The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 29/08/17 à 18h21

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler

Mais que serait un E3 sans un bilan ? Eh bien, ce serait un E3 sans bilan. Non, pour affoler la jeuvidéosphère, pour monter la communauté les uns contre les autres. Il faut et je me dois. De m'imposer, d'imposer ma personne, de dicter mes gouts aux autres. Je veux dire, vous n'avez de toute évidence pas le choix. Pour renouveler le concept, j'ai décidé de scinder en 2 l'E3 2015 Neves Awards afin de départager le pire du meilleur et d'émettre une critique générale de cette édition où on aura tout lu, tout entendu mais surtout, tout vu.(d'ailleurs parfois mes yeux disent stop - j'espère que c'est pareil pour vous ...). Pour le meilleur et pour le pire, j'ai décidé de commencer par le plus ahurissant pour finir par le plus enthousiasmant. Histoire de bien énerver tout le monde. EN-JOOOOOY.

 

I Plus pire du pire.

 

Pire conférencier.

Nintendo aura réalisé l'exploit d'enchaîner le braquage de l'E3 l'année dernier au moyen d'un Nintendo Digital Event rondement mené et la débandade pour cette 20ème édition. Aussi bien sur le plan du contenu qui n'aura même pas fait rêvé les fans les plus hardcores de la marque (donc certainement pas les autres) que sur la forme qu'a pris cet "évènement" avec notamment ce Muppet Show pour enfants et ces journal des développeurs hors de propos. Une telle débacle fait peine à voir, même pour l'étranger à l'écosystème Mario-nettisé que je suis. Alors, c'est vrai, je n'en attendais rien de ce NDE (alors que je vais acquérir la console une fois en fin de vie) mais je ne m'attendais non plus à rien. Vous saisissez ? Nintendo a déconné grâve là. Et je ne comprends toujours pas leur politique d'édition, tous ces jeux n'auraient jamais dû être accepté à l'E3, ils étaient à réserver pour une convention de seconde zone comme le Toulouse Game Show par exemple ?

 

Pire DA.

Star Ocean incarne certainement ce que le jeu vidéo japonais a de pire à nous proposer en ce qui concerne la DA. Déjà, je ne comprends pas qu'une société comme Square Enix n'impose pas un moteur de jeu plus solide pour élever l'attrait de ses productions. Quand un moteur a déjà été développé dans un studio et qu'il fait des merveilles, pourquoi ne pas le diffuser au studio qui ne jouisse pas de leur propre technologie de pointe (typiquement ce que fait EA avec son Frogbite 3 d'ailleurs) ? Until Dawn a migré de la PS3 vers la PS4. Qu'a fait Sony ? Ils ont refourgué le moteur de jeu de Killzone : Shadow Fall et la plastique du jeu sera déjà le premier pas pour amener les joueurs à s'intéresser à leur jeu. Même critique pour Namco Bandai avec les Tales of etc. Peut-être n'ont-ils pas le personnel pour la maîtriser cette technologie mais sérieux. Maintenant oui, les fans s'en foutent, ils ne regardent que le système de combat et l'histoire. Mais pas moi.

 

Pire retour.

Doom ne m'a pas convaincu. Il faut dire que le seul Doom qui peut me convaincre est un remake respectant scrupuleusement l'originel et dans la mesure où ça n'est pas près d'arriver ... Je ne suis absolument pas sensible à la tournure qu'ont pris ces illustres que sont Duke, Wolfenstein et donc Doom. Mais ais-je mon mot à dire ? Il respecte un certain esprit arcade mais visuellement et dans le resssenti, je ne vois qu'une lointaine filiation. Maintenant, ces séries doivent certainement évoluer avec leur temps et peut-être bien que je serais le seul à voir en un retour old school le Graal. Dommage.

 

Pire copie carbone.

Rise of the Tomb Raider est-il la copie carbone de Tomb Raider ou d'Uncharted ? La phase présentée sentait pas le poisson frais tant tout le monde connait ça depuis 2007. En même temps, il fallait assurer le spectable et donc gravir une montage tel Rambo (il fait ça dans ses films ? Jamais vu.). J'aurais préféré une phase d'énigme bien sentie mais en même temps, ça aurait spoilé l'une d'entre elles et comme il n'y en aura pas beaucoup, ils ont certainement fait le bon choix. En tout cas, j'aimerais bien voir une certaine émancipation de la Pilleuse de Tombe par rapport à la formule d'Uncharted pour apporter elle même ses propres mécaniques et phases.

 

Pire studio.

