Screenopathe
Signaler
Cinéma

Typo VSA 2011 banner

    Le thriller est un genre plutôt difficile à définir. Son nom vient du verbe anglais « to thrill » qui traduit une notion de frisson, de douce peur le tout mêlé au plaisir de ressentir ces sensations. Le thriller est donc, par étymologie, un film qui met le spectateur dans un état de tension sans pour autant lui être insupportable. A partir de ce point de départ, le thriller se déclinera de plusieurs manières. Pour ne donner que quelques exemples que nous retrouveront dans cet article : le thriller d'action et le thriller psychologique, par exemple.
Autant dire que le thriller est devenu un genre assez vaste et tout aussi apprécié du public que des équipes de production car il permet de faire des films souvent impressionnants qui suscite de vives réactions chez le spectateur. Rien d'étonnant, donc, que certains des meilleurs films de cette année soient des thrillers. Les grands gagnants des Vues Subjectives Awards 2011, mes coups de coeur donc, dans la catégorie thriller sont...


Black Swan

Black Swan affiche

    Dans la catégorie thriller psychologique, je n'en ai pas vu beaucoup, mis à part le gros choc du mois de février pour moi, Black Swan que tout le monde attendait après l'Oscar (qui aura créé la polémique, dira-t-on) de Natalie Portman. Personnellement, je l'attendais surtout parce que c'est Darren Aronofsky aux manettes (Requiem For A Dream) et quel pied! Une expérience bien cathartique avec de l'émotion, de la tension, du flip, du what the fuck. A ne pas mettre sous tous les yeux, comme je l'avais déjà dit à l'époque.

La Proie

La Proie affiche

    Pour le thriller d'action, chez les français, on se souviendra surtout de La Proie avec un Albert Dupontel survolté en père de famille qui tente le tout pour le tout afin de sauver sa femme et sa fille des mains d'un psychopathe rencontré en prison. Un film que vous avez d'ailleurs pu gagner en DVD grâce à StudioCanal par ici. Merci encore à eux.

Source Code

Source Code affiche

    Celui-là, il pouvait être casé dans les catégories thriller ou science-fiction mais j'avoue que le côté science-fiction n'est pas super poussé donc j'ai préféré le mettre dans cette catégorie ci pour me garder de la place pour demain! Jake Gyllenhaal n'est peut-être pas le meilleur, mais je dois bien avouer que Source Code est plutôt efficace, même si a priori peu de gens pensent comme moi. J'avais passé un bon moment à l'époque.

    Voilà qui conclut cette brève sélection des thrillers qui auront marqué mon année 2011. Il y en a eu d'autres, certes, mais ces trois là ont plus reçu mon affection que les autres. N'hésitez pas à cliquer sur les affiches ci-dessus pour lire mes critiques publiées au moment de la sortie des films. Quant à nous, demain, on continue avec la catégorie science-fiction, un genre ô combien prisé en 2011.



                                     Sens Critique logoVodkaster logoTwitter-logo.pngFacebook-logo.jpg

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris