The Brainwasher

The Brainwasher

Par in_amber_clad Blog créé le 15/11/11 Mis à jour le 15/03/13 à 14h18

Marine UNSC :"Ennemi à douze heure ! Non une ! Quelqu'un a une montre ?"

Shepard : "Ils ne sont pas nés de la dernière pluie, c'est sûr. Mais les Turiens non plus et on leur a mis une déculottée"
Alenko : "Cette fois-ci, j'imagine pas la taille du slibard, commandant"

Ajouter aux favoris
Signaler
Up in the web

L'éducation est un progrès social... L'éducation est non pas une préparation à la vie, l'éducation est la vie même. 

John Dewey

 

 

 

 

 

On connaît tous l'histoire. Anakin a voulu sauver Padmé de la mort. Dans sa tentative désespérée de sauvetage futile (bah oui Padmé allait très bien), il a tué psychologiquement sa bien-aimée, elle pour qui les valeurs du Bien et de la République valent bien plus que l'impérialisme obscur de la Force. Bref, ça finit mal et Luke et Leia vont se retrouver tous les deux éloignés l'un de l'autre dans un bout de la galaxie (far far away ...).

Mais qu'est-ce qu'il se serait passé si Anakin n'avait pas craqué son slibard pour enfiler le costume de Dark Vador ? Est-ce que ça aurait été vraiment mieux ? Pas sûr. Et Renata Castellani vous le montre en quelques illustrations.

Finalement, le scénar de Georges Lucas n'était pas si pourri que ça ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

in_amber_clad
Signaler
in_amber_clad
Une sorte de dérivé de "Clone Wars" en virant Asoka et centré sur les retours de missions d'Anakin :lol:
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Tant qu'on me garde Natalie Portman...
Locutus
Signaler
Locutus
Oh oui, une sorte de "Mariés, 2 enfants" sauce SW. avec Al(nakin) Bundy et évidement, plein de rires pré-enregistrés.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
ça claque, graphiquement.
Et c'est tellement, tellement meilleur que la version Lucas : pour preuve, avec ce concept, on peut faire une sitcom de 8 saison minimum qui pulvérisera les scores de Friends et How I Mt Your Mother.

Édito

 

Tombé dans le chaudron du jeu vidéo étant petit, j'ai commencé à découvrir mes premières émotions de gamer avec une NES sur le jeu Nintendo World Cup. Puis, les Mario Bros, Zelda, Secret Of Evermore et les jeux Atari ont pris le relai sur la fantastique Super NES.

 

Aujourd'hui, toujours un brin retro nostalgique, je m'évade dans des univers plus riches. Mass Effect, Halo, Darksiders sont désormais mes références sur cette génération mais il ne faut pas oublier que l'essentiel est de jouer.

 

Sur ce blog, vous ne trouverez rien de sérieux. Ou quasiment pas. Car pour moi, jeu vidéo rime avec plaisir, sans prise de tête. Ici rien de sérieux. Que de la bonne humeur.

 

Bienvenue chez The Brainwasher !

 

 

 

 

 

Les principales rubriques en un clic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

    

 

 

Archives

Favoris