Rare m'a déçu. Alors oui, c'est un petit peu vite aller en besogne. On ne sait encore que peu de choses sur ce Sea of Thieves mais ce studio méritait de faire plus rêver. Ce ne serait pas Rare, retiendrait-on ce jeu dans un univers de Piraterie ? Le retient-on déjà ? Je ne demande qu'à être surpris dans le bon sens mais mise à part la DA, je n'ai pas emballé parce le concept (si en plus, porté sur le multi). Je laisse le bénéfice du doute. Mais je cherche désespérement des jeux Xbox à cocher sur ma wishlist et j'ai la conviction que celui-ci n'en fera pas partie. Malheureusement.

 

Pire annonce.

Les femmes dans Fifa. Je sais, c'est gratuit (c'est même pour ça que je le fais à vrai dire - pour une fois que le fisc m'emmerdera pas), c'est mysogine, c'est honteux et ceci et cela mais sérieusement, entre l'équipe de France de foot féminine et Carquefou, qui gagne ? Soyons sérieux 2 minutes ... Il y a des jeux pour les filles et il y a des jeux pour les hommes, ça ne sert à rien de mélanger les 2. A la rigueur, si EA Sports créeait une édition Fifa Women ok, mais là, c'est un peu limite de mélanger les 2. Ca n'a strictement rien à voir. On peut même dire que c'est pas le même sport. Les 2 bords ont toujours cloisoné leurs affaires, je ne vois pas l'intérêt tout d'un coup, en 2015 d'appeler à la mixité sociale, raciale et donc sexuelle. Ca n'a juste aucun sens. #joke.

 

Pire scandal.

Shenmue 3. Ou plutôt, le financement participatif de Shenmue 3. L'occasion pour moi de donner mon avis sur cette pratique que j'ai appelé de mes voeux. Lorsqu'une licence est enterré depuis tant de temps et que le risque financier est trop incertain, je ne vois pas en quoi il y a dérive à faire du projet, un épopée démocratico-capitaliste. Les joueurs deviennent chacun les éditeurs du jeu et permettent à celui-ci de lancer son développement et constituent même une promesse de vente. Une préco anticipée sans effectivement ne rien connaitre du jeu. C'est un contrat de confiance. Une confiance que les fans vont accepter de marier au risque que le jeu échoue, soit décevant ou ne sorte jamais. Le même risque que prend un éditeur. Dans la mesure où personne ne met le couteau sous la gorge de qui que ce soit, et que chacun est maître de son libre-arbitre, j'ai du mal à saisir comment il peut y avoir dérive. Comme à la bourse, ce n'est qu'une question d'acceptation du risque, d'ouverture de soi et de libération de ses shakras. Fin de la polémique.

 

Pire horaire.

Sony. Sérieux, ça commence à me gongler. Dormir 1h15 après la conf' d'Ubi pour se réveiller en pleine nuit dans un état léthargique, c'est dur. C'est moins dur de ce réveiller 1h30 après pour aller au boulot, c'est dire. Pourquoi l'E3 ne se passe pas à New York sériously ??? Au moins, une fois sur 2. Ou à la limite chez moi, il y a de la place ... Alors, vous allez me dire, va te coucher, attends le résumé et dévores les news. Oui, sauf que s'il ne fallait en regarder qu'une, ce serait bien évidemment la conf' PlayStation. Et en même temps, je suis trop curieux pour zapper les précédentes (et puis me forcer à me coucher à 21h ... - lol).

 

Pire trailer.

Gears 4. Sur le coup, j'ai trouvé ça insipide. Convenu. Vu, revu. Puis après l'avoir reregardé, Gears fait du gears et c'est légèrement ce qu'on en attend. Cependant, ce trailer pose la question. Faut-il annoncer un jeu avec une séquence de gameplay somme toute commune où faut il poser le décors avec du beau CGi (ou moteur du jeu si ça envoie) qui claque la gueule tellement qu'c'est bien monté ? Le meilleur trailer dans la seconde partie de ce TOP/FLOP répondra à la question. Maintenant, faut-dire que je ne suis pas particulièrement fan de la licence même si je lui reconnais d'évidente qualité, cela joue aussi très certainement.

 

Pire inutilité.

Jason Derulo. Le pire, c'est que j'ai bien aimé. Et même si la série multimillionaire Just Dance doit se plier à l'exigence de la performance on stage, mouais ... Bon, je dis ça, j'ai esquissé le petit pas de danse qui va bien (avec les bras, faut pas déconner). Je vais pas vous mentir, les danseuses étaient très jolies mais ce truc à 1 h du mat' ...

 

Interlude musical.

Comme chaque année, mon pélerinnage à l'E3 me fait faire un détour par l'Orient. Aicha Tyler rules the wooooooooooooorrrld !!!!!!!!!!!!!!

