Le Lagomorphe
Signaler
Divers

 L'avantage d'étudier dans une école de Game Design, c'est que parfois, les exercices demandés peuvent également constituer un post de blog plutôt intéressant ! Je pense que c'est le cas aujourd'hui, puisque l'un de nos intervenants nous a demandé de prendre trois sujets parmis 6 au choix et de s'exprimer dessus pour son prochain cours. La fin de l'année scolaire s'approchant, c'est l'occasion de susciter quelques débats parmis les Game Designers en devenir que nous sommes.

Parce que ça m'intéresse tout autant de débattre avec la communauté GameBlog, je vous partage mes 3 humbles textes ici-même.

J'ai réparti les 3 sujets dans trois posts distincts pour éviter qu'on se mélange les pinceaux dans les commentaires. N'étant pas écrits à la base pour mon blog, je m'excuse pour la mise en page pas adaptée, et l'absence d'images (vous êtes pas obligés de lire, après tout, hein =p )

Bien sûr, les avis énoncés plus bas n'engagent que moi et ne sont que le fruit d'une réflexion d'un joueur comme les autres. Je ne revendique pas d'avoir l'avis ultime que tout le monde devrait suivre.

 

  1. Le dématérialisé, cloud gaming, etc...

Je ne sais pas pour les consoleux pur et dur, mais personnellement, en tant que joueur qui a longtemps joué principalement sur PC, je dois bien avouer que j'ai succombé au charme de Steam, il y a de cela quelques années maintenant.

Au départ, Steam n'était qu'un moyen pour moi de pouvoir profiter d'Half-Life 2, suite à la propagande que mes amis d'internet m'en avait fait. C'était la belle époque ou HL2 Deathmatch était gratuit sur Steam pour les possesseurs de cartes ATI...

Et petit à petit, je commençait à dépenser dans le Steam Store. Hey, après tout, il suffisait que je demande la carte bancaire à mon père, pour que magiquement, mon argent de poche du mois se transforme en jeu jouable quasi immédiatement.

Puis j'ai grandi, et suit devenu titulaire de ma propre carte bancaire, ohhhhh sweet Jesus !

A partir de là, j'ai commencé à dépenser un peu plus. Mais ça allait. Je finissais mes jeux, et ma Wii était encore alimentée de quelques jeux qui me décollaient de devant mon clavier.

Encore quelques années plus tard commencèrent les premières soldes Steam. Ma Wii prenait la poussière depuis un moment, faute à un manque d'intérêt face aux derniers titres... Eeeet, je tombais dans ce qu'à peu prés tout les utilisateurs Steam tombérent : acheter pleins de jeux, et ne pas en finir un bon nombre. En plus de ça, il y eut les Humble Indie Bundles qui achevèrent de me faire une liste conséquente. Le genre de liste que quand un de tes potes la voit, il te fait « Vache, le nombre de jeux que t'as ! », avant que tu ne lui répondes « Oh, ça ? Ouais... J'les ais eu dans un Bundle. J'y ai jamais vraiment joué. »

Ça, c'est un problème, mais qui en général, ne nous touche qu'individuellement. Ce qui me fait plus peur, en revanche, c'est ce qu'il adviendra du jeu dans le futur maintenant qu'il marche à fond dans le démat', le cloud, et toutes ces jolies choses über-modernes. Déjà que garder le patrimoine vidéo-ludique des générations d'avant n'est pas chose aisée (Coucou, MO5!), mais alors j'imagine pas le calvaire pour ce qui est de la génération actuelle.

Parce que même si vous achetez votre jeu en boîte, à l'heure actuelle, en général, pour en profiter à fond, vous avez plutôt intérêt à avoir une connexion internet. Sinon, vous pouvez dire adieu à pas mal de DLC, et autres contenus qui atteignent très rarement les boites.

Bon, et s'il n'y avait que ça, mais il faut bien avouer que malgré l'échec de la PSP GO, la tendance est de plus en plus au démat'. Et franchement, qui aurait tord de s'en priver, vu toutes les offres qu'on nous propose, sans compter le fait qu'on a même pas à se déplacer (Le pouvoir de la flemme, comme dirait un certain JulienC). Ce qu'il fait qu'il est possible que dans le futur, à cause de cette tendance, et de tout ce qu'on peut y associer (Genre, le DRM, le Pass Online, les DLCs, ...) il soit tout bonnement impossible à des associations comme MO5 de sauver une grosse partie du patrimoine. Puisque de toute façon, ils ne semblent plus pouvoir appartenir à qui que ce soit. Ou plutôt si, ils appartiendrait à des comptes, loggés à des services comme Steam Et encore. Bien sûr , pas la moindre chance que vous puissiez accéder à ces jeux si vous n'êtes pas loggés. Ou même, sur console, impossible de lancer le jeu sur une console qui n'a pas été associée à votre compte. Donc impossible de faire des copies de sauvegarde.

