Le Blog de Maanan

Par Maanan Blog créé le 27/01/10 Mis à jour le 13/06/10 à 18h58

Ajouter aux favoris
Signaler
Depuis la transition charnière 16 bits / 32 bits, le jargon technique du gamer s'est grandement élargi. L'apparition de la troisième dimension a changé la donne en perturbant la plupart des plus vieux d'entre nous. On nous a parlé de jeux "en couloir", de 3D en temps réel ou, a contrario, de décors fixes mais avec un personnage modélisé en 3D (Alone in the Dark pour citer un exemple). Tout pour perdre les nombreux lecteurs de magasines de jeux vidéo de l'époque qui n'étaient pas encore passés la génération suivante. Et pourtant, il y avait déjà des termes techniques peu connus des gamers issus des jeux 2D et maintes fois usités dans de nombreux jeux. L'un des plus fameux reste le mode 7 qui s'applique tout particulièrement bien au jeu de course. Enlevons donc la poussière sur F1 Pole Position...

 


Le gameplay c'est plus important que les graphismes

Pour celui qui va prendre en main une manette SNES et découvrir ce jeu aujourd'hui, il risque de prendre une sévère claque graphique. Le décor est vide. Il y a des dalles de bétons, très sécurisant n'est ce pas, pour éviter d'aller se perdre dans le néant. Après tout, est-ce vraiment gênant? En effet, ce F1 Pole Position reprend tous les circuits de la saison 1992 qui a vu Nigel Mansell massacré la conccurence. Les mauvaises langues diront qu'il n'y a pas toutes les écuries et que Senna n'est pas présent. Ces remarques sont toutes recevables mais pour des raisons assez logique, l'aspect "cosmétique" n'est pas à la hauteur. D'une part, la SNES auraient été incapables d'afficher 22 fous furieux (notamment en écran splitté). D'autre part, Ayrton Senna (qui était encore vivant) avait déjà une licence qui lui était propre. Mickael Jordan était déjà dans ce cas vis-à-vis des NBA Jam. Mais rassurez-vous, l'essentiel n'est pas là...


The Real Driving Similator

Pour peu que l'on s'intéresse à la Formule 1 , on notera que la modélisation des circuits est remarquable. Chaque virage y était. En plus des tracés, les reliefs étaient aussi de la partie. Mais que seraient des circuits sans voiture? Une petit dizaine de voitures sont disponibles. Les différences entre les plus fortes (Mc Laren-Honda & Williams-Renault) et les plus faibles (Venturi) sont frappantes. Pour chacune de ces merveilles de technologie, il est possible de faire des réglages très poussés.

Comme le montre le screenshot ci-dessus, il était possible de régler la sensibilité du volant, le type de pneus à embarquer (dur, tendre, pluie), la boite de vitesse (court pour des circuits urbains comme Monaco, long pour la piste de Monza par exemple), le freinage, la suspension, les ailerons... Et il s'agit d'un jeu sorti en 1992 au Japon, soit un peu moins de 6 ans avant la bombe Gran Turismo! Ces réglages se font tellement sentir sur la piste que ce F1 Pole Position peut se targuer d'être une simulation. La dégradation des pneus en fonction de vos freinages vous forceront à aller au stand sous peine d'abimer votre automobile. Cependant, il faut apporter un petit bémol au niveau des collisions entre voiture qui sont loin d'être réalistes. Il sera possible de "traverser" un adversaire. Il y a aussi des "turbo", trois par Grand Prix, qui permettent de donner un coup de boost à votre accéleration. Pratique sur les circuits mais pas sur que la FIA autorisait ces turbo... Pour continuer ce magnifique tableau, l'aspiration était prise en compte. Une fois derrière un adversaire, une barre dans le tableau de bord commençait à se remplir pour indiquer que vous profitiez de l'aspiration. Cerise sur le gâteau: la pluie était déjà présente et la météo était changeante!

Une fois que tous ces éléments intégrés, c'est avec un plaisir infini que vous pouviez vous lancer dans un championnat complet (Qualifications + Grand Prix de 10 tours). Il était même possible de faire un mode championnat à deux jours en écran splitté ce qui est toujours resté rare encore plus aujourd'hui avec le online. Niveau difficulté, cela dépendra clairement plus de vos capacités que de votre écurie... même s'il existe une technique malhonnête pour faire péter les temps. Comme personne n'ira jouer au jeu, je la donne A l'approche d'un virage, il vous suffit de rester "R" enfoncé et de taper "L" pour passer en première vitesse. Concrètement, vous passez le virage comme si vous étiez en première mais avec une vitesse digne d'un TGV. Il ne faut clairement pas se servir de cette méthode ou sinon vous risquez de vous dégouter du jeu...

F1 Pole Position aura eu une suite sur SNES toute aussi bonne. A la génération supérieure, F1 Pole Position loupe le premier virage sur Nintendo 64. Dommage. Depuis, la Formule 1 a eu de meilleurs jours notamment avec la série "Formula One" sur Playstation jusqu'à arrivée à l'excellent F1 Championship Edition sur PS3.
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de Maanan

Édito

Et c'est parti pour l'aventure de ce blog sur Gameblog!

Il a déjà commencé sa petite vie sur l'honorable site qu'est Gamekult. Ne soyez donc pas surpris si vous retrouvez mes textes mot pour mot chez l'autre crèmerie. Je continuerai à garder ce blog sur les deux sites web. D'une part ça permet de partager sa passion avec une communauté de joueur encore plus grande. D'autre part, ça permet de voir son blog sous un autre oeil et surtout de lire d'autres blogs!

 

Mon objectif est d'écrire un article sur tous les jeux que j'ai fini depuis que je vis sur cette Terre. Une sorte de "vidéo-ludéo-graphie" en quelque sorte. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire!

Archives