 

II Le meilleur sinon rien

 

Meilleure surprise.

Unravel, c'est d'autant une surprise qu'on s'attend pas à voir ça lors de la conférence d'un éditeur comme EA. Autant Ubi' a su nous habitué avec Soldat Inconnu et Child of Light, autant qu'EA s'acapare les services ou de la production d'un développeur indépendant est une idée à première vue saugrenue. Et ils ont bien eu raison tant le dévoilement de ce petit être fait de fil de laine rouge et dont la tête est en forme d'as de pique renversé (comment ça un coeur ?) se révèle tout de suite attachant face au danger qu'il rencontre dans cette aventure aux allures de plateformer à scrolling horizontal. Et c'est notamment grâce à la DA sublime et la petite musique qui devient elle même grande au fur et à mesure que la peluche de fil enchaîne les exploits. Définitivement, un jeu à surveiller.

 

Meilleure déception.

Uncharted 4 ne m'a pas fait rêver lors de cet E3. Pourtant, ça donne relativement envie, c'est dense, c'est vivant, c'est toujours aussi efficace, c'est seamless, c'est fluide, c'est apparemment très grand mais voilà quoi ... une phase en Jeep et entrecroisement incessant avec un blindée qui n'aurait dans la real life fait qu'une bouchée du duo Drake | Sully. La fin effectivement flatte la rétine et on retrouve ces moments d'epicness propre à la série mais je dois devenir un vieux con sur le sujet qui ne s'emballe plus sur rien. Pourtant Inexploré occupe une place particulière dans ma ludothèque de joueur. Mais le coup des véhicules qui se croisent sans arrêt, franchement ... C'est bizarre, ces phases sont très plaisantes à regarder dans un James Bond mais à jouer dans Uncharted ...

 

Meilleur musique de trailer.

Assassin's Creed Syndicate remporte pour moi une nouvelle fois la palme cette année. Faut croire qu'ils ont le don de matcher mes gouts. Ca touche une nouvelle fois en plein dans le mille. Je suis happé, hypé. Il y avait de la concurrence pourtant avec Unravel ou Hitman notamment, mais il s'agit difinitivement du morceau In The Head of the Moment (Toydrum rework) qui tourne inlassablement sur mon PC, casque vissé sur les oreilles. Ubisoft a un don, c'est tout. Pliez-vous y.

 

Meilleure DA.

Mirror's Edge gagne haut la main. Non je déconne. Beaucoup de titres en contention (quoi, encore un angliscisme !?). Mais afin de ne pas faire doublon et de consacrer la DA tout en pureté de la série qui roxe sur le monde (totem partagé avec GTA ceci-dit), j'ai arrêté naturellement mon choix sur l'ovni de Dice. Faut dire que l'onirisme dégagé par le premier opus puait déjà la classe et pue encore tant de temps après. Y a t'il 2 endroits comme The City dans le jeu vidéo ? Non, donc arrêtez de jacqueter, le choix est logique et de toute façon, vous n'avez pas votre mot à dire, je l'impose la vaillante Faith. Mirror's Edge, beyond.

 

Meilleur trailer.

Hitman qui roule sur FFV, TheLegendofZelda ou encore GodofWar IV. Ah merde, ils étaient pas là. Oui, donc, c'est assez particulier comme victoire dans la mesure où je m'y suis remis à plusieurs fois pour comprendre le trailer (ça vous donne l'idée de mon état cérébrale du moment). Une fois que j'eu compris. J'ai remis le puzzle à l'endroit et ah oui, il gagne. Quelle maîtrise du script, de la technique, je sais, c'est de la CGi et quelque part, c'est de la triche mais putain de merde ... Et ce son qui entre en symbiose avec l'image. Comment ne pas rêver des nuits entières de jouer de la corde à piano et du tesson de bouteilles après ça, comment ? 47, reviens !

 

Meilleur curiosité.

Firewatch, c'est le truc que j'ai pas vraiment retenu lors de la conférence Sony (faut dire, vu ce qui gravitait autour) et que j'ai presque découvert en formentant cette série d'article. Et je dois bien concéder que ce type de jeu mystérieux qui ne franchit d'habitude jamais le palier de la porte de ma demeure pourrait finir par débarquer par l'intermédiaire de ce garde forestier. Très très bon trailer, très bonne mise en abyme. Je veux en savoir plus.

 

Meilleur Retour.

Need For Speed (et non la triplette, trop évident comme choix - c'est (très) mal me connaitre). Non, ça fait genre 10 ans qu'on (nous, les fans) attend le grand retour par la grande porte comme il se doit du tuning dans la série et on arrive enfin au bout du tunnel. J'ai lancé une roquette (de feu d'artifice) en son honneur ce WE.

