All Stars LoSanno

Par LoSanno Blog créé le 12/04/11 Mis à jour le 11/10/11 à 20h32

Ajouter aux favoris
Signaler

Les Anonymous veulent "détruire" Facebook

Après de célèbres piratages, le groupe souhaite "tuer" le réseau social le 5 novembre "pour le bien de la vie privée". Une annonce bien mystérieuse...

Après avoir piraté le gouvernement syrien et la police américaine, les Anonymous promettent cette fois de "détruire" Facebook.

"Le moyen de communication que vous adorez tous sera détruit", lance le groupe d'internautes dans une vidéo, appelant tous "les hacktivistes et les personnes souhaitant défendre la liberté d'information à rejoindre [leur] cause et tuer Facebook pour le bien de la vie privée".

Cette "destruction" du réseau social aux 750 millions d'utilisateurs est annoncée pour le 5 novembre prochain, "une journée qui restera dans l'histoire", dans le cadre d'une "opération Facebook" (dite "OpFacebook").

Le message poursuit : "Vous n'êtes à l'abri d'aucun gouvernement. Facebook a vendu des informations aux agences gouvernementales et donné des accès privilégiés à des entreprises clandestines pour espionner les gens. Facebook est l'opposé de la cause AntiSec", une opération lancée en lien avec les hackers Lulz Security (dits "LulzSec") qui plaide pour une "défense de la vie privée".

Cette vidéo a été postée sur YouTube le 16 juillet dernier par un compte anonyme.

Dans sa description, elle renvoie vers un document collaboratif mis en ligne sur PiratePad.net dont les plus anciens commentaires datent du 30 juin. Des commentaires très virulents à l'encontre de Facebook : "Facebook doit mourir. Eteignez Facebook pour toujours".

L'idée d'une opération des Anonymous contre Facebook avait déjà été lancée fin mai. On retrouve ainsi une page Facebook et un compte Twitter dédié ayant pour message : "Nous ne tolérerons pas la censure, Facebook prépare-toi".

Des dates anciennes qui ajoutent au mystère de cette "destruction" annoncée de Facebook. Sur les forums de discussions, des Anonymous s'échangent des informations permettant d'identifier les différentes adresses d'hébergement du site de Facebook, sans pour autant afficher de mot d'ordre spécifique sur une future attaque de déni de service (dite de "DDoS") qui viserait à surcharger les serveurs du réseau jusqu'à saturation.

Contacté par "le Nouvel Observateur", des Anonymous francophones se disent "circonspects" face à une action annoncée trois mois à l'avance. Ils estiment que l'éventualité d'une attaque de DDoS est improbable, ce mode d'action n'ayant pas été utilisé depuis plusieurs mois.

De son côté, Facebook n'a pas encore réagi. Rendez-vous est pris pour le 5 novembre.

Source : Boris Manenti - Le Nouvel Observateur

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

lejournaldepersonne
Signaler
lejournaldepersonne
Tous Anonymous

Qu’est-ce qui le distingue de mon visage ? Mon visage, je suis la seule à le porter… alors que ce masque, nous pouvons le porter à plusieurs, être plusieurs à la porter.
Mon masque a une sacrée histoire :
Guignolesque au départ, carnavalesque ensuite et chevaleresque enfin… il va inaugurer désormais un nouvel âge : après celui des dieux, des héros et des hommes… ce sera l’âge des Anonymes… ces êtres masqués qui vont vous faire casquer le sens faussé de l’histoire !
L’Anonymat : Ne dîtes pas que c’est nouveau parce que le problème s’est déjà posé, depuis la démocratie Athénienne… jusqu’à la révolution française :
-Le vote blanc, qu’est-ce que c’est sinon… une trace d’Anonymous dans un pêle-mêle d’ordures…
-Et l’opportunité d’un CV anonyme, qu’est-ce que c’est sinon … une trace d’Anonymous dans le cercle vicieux des privilèges…
-Et une société anonyme, qu’est-ce que c’est sinon… une personne morale qui râle dans un panier de crabes…
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité… rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît… retrouvons-nous en marchant main dans la main pour la même cause sans distinction de couleur, de races ou de religion le 5 Novembre. Nous ne seront plus quelqu’un mais personne… donc tout le monde.
http://www.lejournal...e-des-anonymes/
Roccat
Signaler
Roccat
N'empêche que s'ils y arrivent ne serait-ce que pendant quelques heures, ce serait un formidable message.
Ink
Signaler
Ink
D'un côté il y a l'idéal, de l'autre il y a les collatéraux. Anonymous est prêt à assumer faire chier quelques 700 000 000 d'utilisateurs, dont une majorité se servent du réseau social pour être en contact simplement avec amis et professionnels ? Au nom de la censure, ils bloqueraient un moyen de communication moderne ?

Alors, oui, moderne ne doit pas vouloir dire que nous ne représentons plus que des données vendables. Ça ne veut pas dire que l'on doit voir nos droits floués par un réseau social qu'il est, rappelons-le, impossible de quitter (on ne peut que désactiver son compte, mais les données sont conservées). Néanmoins, ceux qui restent sur Facebook sont ceux qui acceptent ces conditions, ou qui les ignorent, et Anonymous se trouve bien dans une étrange posture à vouloir défendre la liberté d'expression en visant le plus gros réseau de communication mondial. Et, je sais pas, je trouve que la signature n'est pas parfaite...

Ceci étant, je prêche je prêche, mais je préfèrerai évidemment plus de transparence et de respect de la part de tous les lobbies traînant à droite à gauche, y compris sur Facebook. Alors voyons ce que va donner cette histoire. À l'heure actuelle, je n'y crois pas.
All Stars LoSanno

Archives

Catégories