Du coup, lorsqu'en plus les éditeurs nous parlent de leur combat contre le marché de l'occasion, moi je flippe. Je flippe encore en me disant que nos bons vieux classiques risquent de disparaître, parce que les grandes pontes ont encore l'air de considérer le jeu vidéo comme un simple produit de consommation.

Nul doute que les gardiens du patrimoine qui peinent en ce moment même à tout conserver auront un mal encore plus fou pour tout garder de cette génération... De là à penser que ce sera encore les méchants pirates émulateurs qui réussiront à tout rassembler, il n'y a qu'un pas !

Si seulement on avait un équivalent des archives du film pour le jeu vidéo, ce serait quand même super. Je pense que c'est une question sur laquelle pourrait se pencher notre gouvernement, si seulement notre loisir préféré pouvait être pris un peu plus au sérieux... Mais les temps changent, et l'espoir fait vivre.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

lerenwe
Signaler
lerenwe
Wait, je pensais que Nintendo utilisaient des émulateurs fait maison ! Je me suis foutu le doigt dans l’œil ? =S
hiromitsu
Signaler
hiromitsu
J'ai oublié la partie conservation du patrimoine, c'est clair que ça va être un challenge pour MO5 !! L'idéal serait que les grands acteurs du jeu vidéo prennent conscience que c'est un produit culturel. Mais bon, faut pas rêver !!
Au lieu de dépenser autant pour lutter vainement contre le piratage, dans un monde idéal, ils devraient plutôt donner cet argent à des associations comme MO5.
Dernier point, je pense que c'est l'émulation qui est la solution la plus viable pour conserver les jeux sur le long terme. L'idéal serait d'avoir des émulateurs les plus performants possibles pour chaque plateforme. Les émulateurs ne sont pas illégaux en soit mais dès que tu joues à une rom Super Nintendo oui. Combien d'argent gagne Nintendo avec la console virtuelle qui utilise des émulateurs open source ? Est-ce que Nintendo reverse de l'argent aux créateurs des émulateurs ? A priori non pourtant l'avenir c'est que des développeurs participent à ces projets d'émulateurs.
hiromitsu
Signaler
hiromitsu
Eh oui moi aussi je suis tombé dans le piège des soldes Steam. J'ai pas mal de jeux qui n'ont jamais été joués faute de temps.
La principale problématique c'est quand Steam disparaîtra quid des jeux que j'ai acheté. Est-ce que je pourrai encore y jouer ? Est-ce qu'ils m'appartiennent vraiment ?

Le problème n'est pas que le jeu soit en version boite ou en dématérialisé mais la problématique de la propriété. Le jeu a une protection anti-copie ou DRM ? Connexion internet permanente pour le mode solo ? Est-ce que je peux prêter ou revendre mon jeu ?

Le Lagomorphe

Par lerenwe Blog créé le 08/05/13 Mis à jour le 08/06/14 à 08h59

Apprenti Game Designer, Video-maker amateur, râleur, grande-gueule, rêveur, et mi-homme mi-lapin.

Ajouter aux favoris

Édito

Ça se prononce « lèrènewai ». Ça se prend pour un lapin. Ça se pose des questions philosophiques. Par exemple, des fois, ça se demande ce que ça fait d'être une femme. Et des fois ce que ça fait d'être une femme-lapin. Ça mange pas souvent des carottes. Ça passe le plus clair de son temps sur son PC. Quand c'est pas sur son PC, c'est sur une de ses consoles. Et quand ça joue pas, ça étudie le Game Design dans une école.

Et tout le reste du temps, ça vient dans son terrier et ça vous y invite pour partager pensées, conneries, et vidéo-reviews faites avec des petits oignons. Parce que les oignons, franchement... C'est quand même meilleur que les carottes.

 

J'ai une chaîne YouTube avec des vidéo-reviews faites avec amour !

J'ai une page SensCritique, starring Motoko Kusanagi !

J'ai un twitter qui sert à qu'dalle !

 

Archives