 

Meilleur multi.

Star Wars Battlefront. De toute façon, c'était lui ou TheDivision. Rien contre Rainbow Six Siege mais pas ma came. TheDivision, on sait déjà un peu de chose sur lui depuis 2 ans alors que Battlefront s'est laissé bien désiré alors que ça fait bien un baille qu'on sait qu'il est en dév' sous la houlette de Jeu de Dé, un studio Electronic Arts. La séquence arrive même à retourner un anti-multi comme moi. C'est dire si c'est efficace. Un titre qui devrait faire très mal en fin d'année. (et très bien aux caisses d'EA et  Mickey hein).

 

Meilleur conférencier.

EA a gagné l'E3, c'est une évidence. Il est d'ailleurs de notorité publique que cette édition a été rebaptisé EA 2015. Seuls ceux qui n'ont rien compris peuvent encore le nier. Le retour de Need For Speed Jacky Tuning Edition (rigolez pas, je le veux), le retour de Faith (OMFG °_°), le retour de Battlefront (même moi, cette être insensible au multi, je cracherais pas sur une partie #qui-m-achète-un-abonnement-PS-plus-et-la-PS4-qui-avec-et-le-jeu-tant-qu-'-a-faire-?), le retour de Mass Effect avec l'épiode Androgyn, et enfin Unravel, la pépite indé du salo. C'est pas assez ? 5/5. Perfect. (manquait à la limite le projo' sport Xtrem de Criterion mais on ne peut pas tout avoir en un seul E3, déconnez pas). EA a raflé l'E3. Certainement pas Sony. Maintenant, viendez avec moi, et marchons ensemble sur la République.

 

Meilleur absent.

Lieu de détention de Mr Kojima-San, Quartier de Haute Sécurité, Konami.

Kojima & Metal Gear Solid V. On avait laissé Kojima dans un placard, il y a de ça 2 mois. Il y est encore. Même pas un trailer de rien du tout de Metal Gear Solid  : The Phantom Pain. Présent ni dans celle de Micro, ni dans celle de Sony (même pas dans celle de Nintendo #on-sait-jamais). Certes, le jeu était présent en démonstration mais pas il n'aura pas jouit du retentissement d'un trailer en béton armé lors d'une conf'. Sad times my friends.

 

Meilleure New IP.

Horizon. C'était soit lui, soit Recore. Pourquoi Horizon alors ? C'est juste parce que trailer montrait en plus d'une intro cinématisée, le gameplay du jeu. Ca ne se joue qu'à ça. Parce que oui, Recore a du charme à revendre mais on aimerait surtout savoir comment ça se joue. On ne peut pas deviner puisqu'il s'agit d'une nouvelle Propriété Intellectuelle donc ceci explique cela. En dehors de ça, Horizon : Zero Dawn fait méchamment envie. Et je suis ravi de voir le plein potentiel du studio hollandais Guerilla Games qui n'est pas seulement talentueux avec sa maîtrise technique mais bien avec l'inspiration géniale d'une équipe que l'on retrouve dans l'univers, le concept et le gameplay du jeu. Chat pot.

 

Conclusion.

 

Cette 20ème édition a fait honneur au compte tout rond de la convention. Poil au fion.(je sais, je suis inarrêtable et irrécupérable et même un peu gamin sur les bords mais on se refait pas). Je pensais avoir vécu la meilleure conférence de tous les temps en 2013 avec Microsoft balançant des jeux à foison, Sony se contentant de TheOrder1886 en fin de conf' suivi d'un hipon mémorable mais l'édition a massacré sa devancière de 2 ans à plate couture sur le terrain des jeux et uniquement. Comment râler sur les éditeurs, sur la dynamique de la GEN, sur y a pas de jeu, le JV crêve a petit feu et ceci et cela. Mon cul ouaip. Le jeu vidéo n'a jamais été aussi fou et ne s'est jamais aussi bien porté. Et chaque profil de joueur a de quoi jouer. Xhat else ? Bref, tous les conférenciers ont tirés leur épingle du jeu. Même Nintendo puisque comme nous le rapporte en direct de je ne sais où Nabilla : "tu vois, l'important, c'est pas qu'on parle de moi en bien ou en mal; l'important, c'est qu'on parle de moi". En ce sens, Nintendo n'est pas passé inaperçu et c'est sur ces réflexions hautement philosophiques que je vous quitte. A l'année prochaine. This concludes that short tutorial. Thank You.

 

2015-201, Time Neves, E3 Over, Allrights reserved.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

Archives

Favoris