition, celui-ci est bref, limpide, sans violence et marqué d’un déversement de peinture rose sur les quelques clients. Bah oui, c’est moins drôle sinon. Non, le focus est centré sur une tripartie : l’enquête policière sur le forfait, l’enquête de la compagnie d’assurance auprès de laquelle le butin est enregistré et la cavale/recel des diamants par le commando déployé pour l’occasion.

 

L’ensemble prend donc place à Marseille, à Londres mais aussi dans les Balkans. La singularité de la Série s'attenant aux difficultés que vont rencontrer chacun des "impliqués" dans sa quête qui lui est propre et de l'influence qu'il aura sur l'entreprise de l'autre. Très centrée sur ses personnages, Pink Panthers jouit d’une écriture des relations professionnelles comme personnelles ambiguës. Sans vraiment trahir de secret, l’inspecteur de police joué par Tahar Rahim – fonceur et constamment enjoué - tient en son supérieur trop zélé pour avoir confiance en ses pistes et un frère caïd des quartiers nord les 2 obstacles majeurs à son entremise sur l’enquête. Deux issues relationnelles aussi surprenantes que perturbantes une fois le dénouement révélé au grand jour.

 

Il en va de même pour la construction du personnage joué par Samantha Norton – fragile et professionnelle – dont le propre passé et la domination psychologique exercée par son mentor - joué par John Hurt - feront figure de cap à franchir (ou se délester) pour avancer tant vis-à-vis de la traque des diamants que de son épanouissement personnel. Enfin le braqueur d’expérience sous les traits de l’excellent Goran Bogdan qui fait face à l’implication personnelle d’un proche suite au coup (je ne dirais pas dans quel camp il est) et doit donc gérer cet imprévu ainsi que la vente au combien difficile de diamants fraichement polis. Poli, puisqu’ils disent bonjour.

 

Ce n’est pas tant pour l’issue (va-t-on remettre la main sur les diamants ainsi que les auteurs du crime ou vont ils s’évanouir dans la nature ?), ni pour le « inspiré de faits réels » qu’on apprécie Panthers. Non, c’est clairement du côté de l’écriture de ces personnages, des liens qu’ils n’entretiennent pas entre eux (personne ne se connait et les interactions sont pour ainsi dire rare pour ne pas dire inexistantes du début à la fin) mais surtout de leur passif/relationnel avec leur sphère d’influence propre qu’on retrouve toutes les qualités des auteurs derrière le show.

 

La réussite du drama tenant insidieusement en la mise en exergue du passif douteux de certains, du relationnel compliqué d'autres, voire de la personnalité double face de ceux dont on aurait portant jamais oser douter. Panthers est surprenant, globalement intriguant, il se laisse parfois avoir par des évolutions prévisibles qu'on sent clairement venir au cours des 4 premiers épisodes pour mieux nous surprendre et nous enjouer lors de nombreuses révélations mises au-devant des 2 derniers épisodes. Un bel essai qui en appelle d'autres même si celle-ci n'atteint peut être pas la maestria d'autres productions internes comme Engrenages ou Mafiosa. Voire Braquo. Que je n'ai toujours pas visionné soit dit en passant. Dernière précision, la VF est vraiment bien. Conservée après test de la VO. Vous pouvez y aller.

2014-2017 Time Neves De bonne facture Réservé.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

Archives

Favoris