Screenopathe
Signaler
My life as a robot

 




Après le résumé de ma semaine vidéoludique, voici l'arrivée des résumés de ma semaine cinématographique! Car j'ai beau concentrer mes critiques sur l'actualité cinéma, j'essaie tout de même de remplir ma culture lacunaire du cinéma moins récent par le biais des DVD. Ces petits résumés seront l'occasion de retracer un peu le parcours d'un cinéphile en manque de culture et, comme ça, vous pourrez vous moquer de moi en voyant le nombre de classiques que je n'avais encore jamais vus! Ca commence d'ailleurs cette semaine, visez plutôt :


                                                               Gainsbourg (vie héroïque) affiche

Les Césars l'ont sacré Meilleur Premier film et Eric Elmosnino a reçu le César du Meilleur Acteur, je ne pouvais donc plus ignorer
Gainsbourg, une vie héroïque, ce film de Joann Sfar sorti le 20 janvier 2010 et qui a eu un joli succès en salles, dépassant le million d'entrées en cinq semaines d'exploitation, ce qui est franchement pas mauvais en France. Je dois dire que j'étais passé totalement à côté du film l'an dernier pour des raisons personnelles : je ne voue absolument pas de culte à Gainsbourg. A vrai dire, c'est même plutôt le contraire. Toutefois, je n'aime pas rater les films qui ont fait l'actualité, c'est donc plein de bonne volonté que j'ai loué le DVD. Et je dois dire que j'ai été assez agréablement surpris par le film. Je ne m'attendais pas à aimer découvrir ce biopic sur ce personnage. Et pourtant, la performance d'Eric Elmosnino est saisissante et la mise en scène de Joann Sfar m'a vraiment plu. Les incursions dans le fantastique avec la présence de « la gueule » de Gainsbourg sont sans doute mes passages préférés du film. Bref, un bon film que même ceux qui n'adorent pas Gainsbourg peuvent voir!

              Paul afficheNever Let Me Go afficheLa Ligne Droite affiche

Autrement, je me suis bien évidemment précipité en salle pour voir les films sortis récemment et, comme vous avez déjà pu le lire, je suis allé voir
Paul, un film d'alien qui reprend avec brio de nombreuses références geek tout en saupoudrant le tout de bons effets comiques, Never Let Me Go, un film d'anticipation très touchant et La Ligne Droite, l'histoire d'un athlète non voyant qui va réussir à se dépasser grâce à sa guide. Au total, c'est une très bonne semaine de cinéma que j'ai passé en salles! Vous pouvez retrouver les critiques de ces films sur vues-subjectives.fr ou en cliquant sur les titres de ces films.

                                                               E.T.-affiche.jpg


Sinon, pour ce qui est des rattrapages de grands classiques, cette semaine, j'ai suivi le mouvement alien de
Paulet je me suis dirigé vers E.T., l'extra-terrestre, ce chef-d'oeuvre de Steven Spielberg sorti le 1er décembre 1982. A vrai dire, j'ai toujours eu dans un coin de la tête certaines des scènes les plus connues du film (le vélo qui vole et qui s'imprime dans la lumière de la Lune ou le fameux « E.T. Téléphone maison ») mais je n'avais jamais eu l'occasion de voir le film. C'est désormais chose faite, le sacrilège est réparé. Et, comment dire que j'ai évidemment adoré? Le film était à hauteur de mes espérances et je ne regrette pas le moins du monde d'avoir enfin pu rattraper mon retard. A noter que j'ai vu la version remasterisée du film, sortie en DVD au début des années 2000 je crois, une version où certains gros plans (très peu) d'E.T. ont été refaits numériquement. J'aurais bien aimé voir la version originale, mais bon, on ne peut pas tout avoir malheureusement.

                                                                Les-Tudors-saison-3.jpg

Enfin, je terminerai cet article en disant que je ne regarde pas que des films, il m'arrive aussi de regarder des séries télé, même si je suis souvent très très en retard. En ce moment par exemple, je découvrais
Les Tudors, cette série produite par la BBC qui se concentre sur le règne de Henry VIII, ce roi entré dans la légende pour le nombre de femmes qu'il a eu. Dans le rôle titre, Johnathan Rhys-Meyers arrive à donner une toute nouvelle appréhension de ce personnage charismatique et à lui enlever certains de ses clichés. Les épisodes durant cinquante minutes, l'intrigue de cette série historique se permet d'élaborer les crises politiques aussi bien que le monde de la Cour et les différentes aventures du roi mais aussi de développer de nombreux personnages importants de l'époque (Thomas More, Thomas Cromwell, Charles Brandon, Anne Boleyn, l'archevêque Wolsey et bien d'autre). Je viens de terminer la troisième saison des Tudors et je dois dire que cette saison prend un pas encore plus épique que les deux précédentes, dans la mesure où l'on assiste au soulèvement du peuple au Nord contre la Réforme protestante du roi et conduite par Cromwell. La série reste fidèle à ses principes de base mais élargit encore son angle d'attaque, ce qui la rend une fois de plus très intéressante. J'attends avec impatience de pouvoir regarder la quatrième et dernière saison des Tudors.

Comme vous avez pu le voir, cette semaine a été très chargée pour moi en matière de cinéma et il n'y a pas un film que j'ai regretté d'avoir vu, ce qui me fait dire que c'est une semaine plutôt réussie. En espérant que la semaine prochaine le soit tout autant. En attendant, vous aussi conseillez-moi des films, classiques ou non, que je pourrais voir pour vous en parler la semaine prochaine. A la semaine prochaine pour d'autres découvertes cinématographiques!

Mordraen

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Screenopathe

Par Mordraen Blog créé le 08/05/10 Mis à jour le 01/07/13 à 18h10

Itinéraire d'un jeune homme atteint de screenopathie (maladie en phase terminale causée par l'abus de biens visuels comme les jeux vidéo ou les films). Le screenopathe n'est rien d'autre qu'un amoureux de l'écran et de tout ce qui s'y passe, pour son plus grand plaisir...

Ajouter aux favoris

Édito




La fascination de l'écran et de tout ce que l'on peut en faire m'amène à créer ce blog. Amoureux de jeux vidéo et de cinéma depuis mon plus jeune âge, je rêve de faire partager ces passions qui m'animent quotidiennement. Etant donné que j'aime aussi écrire, l'idée d'un Gameblog était faite pour moi!

J'estime qu'une grande partie d'entre nous est atteinte d'une délicieuse maladie : la screenopathie. Tout ce qui peut être projeté sur tout type d'écran (des jeux vidéo aux films en passant par les séries télévisées...) emporte en nous un grand intérêt.

Ce blog a l'intention modeste de vous faire partager mes opinions sur tout ce qui peut passer sur mes écrans. Quand j'irai voir des films au cinéma, je vous en parlerai. Quand je jouerai à un jeu vidéo, je vous en parlerai. Tout simplement parce que j'aime parler de ces choses là et, qu'entre nous, être amoureux des petits comme des grands écrans est tout à fait compréhensible, nous ne savons que trop bien ce qui s'y passe!

Je vous invite donc à continuer un bout de chemin avec un screenopathe et fier de l'être!

Archives

Favoris