La narration dans le jeu vidéo

La narration dans le jeu vidéo

Par Leon9000 Blog créé le 15/09/11 Mis à jour le 03/02/15 à 18h43

Bienvenue sur ce blog explorant le vaste monde de l'écriture interactive. Dans mes articles, je me focaliserais principalement sur la narration et l'émotion véhiculées par les œuvres présentées, qu'elles proviennent du cinéma, des jeux vidéos ou d'autres médias. Je vous souhaite une bonne visite!

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma (Cinéma)

 

Il est toujours délicat d'assister à l'achèvement d'une carrière cinématographique foisonnante encore plus lorsqu'il s'agit de l’½uvre d'un cinéaste devenue un pilier de l'imaginaire grâce à l'incroyable sentiment de pureté et d'humanité de ces créations. C'est avec un inévitable frisson nostalgique et une affection sincère que la dernière ½uvre d'un génie se dévoile à nos yeux, un homme dont le talent lui aura permis de transcender l'animation pour s'imposer comme un cinéaste majeur du septième art.

Et en dépit des louanges mérités accumulés au fil des années, Hayao Miyazaki se refuse jusqu'à son dernier film à se complaire dans la stagnation, insufflant une nouvelle vitalité à son imaginaire quitte à désorienter son public. La plus grande réussite du Vent se lève, ½uvre gorgée d'émotion pure, réside dans l'incroyable capacité du film à associer la dimension poétique et onirique de Miyazaki dans le cadre d'un récit plus réaliste et bien plus ancré dans l'Histoire Japonaise. La réussite de cette démarche est double. Sans éluder l'isolement mental du héros qu'il implique, le rêve est ici magnifié comme un carburant vital, un désir de s'accrocher à l'existence et non comme une souffrance névrotique comme cela devient trop fréquent avec cette thématique. Et surtout ce récit n'est plus une invitation vers un autre univers possible mais un rappel à notre propre humanité où les instants du quotidien retrouvent leur beauté onirique, à l'image de la plus belle scène du film ne nécessitant que deux amoureux, un avion en papier et le Vent pour faire rêver.

Mais ce procédé a également un prix, le film est le plus sobre et intimiste d'Hayao Miyazaki, entrainant ainsi un rythme lent et posé intensifiant l'identification aux personnages mais pouvant déplaire en comparaison de l'intensité habituelle de ses films. Quelques longueurs bien insignifiantes au regard de la charge émotionnelle du film. Histoire d'amour bouleversante, récit initiatique magistral, magnificence de la beauté du monde et regard amer sur les guerres humaines, le Vent se lève est tout cela à la fois et bien plus, l'ultime prodige d'un magicien dont il faudra bien des années pour saisir toute l'ampleur de sa création. Et c'est avec le c½ur serré et des larmes dans les yeux qu'il faut maintenant quitter l'imaginaire d'un homme qui, à l'image des plus grands, aura montré le meilleur de la créativité humaine.

Adieu Hayao Miyazaki, tu nous as donné bien plus que des rêves.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

ChibiVany
Signaler
ChibiVany
Je suis d'accord sur ton avis mais une chose est sur c'est que le maitre continuera à être présent en tant qu'observateur au sein du studio Ghibli. :)
Leon9000
Signaler
Leon9000
Merci :)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Un bien bel article, avec lequel je suis en désaccord total, certes, mais un bien bel article quand même ! :)

Édito

Un cinéphile, un gamer qui partage depuis longtemps sa passion à travers le net et arrive maintenant sur Gameblog. Outre mes critiques traditionnelles, vous trouverez dans la rubrique "articles principaux" des écrits de réflexion, ceux m'ayant demandé le plus de temps. Dans le soucis d'accorder plus de lisibilité aux articles (étant l'essence même d'un Blog) j'ai décidé de ne poster que mes vidéotests les plus importants dans ces pages.

Les liens ci dessous vous permettront de retrouver mes autres activités sur Internet, mes vidéotests et mes anciens articles sur mon premier Blog. Je vous souhaite une bonne visite sur ce site!

 

Mes vidéotests focalisés sur la narration dans les jeux vidéos

 

 

 Mon premier Blog

"Tous les films sont des rêves. Mais certains un peu plus que d'autres." David Lynch

 

Ma page SensCritique

Archives

Favoris